Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

EYEZERY
"Power and steel"
2017
(Autoproduction)


Discographie

Power and steel (2017)


EYEZERY est un groupe originaire de Grenoble (Décidément, cette région est un véritable vivier de groupes Metal). La bande débarque le 28 Juin 2017 avec la sortie de son CD "Power and steel" contenant cinq morceau pour un total de près de 21 minutes de musique.

La pochette est réalisée par Nogi Art. Elle arbore une épée plantée dans le sol, les deux éléments semblant entrer en fusion... Tout cela laisse dégager une impression de puissance et présager un aspect guerrier dans la musique du groupe.

On est emmenés avec "Ride & kill" sur un tempo "cavalcade", avec un riff et des guitares Heavy hargneuses. De légères nappes de clavier pas du tout intrusives viennent appuyer tout cela. Et la mélodie mes aieux ! Epique et prenante à souhait ! Un hymne guerrier de Metal en puissance !

"Sons of hell" est plus lent et plus swinguant. Plus mélodique aussi. De légers claviers viennent encore une fois aérer la musique qui est ici plus Hard-Rock, dans un style évoquant KISS mais aussi MANIGANCE. Les chœurs virils appuient la chanson sur un refrain prenant. Encore un beau morceau qui incite à taper du pied.

La paire de guitaristes Victor "Asmodeus" Lachat et Clément "Legolas" Hue font un excellent travail. Les riffs et soli sont toujours de belles trouvailles et les différentes parties s'enchainent avec fluidité.

Le chant d'Adrien est très agréable. Même s'il ne monte pas dans les aigües, il n'en demeure pas moins agréable et clair. Il colle parfaitement au Power Metal de EYEZERY, comme sur "DragonEye", qui nous emmène sur un rythme rapide avec de puissantes guitares Heavy. Aux riffs agressifs succèdent un couplet très HAMMERFALL, aussi bien dans les mélodies que dans le chant. Quelques claviers rythmés, comme en utilisait STRATOVARIUS, accompagnent un autre passage tout aussi rapide. Et tout cela se succède et s'entremêle en totale osmose sans aucune lassitude. Bref, c'est bien gaulé !

L'exercice de la ballade est également abordé avec "Nameless man". Commençant tout doucement puis montant peu à peu en intensité, avec des guitares de plus en plus hargneuses. Même si elle ne bouscule pas les stéréotypes, est tout de même bien foutue.

Le titre éponyme "Power and steel" termine l'opus. Un orgue Hammond accompagne la petite intro puis le morceau prend ses aises. Guitares épiques, rythme guerrier, mélodies prenantes... tout cela dans une sorte de mélange HAMMERFALL / MANOWAR.

La section rythmique est carrée et au point. On peut admirer le travail de Camille (Basse) et Léo (Batterie) grâce au son qui est très bon. L'enregistrement, le mixage et le mastering ont été effectués au "SunTzu Records" par Eliott Tordo qui a fait de l'excellent boulot.

Les claviers ne sont jamais imposants ni trop intrusifs. Harmonies, doubles guitares, mélodies épiques... en seulement 5 morceaux de Heavy Power Metal aboutis, EYEZERY convainc par une variété et une facilité à la composition de morceaux aboutis et matures. Voilà qui laisse présager de bonnes choses à venir...

Fans de EDGUY, HAMMERFALL, GAMMA RAY, MANIGANCE, MAIDEN... Retenez ce nom : EYEZERY ! Un groupe à soutenir !

Chronique par Duby
Novembre 2017


01 - Ride & kill (2:58)
02 - Sons of hell (3:58)
03 - DragonEye (5:05)
04 - Nameless man (4:13)
05 - Power and steel (4:41)

Musiciens : Adrien G. Gzagg (Chant), Victor "Asmodeus" Lachat (Guitare solo), Clément "Legolas" Hue (Guitare rythmique), Camille Souffrom (Basse), Léo "Aorph" Carbonneaux (Batterie)



Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés