Menu

Messages
Tous les évènements ICI

Publicité
CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

OVERDRIVERS
"Rockin' hell"
2016
(Autoproduction)


Discographie

Rockin' hell (2016)
She's on her period (2018)


OVERDRIVERS est un groupe originaire du Nord de la France, qui officie sous forme de quatuor. La bande se fait remarquer par ses prestations scéniques pour le moins énergiques.

Durant l'été 2016, nous pouvons enfin déguster la musique d'OVERDRIVERS sur album avec la sortie de "Rockin' hell" qui voit le jour en juin 2016.

Et d'entrée de jeu on peut dire que ça défouraille avec "Rockin'hell". Le rythme est rapide, l'énergie omniprésente, les mélodies agréables, les guitares incisives et le chant puissant et hargneux, dans un style Hard-Rock australien énervé à la Airbourne. Et des titres de cet acabit il y en aura d'autres, à l'image de "Dirty girls" ou "Rock your life".

D'autres comme "Bertha Rottenfold", "She hides a big packet", "Hard Rock hard life hard night", "Big Mary" ou "Girls gone wild" sont sur un tempo plus médium, mais toujours dans un Hard-Rock enjoué et énergique digne d'un AC/DC survitaminé, avec toujours la mélodie à reprendre en chœur et le riff qui tabasse.

Nous avons droit à un Blues conduit de mains de maîtres avec "Hot driver" qui commence tout doucement et monte peu à peu en intensité pour finir en apothéose. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les lascars maitrisent leur sujet !

Et ce "Limbs of Rock'n'Roll" qui finit la galette sur un riff et une batterie Rock'n'roll, avec un style Hard-Rock, une mélodie et un refrain marquants. Que du bon de bout en bout !

Les "chœurs" savent se faire tantôt hargneux ("Rockin' hell") tantôt plus mélodieux ("Girls gone wild"), mais sont toujours de belle facture et apportent un indéniable plus dans la musique des nordistes.

Les guitares sont omniprésentes et terriblement affutées, grinçant de tous côtés et suintant le bush Australien sur chaque note, aussi bien sur les riffs que sur les soli endiablés. La rythmique est en béton armé et le chant proche d'un Bon Scott enragé. Fun, swing et énergie sont au menu.

En France, dans le même genre nous avions STICKY BOYS ou HELLECTROKUTERS. Il faudra désormais compter avec les OVERDRIVERS qui d'entrée de jeu se positionnent en tête des ténors du genre.

Et pour ne rien gâcher, le son de ce "Rockin' hell" est diablement à la hauteur, avec une batterie et une basse puissantes avançant de concert, des grattes énergiques et un chant foutrement efficace. Tout est en place n'empiétant pas sur son voisin.

Alors certes, il y a de grosses ressemblances avec Airbourne ("Rockin' hell") ou AC/DC période Bon Scott, mais avouez qu'il y a pire comme comparaisons. OVERDRIVERS n'a donc pas réinventé le genre, mais il a pour lui de le jouer ici de grandiose manière et ce, dès son premier album... et c'est des français nom d'une fricadelle !

Une grande réussite et un album de chevet pour ma part. Alors fans de Bon Scott, du AC/DC de l'époque et du Airbourne énervé, allez de ce pas rocker avec les OVERDRIVERS, ils font déjà rocker l'enfer et n'attendent plus que vous !

Chronique par Duby
Octobre 2016


01 - Rockin'Hell (3:06)
02 - Bertha Rottenfold (4:27)
03 - She hides a big packet (4:21)
04 - Hard rock hard life hard night (3:38)
05 - Hot driver (6:20)
06 - Dirty girls island (3:27)
07 - Big Mary (3:33)
08 - Rock your life (3:06)
09 - Girls gone wild (3:31)
10 - Limbs of Rock'n'Roll (3:41)

Musiciens : Adrien Desquirez (Chant, Guitare rythmique), Anthony Clay (Guitare lead), Sébastien Lorquet (Basse), Florian Morgano (Batterie)



Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés