Menu

Messages
Tous les évènements ICI

Publicité
CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES


ABBYGAIL
"Gun control"
2019
(M&O Music)


Discographie

Abbygail (2014)
Electric lady (2017)
Gun control (2019)


Originaire du Nord de la France, ABBYGAIL est formé à l’initiative de Luke Debruyne (Guitares) et Pascal Roszyk (Bassiste), qui ont déjà un bon bagage musical en ayant officié chacun dans divers combos. Avec une setlist donnant la part belle aux covers, les musiciens se tournent rapidement vers la composition d’un Rock puissant, puisant allègrement leurs influences au confluent du Hard Rock et du Blues. Un premier EP éponyme de cinq titres parait en juin 2014. Néanmoins, ABBYGAIL subit de nombreux changements de line up, cherchant à obtenir à terme le meilleur de chacun. A la recherche de l’équation idéale, le groupe se façonne, délaissant petit à petit les reprises. Toutefois, il faudra attendre 2017 et la sortie du premier album "Electric lady" pour que la bande trouve enfin la formation parfaite : outre Luke et Pascal, ABBYGAIL est constitué de Bertrand Roussel au chant, Guillaume Rue aux guitares et Anthony Deron derrière les fûts.

Le groupe s’est parallèlement fait connaitre, écumant les bars-concerts de la région des Hauts de France, mais aussi en participant au Raimesfest, partageant la scène entre autres, avec une de ses influences et idoles : U.F.O… Plusieurs dates en Belgique viendront couronner le tout.

Le répertoire d’ABBYGAIL s’étoffe rapidement, les deux guitaristes étant aussi des compositeurs assidus. Bertrand apporte sa pierre à l’édifice sur quelques titres. Ayant assez de nouvelles chansons, les musiciens retournent en studio pour enregistrer leur second album. Les voix sont enregistrées au "
Psykron Studio" par Phil Reinhalter, Luke Debruyne s’occupe du mixage, alors que le mastering est l’œuvre de Roger Roland. Douze titres sont ainsi mis en boite pour ce nouvel opus "Gun control". Sur la pochette, nous retrouvons la femme brune aux ailes d’ange que nous avions découverte sur "Electric lady". Elle est ici de dos, tenant dans sa main gauche un revolver.

"Gun control" sort le 27 septembre 2019 chez M&O Music, présenté avec un sticker "
ABBYGAIL For Hard Rock Lovers". Le message est clair. Suffit de le vérifier en glissant le CD dans le lecteur...

L’album s’ouvre sur "Nordman" et des riffs bien vite rejoints par une rythmique entraînante. La voix grave de Bertrand entre dans la danse et mène les débats. Le refrain rehaussé par les chœurs fait son office, le headbanguing est de circonstance et nos nuques vont être mises à rude épreuve. Les soli de guitares s’enchaînent avec brio, puis le morceau se calme, jouant sur l’ambiance, permettant à chaque instrument de se mettre en valeur, basse batterie, la voix de Bertrand plus posée, avant que le refrain ne reprenne sa place. Une belle entrée en matière qui classe la musique d’ABBYGAIL dans un Hard Rock sans fioritures et laissant la part belle aux guitares.

"Gun control" enfonce le clou, avec une rythmique et un son aux couleurs d’un célèbre groupe australien. Un titre qui donne envie de taper du pied. Le refrain est efficace, et cette rythmique implacable qui relance les couplets entrainante. Les guitaristes s’en donnent à cœur joie pour notre plus grand plaisir auditif. Les titres sont courts, n’excédant pas les quatre minutes, à deux exceptions près, jouant l’efficacité.

Intro Basse / Cymbales pour une mise en ambiance qui s’emballe avec les "moteurs" des guitares pour lancer "Scum". Une entrée en matière taillé pour le live avec les "
Hey ! Hey !", scandés par Bertrand, que l’on retrouvera tout au long de ce titre.

C’est la batterie d’Anthony qui lance "It’s all good", rejoint par une rythmique et des riffs une nouvelle fois aux couleurs AC/DC. Le refrain avec ses chœurs est fédérateur. Encore un titre qui torture nos nuques ! Les soli sont d’une parfaite classe, s’enchaînant parfaitement.

"I feel so bad" se la joue Blues, et c’est d’ailleurs le titre le plus long de l’album, dépassant les cinq minutes. La voix grave de Bertrand est parfaite pour l’exercice, et les solistes s’en donnent à cœur joie. On ferme les yeux, un verre de Bière fraîche à la main et on se laisse bercer, imaginant une belle rockeuse toute de cuir vêtue se déhanchant aux rythmes de la musique.

"Head in the sand" a des accents orientaux et sa rythmique des relents de LED ZEPPELIN. Les musiciens s’en sortent parfaitement dans ce registre, et le titre s’écoute avec plaisir. Un superbe solo introduit "You lost your shoe", un titre très mélodique, dans un registre power ballade sur lequel les guitaristes s’éclatent littéralement. Bertrand nous montre un autre registre de sa voix moins grave, se permettant même de monter les gammes. Alors que les solos s’enchainent... décidemment, nous avons à faire à de très bons guitaristes !

On repart en rythme avec "Headbanger", une nouvelle fois aux relents AC/DC. Le feeling transpire du son des nordistes qui n’inventent rien, mais le font bien ! Le refrain une nouvelle fois rehaussé par les chœurs fait son office ! ABBYGAIL nous fait passer un bon moment !

"Big bad wolf" reste dans le même registre, un peu plus entraînant peut-être, mais c’est juste une question de sensibilité. On casse le rythme et on calme le tout au bout de deux minutes. La voix relançant la machine crescendo ponctué par des riffs et une rythmique adéquate.

Le reste est du même avenant "Die young", "Boots on the ground" sur un tempo plus rapide, et le Bluesy "Plenty more fish" aux accents ZZ-TOP, concluent cet album sur de grands moments de plaisirs auditifs.

Avec ce "Gun control", ABBYGAIL nous refait le coup de l’album de Classic Rock, et le fait bien ! Leur musique doit beaucoup à leurs aînés d’UFO, AC/DC, LED ZEPPELIN et consorts, mais quand c’est joué avec passion et talent, que demander de plus ! Ces musiciens ont su s’accaparer toutes les facettes de ce Hard Rock d’antan qui nous donnait des frissons, faisait taper du pied et headbanguer de plaisir, tout en le retranscrivant à leur sauce

Amateurs de Hard Rock Classique et Mélodique doté de splendides soli de guitares, ruez-vous sur cet album, vous ne serez pas déçu !

Chronique par Dom Baillon
Septembre 2019


01 - Nordman
02 - Gun control
03 - Scum
04 - It’s all good
05 - I feel so bad
06 - Head in the sand
07 - You lost your shoe
08 - Headbanger
09 - Big bad wolf
10 - Die young
11 - Boots on the ground
12 - Plenty more fish

Musiciens : Bertrand Roussel (Chant), Luke Debruyne (Guitares), Guillaume Rue (Guitares), Pascal Roszyk (Basse), Anthony Deron (Batterie)




Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés