Menu

Messages
Tous les évènements ICI

Publicité
CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

EVIL ONE
"Militia of death"
2010
(Pervade/Manitou)


Discographie

The evil one (1998)
Dark flames (2002)
Below (2004)
Shades of life (2006)
Evil never dies (2009)
Militia of death (2010)


Les cinq compères d'EVIL ONE nous reviennent en cette fin d'année 2010 avec leur nouvel album "Militia of death", enregistré au "Walnut Groove Studio" par Axel Wursthorn, avec un mixe et une masterisation réalisée par Herman Frank (ACCEPT). C'est donc du travail de pro et de qualité au son excellent.

La pochette est l'œuvre d'Andreas Marshall (Grave Digger, Hammerfall, Running Wild, Kreator, Blind Guardian...) et représente les membres du groupe sur fond de ville dévastée. Une ville dévastée par la puissance musicale de la bande ? Nous allons voir tout cela.

Les première notes de "Metal Militia"... heu... de "Militia of death" se font entendre. Ce titre n'est pas vraiment une découverte, puisqu'il était régulièrement joué en concerts. Un bon speed des familles très connoté METALLICA, vous l'aurez deviné...

Des invités prestigieux sont également présents sur certains titres de l'album. C'est ainsi que Jeff Waters (ANNIHILATOR) à posé quelques notes sur le premier morceau, mais ce n'est pas tout...

Vous pourrez également découvrir Betov (ADX), invité à gratouiller sa guitare sur le superbe "Straight to hell", Herman Frank (ACCEPT) sur "Suicide fanatics", Andreas "Gerre" Geremia (TANKARD) posera sa voix sur "Militia of beer".

EVIL ONE s'essaye avec grande réussite à la ballade. Ce "Memories" est superbe. Belle mélodie, belles instrumentalisations et belle émotion. Une grande ballade... et pourtant je ne suis pas véritablement un adepte du genre. Le voix de Fred est superbe dans cet exercice.

Autre curiosité : la reprise "Fast as a shark" des Allemands d'ACCEPT, reprise ici de belle manière, même si je lui préfère l'originale. Mais le travail effectué ici est excellent.

"Suicide fanatics" est une grande déconvenue en ce qui me concerne, car même si le titre part d'une bonne intention sur un tempo plutôt lent, la ligne de chant de Fred est trop juste... comprenez par là à la limite de la fausseté. A oublier en ce qui me concerne.

Autre réussite que l'instrumental "InstruMetal". Les parties sont variées, avec de belles envolées de guitares, les différents passages s'enchainent bien avec une bonne cohérence d'ensemble.

"Militia of beer" est une déclinaison de "Militia of death", avec des paroles changées, Andreas Geremia en invité et un final différent, plus festif et enjoué.

EVIL ONE propose avec cet album "Militia of death" la logique continuité de "Evil never dies". Les compositions sont ici à mon sens plus accessibles, plus heavy metal et moins thrash, même si cette dernière étiquette est toujours présente.

Je trouve ce nouvel album supérieur à son prédécesseur, plus abouti, plus professionnel, avec des soli de guitares, des harmoniques et mélodies plus travaillées et plus accrocheuses encore.

Le côté METALLICA des débuts est évidents. Alors, si vous avez accroché sur les "Kill'em all" ou au précédent "Evil never dies", nuls doutes que ce "Militia of death" est pour vous...

Chronique par Duby
Novembre 2010


01 - Militia of death (3:54)
02 - Evil invasion (3:42)
03 - In the dead of the night (3:19)
04 - Straight to hell (4:08)
05 - Baptized by fire (5:02)
06 - Memories (5:37)
07 - Fast as a shark (4:09)
08 - Suicide fanatics (4:51)
09 - InstruMetal (5:11)
10 - Militia of beer (7:51)

Musiciens : Frédéric Botta (Chant), Freddy (Guitare), Kriss (Guitare), Loustic (Basse), Speedos (Batterie)




Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés