Menu

Messages
Tous les évènements ICI

Publicité
CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

EVOLVENT
"Delusion"
2011
(Bernett Records)


Discographie

Spiritual confession (2008)
Delusion (2011)
Human instinct (MCD 2014)
Whatever happens (CD 2015)


EVOLVENT voit le jour en 2004, issu de l'esprit torturé du claviériste Sébastien Latour (ex-ANTHEMON). Après mise en place du répertoire, du line-up et la sortie du MCD "Spiritual confession" en 2008, le groupe refait parler de lui en fin d'année 2011 avec la sortie de son album "Delusion" qui sort sur le label Bernett Records.

De grands changements ont été opérés sur cette galette, puisque plusieurs remaniements ont été effectués dans le line-up. Johanna Manto tient désormais le poste prédominant de chanteuse, nous gratifiant d'un timbre cristallin tout en douceur se mariant parfaitement aux ambiances des compositions.

"Well of lies", avec certains aspects symphoniques légers et "Under a bloodless sky" sont certainement les titres les plus heavy de l'album.

La musique d'EVOLVENT est aérienne, pleine de relief et de légèreté, alliant avec charme les guitares aux claviers et ambiances atmosphériques.

Mais hormis cette ambiance tamisée et douce, les compositions dégagent également un côté sombre et mélancolique comme sur ce "How come" (et bien d'autres) à pleurer tellement le résultat est prenant et étonnant.

Une ambiance monacale se dégage également du lot, de par la voix doucereuse de Johanna et l'apport de certains chœurs ("Refugee").

"Empty shapes" pourrait aisément être diffusé sur les radios tout public. Ce morceau est tenu de main de maitre par Johanna, dont la voix ne faillit pas un seul instant (comme sur tous les titres d'ailleurs). Le piano est également très important et présent sur la majorité des compos.

Un second chant se fait entendre sur "Delusion", l'un des titres les plus énervés. Ce chant masculin est en voix claire alors qu'un autre chant masculin plus thrash se fait entendre sur "Blade".

Ne vous attendez pas à des rythmes soutenus, nous sommes ici dans des tempos lents, à l'image des presque Doom "Evolvent" ou "Adagio". Ce côté doucereux et presque ballade de bout en bout pourra en rebuter certains et finir par lasser. Attention donc avant de vous lancer.

Pour conclure, EVOLVENT propose ici un album agréable plein d'émotion, à la fois sombre et frais, doux et énergique... bref, plein d'oppositions qui en font le charme, mélangeant allègrement Gothic, Doom et Atmosphérique.

EVOLVENT a incontestablement trouvé sa voie et se démarque des groupes de métal à chanteuses. Un album à déguster le soir au coin du feu.

Chronique par Duby
Février 2012


01 - Well of lies (4:18)
02 - Under a bloodless sky (5:10)
03 - How come (5:28)
04 - Refugee (6:04)
05 - Empty shapes (4:28)
06 - Delusion (4:52)
07 - Evolvent (5:38)
08 - Blade (5:14)
09 - Adagio (6:25)

Musiciens : Johanna Manto (Chant), Slayin "the wave" (Guitare, Chant),  Sébastien Latour (Claviers), Marc Canlers (Basse), Ludovic Rouix (Batterie)



Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés