Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

BLACK BEAR FURY
"Made of tears"
2012
(Brennus)


Discographie

Made of tears (2012)


Voilà le premier essai discographique d'un illustre groupe inconnu au moment de sa sortie dans les bacs en 2012.

Et pourtant, les membres de BLACK BEAR FURY, puisque c'est d'eux dont il s'agit, ne sont pas des perdreaux de l'année... Le groupe est en effet la continuité de la formation BIG MORCIFF qui reprenait quelques reprises de formations illustres.

Par ailleurs, les deux compères Frédéric Delanghe (Chant) et Jean-Claude Etienne (Basse) ont également participé à l'aube des années 80 au groupe KHROM... Les musiciens sont donc plutôt aguerris et savent de quoi il en retourne...

BLACK BEAR FURY voit donc le jour en région parisienne. Après avoir mis en place et peaufiné quelques compositions personnelles, la bande décide de sortir son premier album autoproduit "Made of tears", qui sera distribué par le label Brennus.

Que renferme donc ce bougon grizzli noir ? En premier lieu ce qui marque, c'est le timbre vocal de Fred. Il est en effet dans la veine d'un Udo (Accept), Marc Storace (Krokus), Pascal Bailly (Squealer) ou P'tit Jo (Revenge) pour vous donner une idée.

Musicalement, nous avons à faire ici à du Heavy Metal pur jus qui baigne dans les 80's, avec néanmoins une approche actuelle. Les compos sont excellentes en tous points.

Le premier titre "Cry of insanity" nous plonge immédiatement dans le bain. Ce morceau sombre au tempo lent nous accroche par sa mélodie et ses grattes acerbes. L'ambiance qui s'en dégage est particulière et pesante. Tout est en place et carré. Ca commence plutôt bien !

"In the name of God" confirme cette bonne impression. Cette compo varie cette fois les rythmes, passant d'un mid-tempo à un plus rapide, toujours dans une construction convaincante... et le solo de guitare est excellent.

Les mélodies sont toujours bienvenues et les riffs accrocheurs tels le speed "Losin' my mind". Sans oublier les soli assassins qui sont excellents sur tous les titres. Tout est très bien gaulé et cela en est même surprenant pour un premier jet discographique.

Sans oublier bien évidemment la section rythmique, même si la batterie aurait pu bénéficier d'un mastering plus pêchu.

Les titres au tempo lent et lourd sont majoritaires : "Why" est dans l'ambiance d'un Krokus des beaux jours, "In these times" égale le "The zoo" des Scorpions ou "Made of tears" aurait très bien pu figurer sur un album de Black Sabbath. C'est lent et lourd, mais c'est vachement bien fait.

Les anciens reprennent également avec brio le titre "Children of the grave" de Black Sabbath. Une réussite fort bien réalisée et qui nous démontre que les lascars en ont dans le calfouette.

Adorateurs du "Metal rendez-vous" ou "Headhunter" de Krokus, du "Heaven & hell" ou "Mob rules" de Black Sabbath ou tout simplement de Hard & Heavy de qualité, de compositions efficaces, énergiques et mélodiques à la fois, BLACK BEAR FURY ne pourra que vous satisfaire, c'est une certitude !

BLACK BEAR FURY, un nom à retenir et qui ne devrait plus rester dans l'ombre très longtemps... Sors de ta tanière vindiou !

Chronique par Duby
Avril 2013


01 - Cry of insanity (5:00)
02 - In the name of God (4:54)
03 - Why (3:52)
04 - In these times (5:34)
05 - Losin' my mind (5:32)
06 - Made of tears (5:11)
07 - Over the noise (3:12)
08 - Son of new order (5:00)
09 - A story (4:33)
10 - Children of the grave (5:23)

Musiciens : Fred (Chant), Toff (Guitare), JC (Basse), Balou (Batterie)




Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés