Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

DRENALIZE
"Destination everywhere"
2015
(Send The Wood/Season of Mist)


Discographie

Destination everywhere (2015)


Voilà de jeunes collégiens qui fondent en 2012 le groupe DRENALIZE du côté de Nancy. Le nom est influencé par l'album "Adrenalize" des anglais de Def Leppard. A leurs débuts, ils reprennent d'ailleurs leurs compos, ainsi que d'autres de groupes fétiches tels Bon Jovi ou Aerosmith.

Puis rapidement le désir de composer se fait ressentir, et la bande met en place ses propres compos. DRENALIZE participe ensuite en 2014 à un tremplin au Zénith de Metz devant un parterre conséquent de jeunots en furie. C'est en fin d'année 2015 que nous pouvons enfin déguster les compositions du groupe sur galette, puisque "Destination everywhere" sort dans les bacs en Octobre 2015, paré d'une pochette représentant une corvette roulant à vive allure...

Après la courte intro "Ignition", les choses sérieuses commencent avec "Point of no return". Le rythme est enlevé et les mélodies hautement maitrisées. Le morceau est diablement bien construit et vous prend aux tripes du haut de son Heavy Rock dynamique, mélodique et puissant. Et ces guitares omniprésentes et toujours à l'affut ! Extra ! Comment ne pas headbanger comme un malade devant une telle compo ?

"Destination everywhere" et ses airs de "Big city night" de Scorpions enchaine et continue de nous convaincre. Tout est encore bien en place. Les "chœurs" omniprésents, les ponts, refrains, breaks, guitares acerbes et rythmique en béton armé. "Hot shaking night" confirme tout le talent de ces insolents musiciens. Cette compo est plus mélodique dans son approche et son rythme moins rapide et plus médium.

Puis arrive la ballade "I'll be there for you". Bon Jovi ou Def Leppard n'ont qu'à bien se tenir, car DRENALIZE maitrise également ce sujet. Bien amenée, la compo vous fournira toutes les recettes : guitares plaintives, mélodies et chœurs mielleux. Tout cela est bien amené et digne des ballades proposées par les combos Hard US.

Après ce moment de douceur, il est temps de remettre les watts ! Et c'est ce que "Kick your hearts out" fait haut la main. Encore une fois un titre festif et enjoué, entre le Hard US, le Glam et le Heavy Rock... Les chœurs rehaussent le propos et contribuent à donner ce côté festif, sans oublier les mélodies qui s'imprimeront assurément dans votre cerveau.

"Let's get adrenalized" continue et accélère le tempo pour un titre également plus énergique. Mais comment de si jeunes garnements peuvent-ils déjà maitriser à ce point tout cela ? Et ce n'est pas tout. Enregistré, mixé et masterisé au "Mon Studio" à Audun-Le-Tiche par Yann Klimezyk, l'album possède en outre un son excellent, ce qui ne gâche rien !

DRENALIZE enfonce le clou avec "Crazy for your love", une compo d'un style heavy mélodique à souhaits plutôt bien inspiré. Les chœurs y sont plus alambiqués, puis l'album se termine sur un morceau proche de la balade. Car même si les guitares sont toujours cinglantes "Can't stop my heart" est effectivement plus mélodique et sirupeux.

Des morceaux phares, DRENALIZE en possède par palettes : "Point of no return", "Destination everywhere", "Hot shaking night", "Kick your hearts out", "Let's get Adrenalized", "Crazy for your love"... de véritables hits !

Mais l'album aurait surement gagné en punch s'il possédait une balade en moins et était plus conséquent en terme de longueur, car il ne fait au total que 31 minutes, ce qui semble court quand on passe un bon moment...

Mais ceci n'est rien. C'est d'ailleurs bien simple, DRENALIZE propose avec ce "Destination everywhere" l'un des meilleurs albums et rentre d'entrée de jeux dans le top des espoirs. DRENALIZE à pour lui la jeunesse, la fougue et l'insouciance. Le groupe à également l'avenir devant lui. Le talent, c'est évident, ils l'ont déjà. Et si tout cela est bien géré, il y a fort à parier que nous entendrons à nouveau parler du groupe...

Si vous aimez Aerosmith, Scorpions, Bon Jovi, Mötley Crüe... mais avec un brin de folie, dans un mélange de Heavy Rock, Glam, Hard-Rock ou Hard US... revigorant, osez faire la route avec ce "Destination everywhere" de DRENALIZE, vous ne serez pas déçus...

Chronique par Duby
Avril 2018


01 - Ignition (0:56)
02 - Point of no return (4:16)
03 - Destination everywhere (3:49)
04 - Hot shaking night (3:49)
05 - I'll be there for you (4:09)
06 - Kick your hearts out (3:24)
07 - Let's get adrenalized (2:52)
08 - Crazy for your love (4:13)
09 - Can't stop my heart (4:02)

Musiciens : Chris Voltage (Chant), Julien "Angel" Brunello (Guitare Lead), Rick Thunder (Guitare Rythmique), Hugo Madeira (Basse), Alexandre Gricar (Batterie)




Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés