Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

DANGERS
"Trime à ton tour"
1983
(Autoproduction)


Discographie

Trime à ton tour (1983)


C’est en avril 1979 que naît DANGERS dans la région nantaise.

Le groupe évolue alors sous forme de quintet composé du chanteur Hervé Rabiller, du guitariste Christian Léveiller (ex DÉTOUR, ex LES CAVES DWILLERS), du bassiste Hilaire Rama, du claviériste Roland Bourgeois (ex ZIG-ZAG, le groupe nantais pas celui de Perpignan !) et du batteur Jean Louis Suschetet.

A force de concerts, la réputation du combo nantais dépasse très largement les frontières de sa région d’origine et le groupe joue dans toute la France aux côtés de gangs tels que GANAFOUL, GABY BLUES BAND ou encore TEQUILA.

En 1981, une réorganisation intervient au sein du quintet, Patrick Cany remplace Hervé Rabiller au chant, le guitariste Didier Gaigeard est intronisé tandis que l’ex TAURUS 5, Jean Noël Elouali prend le poste de batteur.

Cette nouvelle mouture se traduit par un durcissement du son de DANGERS qui, après plusieurs concerts, réussit à décrocher un contrat discographique en 1983.

Le groupe entre alors au studio DB de Rennes sous la houlette de J.P. Boyer et enregistre ce premier 45 tours produit par Vog Records qui presse le disque à 1000 exemplaires.

Signé Suschetet / Léveiller / Bourgeois, "Trime à ton tour" est un mid tempo qui démarre sur un plan de guitare qui va tourner ainsi pendant plus de 2 minutes, simplement interrompu par un solo fulgurant et au demeurant très réussi de Christian.

Patrick, de sa voix légèrement éraillée, abat un boulot remarquable pour nous conter la déchéance alcoolisée d’un homme d’affaires qui, ayant tout misé sur un coup foireux, se trouve à son tour dans l’obligation de trimer.

L’agencement de la composition fait preuve d’une belle originalité dans la mesure où le solo intervient en première partie de chanson, tandis que son refrain n’arrive qu’au bout de 2 minutes et 15 secondes pour nous accompagner ad lib jusqu’à la fin.

Il convient aussi de souligner la qualité des arrangements sur ce titre, tant au niveau des chœurs que d’un point de vue instrumental (claviers, guitare en son clair).

"Ne reste pas chez toi", résultat du travail d’écriture du duo Léveiller / Bourgeois, durcit nettement le ton et débute sous les coups de boutoir de la basse de Hilaire à peine adoucis par les nappes d’orgue Hammond de Roland.

Là encore, le groupe nous prend à contre-pied en terme de composition et choisit de démarrer directement sur le refrain.

Le solo de Christian, s’il est placé de manière plus conventionnelle, est une nouvelle fois somptueux et témoigne du talent ainsi que de la qualité d’un guitariste aguerri.

Ce titre est par ailleurs un véritable plaisir de musiciens tant chacun d’entre eux se révèle bon ici et me permets, à son tour, de mettre en lumière la prestation de Jean-Noël derrière les fûts, qui se met au diapason de ses collègues en nous proposant de jolis plans de batterie.

Avec cette première sortie vinylique, DANGERS nous proposait donc un Rock-Hard d’excellente facture, non dépourvu d’une certain originalité, en particulier en terme d’écriture.

Profitant à plein de l’expérience de la plupart de ces musiciens, les nantais plaçaient d’entrée de jeu la barre très haut avec ces deux titres très efficaces, qui laissaient présager d’un avenir radieux.

Malheureusement, et bien malgré lui, le combo va devoir rapidement déchanter et payer le dépôt de bilan de son label qui mettra la clé sous la porte avant même que la pochette n’ait été imprimée.

Mais, pire que tout, la distribution du disque ne pourra pas être assurée et cet excellent 45 tours ne rejoindra donc jamais les bacs des disquaires.

Fort heureusement, plus de 30 ans après, il est toujours possible de nos jours, certes à des prix relativement élevés, de dégoter ce graal et si au détour d’une brocante ou d’un site Internet vous avez l’occasion d’acquérir cette galette, je ne peux que vous conseiller d’ouvrir votre porte monnaie.

Car assurément, vous ne devriez pas être déçus de (re)plonger tête première dans le Rock-Hard du combo des bords de l’Erdre.

Chronique par Lolo36
Décembre 2016


01 - Trime à ton tour
02 - Ne reste pas chez toi

Musiciens : Patrick Cany (Chant), Christian Léveiller (Guitare), Didier Gaigeard (Guitare), Hilaire Rama (Basse), Roland Bourgeois (Claviers), Jean Noël Elouali (Batterie)



Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés