Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

BARE TEETH
"First the town, then the world"
2017
(All Styles Edition)


Discographie

Demo (2015)
First the town, then the world (2017)


BARE TEETH est originaire de Lille dans le Nord de la France. Le groupe édite en premier lieu une démo en 2015, avant de nous gratifier d'un réel premier album "First the town, then the world", qui sort officiellement le 19 Mai 2017 sur le label All Styles Edition.

Cette nouvelle galette comporte 7 titres, avec en sus un bonus track qui reprend le titre "Behind the wall" en version acoustique, pour une durée totale de près de 26 minutes.

Pour être complet, ce nouvel opus est édité au format CD, mais également en vinyle, format qui prend d'ailleurs de plus en plus d'ampleur.

Romain Pouly et Olivier T’Servrancx se sont attelés à l'enregistrement, alors que Trevor Reilly s'est occupé pour sa part du mixage, pour un résultat à la hauteur question son.

Et l'on peut en juger d'entrée de jeu avec un "First the town, then the wall" qui démarre pied au plancher en un speed effréné dans un style musical énergique. Sorte de mélange de Punk, de Heavy et de Pop, suivi par le second titre "Behind the wall", qui continue dans la même lignée. Peut être trop d'ailleurs, ne se démarquant pas suffisamment du précédent titre, mais il n'en demeure pas moins que le plaisir est là !

Il se dégage ici un côté frais et festif agréable. Les guitares sont acerbes et constamment présentes, avec de beaux soli maitrisés. Bref, ça booste de bout en bout, sur des tempos constamment speed dont le titre suivant "Parted ways" accélère même un peu la cadence.

Et même s'il se fait un peu plus mélodique et ralentit la cadence, "Always rain" est tout de même rapide, incorporant quelques passages plus calmes aux guitares entêtantes. On peut discerner de-ci de-là quelques écarts de chant qui se font plus hargneux, presque Hardcore, mais ceci est très rare, le chant de Greg étant dans un registre clair et Punk/Rock/Pop...

Je comparerais BARE TEETH à des groupe tels que SUM41, à ceci près que les Lillois sont bien plus énergiques et les compos bien plus agréables. Bref, le plaisir est là !

"Tomorrow starts today" continue sur la même lignée. Un titre enjoué une nouvelle fois, avec une mélodie et des "chœurs" qui lui donnent un côté écolier. Le style même de musique que l'on entend souvent dans les comédies américaines.

Le dernier titre "These towns need guns" voit l'apparition en guest de Steve Rawles de BELVEDERE pour finir en beauté un opus énergique de bout en bout, sans temps morts.... et on se dit que parfois il vaut mieux moins de titres, sans baisse d'énergie, comme l'a fait ici BARE TEETH.

BARE TEETH se donne comme influences : A Wilhelm Scream, Every Time I Die, Propagandhi, Good Riddance, Strung Out, Pennywise, No Trigger, NOFX...

Bref, si vous aimez les musiques qui dépotent, sans temps morts, rythmées, mélangeant Heavy, Punk/Rock, avec quelques pincées de Thrash, laissez-vous tenter par BARE TEETH, ces gars là ont la rage dedans...

Chronique par Duby
Mai 2017


01 - First the town, then the world (3:13)
02 - Behind the wall (2:41)
03 - Parted ways (2:37)
04 - Always rain (3:58)
05 - Down (3:52)
06 - Tomorrow starts today (2:48)
07 - These towns need guns (Feat. Steve Rawles) (3:16)
08 - Behind the wall (Acoustic bonus track) (2:59)

Musiciens : Greg Legarand (Guitare/Chant), Titouan Andritsos (Guitare/Chant), Tom Panier (Basse/Chant), Jérôme Molenda (Batterie)



Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés