Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

DISCONNECTED
"White colossus"
2018
(Apathia Records)


Discographie

White colossus (2018)


DISCONNECTED est originaire de Troyes. Le groupe est créé sous l'impulsion de Adrian Martinot, qui fait également partie de MELTED SPACE.

La bande sort son premier album "White colossus" le 23 mars 2018 sur le label Apathia Records. Il contient 10 compositions originales pour une durée de près de 51 minutes de musique.

L'artwork de la pochette est le travail de Flow de Chromatorium. Elle représente ce qui semble être un humain contemplatif devant une sphère à priori réactive et vivante, le tout dans un décors de désolation et destruction.

L'opus est enregistré par Vincent Thermidor au "
Studio de la Tour Fine", Olive T'Servrancx au "Hangar à Sons Studio" et Sylvain Masure au "Le Chalet Studio". Il est produit par Adrian Martinot, mixé par François-Maxime Boutault (Dagoba, Behemoth, Loudblast) et masterisé par Maor Appelbaum (Faith No More, Sepultura, Yes). Le résultat est très bon, avec un son équilibré et puissant bien comme il faut.

Outre Adrian Martinot à la guitare lead (Melted Space), DISCONNECTED est également composé de Aurélien Ouzoulias à la batterie (Mörglbl, Satan Jokers, Zuul Fx, Ron Thal, Stratagème, Patrick Rondat...), Ivan Pavlak au chant (Heavy Duty) et Romin Manogil à la guitare rythmique.

Pour ce qui est de la musique, nous avons à faire à des structures complexes et variées. Par moments carrément Prog, DISCONNECTED propose en règle générale un Metal moderne mêlant ambiant et chant clair, Death ou Hardcore.

La combinaison de tout cela est plutôt bien mesurée, avec par exemple de belles harmonies, un chant clair et limpide, de petites orchestrations et des mélodies faisant place à l'énergie brutale d'un passage Hardcore appuyé par un chant énervé et des parties plus douces et harmonieuses.

C'est cela la recette principale de DISCONNECTED, à l'image de chansons telles "Living incomplete", "The wish", "Losing yourself again", "Blame shifter", "The wish"...

Il en ressort des compositions riches et variées mélangeant les genres. Parmi mes favorites, "Blind faith" au mariage parfait des voix hardcore et claires, le tout servant des mélodies prenantes, un refrain marquant et des riffs assassins, ou la mélodique "Féodora", sublime dans l'émotion et les arrangements tout en délicatesse.

Sortent du lot de par leurs ambiances : "Wounded heart" avec ses orchestrations, ses rythmes déstructurés et ses arrangements presque électros, "Feodora" et son ambiance Queen, "Armageddon", plus léger et presque ballade pop.

Les amateurs de groupes tels Alter Bridge, Architects, Deftones, Hacride ou Gojira ne devraient pas être dépaysés et apprécier DISCONNECTED...

Chronique par Duby
Mars 2018


01 - Living incomplete (4:03)
02 - Blind faith (5:44)
03 - Wounded heart (6:28)
04 - White colossus (4:01)
05 - Feodora (4:56)
06 - Losing yourself again (4:15)
07 - Blame shifter (5:20)
08 - For all our sakes (5:46)
09 - The wish (4:40)
10 - Armageddon (6:07)

Musiciens : Ivan Pavlakovic (Chant),  Adrian Martinot (Guitares/Basse), Aurélien Ouzoulias (Batterie)



Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés