Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

ERYOPS
"Eryops"
1985
(Autoproduction)


Discographie

Eryops (Demo K7 1982)
Eryops (SP 1985)
Eryops (Demo K7 1986)
Les guerriers (Demo K7 1986)


ERYOPS est un groupe originaire de la région Lilloise dans le Nord de la France. Après une première démo, bien des péripéties et plusieurs changements de musiciens, le groupe sort en 1985 un 45 tours autoproduit.

La bande n'a plus rien à voir avec la formation d'origine, puisque les musiciens de la première heure sont partis voguer vers d'autres horizons. C'est sous forme de trio avec Pascal Marcy (Chant/Basse), Olivier Cade (Guitare) et René Samier (Batterie) que le groupe continue sa route.

Deux compositions sont donc mises à l'honneur sur ce 45 Tours : "Banlieue M" et "Identité".

La première débute de façon presque parlée, avec une légère guitare plaintive et des bruits d'enfants jouant au loin. La batterie lance le tempo lent et le chant se met en place pour un début plutôt mélodieux limite ballade.

Une compo qui monte peu à peu en intensité, nous contant la vie dans une cité HLM. Le titre est divisé en trois parties. Une première calme, une seconde plus médium et énergique, avec une mélodie plus aboutie également, puis une troisième rapide, avec un riff extra et un solo de guitare très bon. Une compo réussie à l'ambiance Heavy Metal agréable.

"Identité", le second titre présent sur cette galette entre directement dans le vif su sujet sur un rythme médium façon cavalcade ou basse et batterie sont à la fête. Cette compo traite de la police et des contrôles d'identité avec des textes que les fans de TRUST apprécieront. Même si l'on pourrait reprocher une certaine linéarité dans le morceau, il n'en demeure pas moins qu'il fait son œuvre et passe plutôt bien l'épreuve de l'écoute.

La batterie est envoutante. Le rythme métronome appuyé par la basse nous emmène sans problèmes. Sans oublier les guitares très incisives et un solo pas piqué des vers...

Au niveau du mixe, les guitares sont un tantinet en retrait et ne possèdent pas suffisamment de pêche, notamment au niveau des soli. Mais il faut préciser qu'à l'époque les choses n'étaient pas aussi aisées qu'aujourd'hui et que le son des petites formations était plutôt dans le style ici présent. Remis dans le contexte, c'est donc plutôt très bon.

Le chant ne fait pas dans la dentelle. Plutôt éraillé dans les parties calmes, il est plus hargneux et sans vraiment de variations, avec un petit aspect Punkoïde sur les bords pour les parties plus hargneuses. Mais ce mélange n'est pas non plus désagréable. N'oublions pas que certaines compos du premier TRUST sont également un peu dans ce même registre.

Pour conclure, ce 45 tours est une réussite et figure parmi les meilleurs du genre de l'époque malgré les quelques reproches évoqués plus haut. Il s'écoute toujours avec plaisir et tout fan et collectionneur de Metal français qui se respecte se doit de posséder cette galette sur ses étagères...

Chronique par Duby
Décembre 2017


01 - Banlieue M. (4:01)
02 - Identité (3:45)

Musiciens : Pascal Marcy (Chant/Basse), Olivier Cade (Guitare), René Samier (Batterie)



Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés