Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

ARMADA
"Plus rien à perdre"
1980
(Autoproduction)


Discographie

Plus rien à perdre (1980)

 


ARMADA. Illustre groupe quasi inconnu, sort un unique 45 tours vinyle vraisemblablement durant l'année 1980.

Aucune info à son sujet, si ce n'est que ce vinyle contient les deux titres "Plus rien à perdre" et "Change ta route", tous deux composés par deux membres du groupe, à savoir Varin et Dhérissart.

Pour ce qui est du line up complet de cet opus, indiqué sur la pochette, ARMADA est un groupe composé de Jean-Luc Dhérissart (Chant), J.N. Varin (Guitare), C. Langevin (Basse/Chant) et D. Laurent (Batterie).

Alors bien évidemment nous sommes loin du Heavy Metal vif et cinglant à la Judas Priest ou Iron Maiden, mais dans une approche plus Rock-Hard à l'étiquette connotée un peu kitch des années passées. D'ailleurs, vu le style, on aurait pu situer cette sortie dans les seventies, ou le Hard-Rock en était à ses balbutiements.

Le premier morceau situé sur la face A est "Plus rien à perdre". Musicalement, malgré une guitare rythmique sous-mixée et donc trop en retrait, nous sommes dans un Rock-Hard ou Hard-Rock plutôt pas mal, même s'il manque un peu de hargne. Le solo de guitare est bienvenu et assez affuté, avec cette fois-ci un mixage à sa juste mesure, bien en avant.

Le titre possède quelques réminiscences seventies dans les quelques courts chœurs qui se font entendre, et qui lui confèrent un aspect mélodique plus appuyé presque pop.

Le chant est dans les tons clairs. Très agréable, il ne possède pas de réelle étendue, mais reste très bon.

"Change ta route" sur la face B sonne véritablement Hard-Rock seventies, avec une petite similitude à la Led Zeppelin. Le chant se fait ici plus aigüe et accrocheur. Un peu dans la lignée d'un Robert Belmonte de OCEAN. La mélodie est portée par une guitare toujours en exergue. Efficace, même si une seconde guitare aurait donné plus de gnaque.

Encore une fois, les chœurs procurent un aspect plus mélodieux et seventies un peu en décalage, même si au final on s'y habitue. Le solo de guitare quant à lui est véritablement hargneux et travaillé.

Il est bon de noter le jeu de basse qui, sur les deux morceaux s'en donne à cœur joie, groovant et appuyant la rythmique de belle manière. Beau jeu parfaitement audible.

Pour conclure, ce 45 Tours rare à dégoter est une petite surprise plutôt agréable dans les tonalités Rock-Hard / Hard-Rock que les collectionneurs de vinyles de Metal français ne devraient pas regretter de poser sur leurs étagères.

Chronique par Duby
Mai 2018


01 - Plus rien à perdre (2:58)
02 - Change ta route (3:29)

Musiciens : Jean-Luc Dhérissart (Chant), J.N. Varin (Guitare), C. Langevin (Basse/Chant), D. Laurent (Batterie)




Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés