Menu

Messages
Tous les évènements ICI

Publicité
CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

SPIRIT
"Hommes ou diables"
2013
(Emanes Metal Records)


Discographie

Victimes (Demo MCD 1998)
Paradis perdus (Demo MCD 2000)
Nouvel horizon (Demo MCD 2002)
S'enfuir, mourir (MCD 2006)
Effacer qui je suis (CD 2008)
Hommes ou diables (CD 2013)


SPIRIT, le groupe des frères Tripenne (Christophe, Basse et Thierry, guitare) sévit depuis 1998 dans le nord de notre beau pays. Fans de Hard-Rock, ils vont rapidement monter leur propre répertoire, dont un premier aperçu sera distribué la même année via une démo 4 titres au doux nom de "Victimes".

Le groupe enchaîne les concerts et les enregistrements : deux autres démos, jusqu'en 2006 où sort leur premier mini CD "S'enfuir, mourir..." contenant cinq chansons.

Les choses sérieuses commencent pour SPIRIT, mais cela n'est pas sans conséquences sur le line-up du groupe qui a lui aussi évolué. Christophe est parti et c'est avec l'équipe suivante : Thierry Tripenne (Guitare, Chant), Jérôme Dordenart (Guitares), Christophe Caron (Basse) et Jean-François Chapelet (Batterie), que le gang entre en studio. Le résultat est un premier album concept "Effacer qui je suis" qui sort en 2008 chez Brennus Music. SPIRIT commence à être reconnu dans le paysage Métal français, explosant leurs rythmiques de plomb et leurs solos mélodiques à la face de tous quidams fans de Hard/Heavy !

Mais il faudra attendre cinq ans pour voir apparaître une suite à ce premier vrai essai réussi. Avec un line-up ayant subi une cure de jouvence avec la réapparition des membres originaux du groupe, à savoir le retour du frère Christophe Tripenne (Basse) avec, à ses côtés Thierry Tripenne (Guitares), Christophe Dhedin (Guitares) et Jean François Chapelet (batterie). Arnaud Ducrocq vient compléter l'équipe en prenant la place derrière le micro laissée vacante par Thierry qui souhaite se consacrer uniquement à sa six cordes. Excellente idée, non pas que Thierry soit un mauvais chanteur, bien au contraire, mais son timbre de voix en restreignait l'apport grandissant de fans... Mais ce n'est qu'une conclusion personnelle due à  certaines critiques formulées sur le groupe.

Retour des musiciens originaux donc, et volonté de renouer avec un retour aux sources en pratiquant un savant mélange de Hard/Heavy influencé par la NWOBHM et ponctué de Thrash old school. Fort de ce leitmotiv, les musiciens s'attellent à l'enregistrement d'un nouvel album intitulé "Hommes ou diables" qui sort en Mai 2013 chez Emanes Metal Records.

Présenté derrière une pochette lugubre, retranscrivant parfaitement le sujet du disque. Hommes ou diables, où est la frontière ? Existe-t-elle ? Dans chaque homme y-a-t-il un diable ? SPIRIT, tout comme leurs aînés de TRUST l'avaient fait à l'époque avec "La junte", "Misère"... se fait un petit tour du monde de la folie des hommes : une grosse part aux Etats-Unis ("Le Klan", "Welcome to USA"), Bulgarie ("Fantômes"), Russie ("Gori"), Israël ("Jérusalem"), Afrique du Sud ("Johannesburg")... mais pas seulement, car c'est aussi un disque riche en dénonciations, en constats impitoyables de la cruauté humaine...

A préciser que mis à part "Nouvel ordre" et "La Havane" qui ont été écrits ou coécrits par Christophe Dhédin, toutes les chansons sont signées Thierry Tripenne.

Mais côté musique me direz-vous ? On rentre d'entrée dans le vif du sujet avec la "Vida loca", résolument Heavy, avec sa rythmique béton et sa guitare mélodique, avant qu'un changement de break n'emballe le tout vers un Speed Métal du meilleur aloi. La voix d'Arnaud, dont le timbre n'est pas si éloigné que celui de son prédécesseur, nous embarque d'emblée et on la suit avec délectation vers cette descente dans les ghettos. L'apport de chœurs à chaque phrase renforce le côté entrainant de la chanson, le refrain est prenant !!!

Jean-François martèle ses fûts tel un forcené, aussi impitoyable qu'un char tigre lancé sur les lignes Russes !!! La mélodie est toutefois omniprésente et les guitares s'en donnent à cœur joie, fluidifiant des solos ravageurs !

Le ton est donné. SPIRIT n'est pas là pour plaisanter mais pour faire communiquer sa passion pour le Heavy Metal Lourd, teinté NWOBHM mais résolument moderne par sa puissante. Exit le côté Trash des précédents méfaits de nos Nordistes ? Non, car celui-ci se ressent régulièrement tout au long des 11 chansons présentes ici. On reste dans le même registre musical avec "Nouvel ordre", moins speed mais tout aussi puissant et lourd, calmant juste la pression pour laisser les six-cordistes nous asséner leurs cartouches dévastatrices. Encore un refrain qui fera un malheur en live avec cette dénonciation du fascisme "L'aigle et la croix signe d'une grandeur passée... Nouvel ordre" !

A partir de là nous suivons SPIRIT dans un petit tour du monde, avec tout d'abord "Jérusalem" résolument marteau-pilon côté rythmique, mais beaucoup plus mélodique ! Même s'ils ont mis cinq ans pour accoucher de ce deuxième album, c'est indéniablement avec le désir de marquer les esprits et de nous entraîner dans leur univers musical. Pari gagné !

Les Nordistes ont le chic pour trouver le refrain qui touche et vous emporte pour ne plus vous lâcher. Les chansons s'enchaînent sans baisse de régime... Traversé de Sophia, ville pas si morte avec ses "Fantômes", où la voix d'Arnaud se fait plus mélodieuse... quelques notes acoustiques du plus bel effet avant de faire taire les spectres Bulgares et plonger dans la Russie sanglante de "Gori"...

Surdoses de refrains entraînant, riffs destructeurs, solos jouissifs, mélodies extasiantes, rythmique béton, changements ou breaks... SPIRIT a la force de créer les chansons qui claquent tout en jouant la diversité des compos ! Comme sur le sublime "Homme ou diable" dans un registre plus Hard-Rock très mélodique... Le son de la basse y est monstrueux quand elle ponctue, après un break, l'arrivée dévastatrice de la batterie et l'exaltation des soli guitaristiques. A préciser que les Nordistes ont accouché de ce deuxième album dans leur propre home studio et qu'ils n'ont pas à pâlir face à d'autres productions sorties de grands studios !

On revient au Heavy plus mid-tempo avec un petit tour en Afrique du sud à "Johannesburg" où "la reine est violence". "La Havane" et son refrain fédérateur poursuit le voyage onirique bien ancré dans la cruelle réalité de notre monde. On durcit le ton avec "Le Klan", qualifiant la bonne Amérique de pays des Simpson pour contraster avec la noirceur du sujet ! ROZZ a son "Ku Klux Klan", SPIRIT a son "Klan" tout aussi efficace !

Les Nordistes n'en ont pas fini avec les Américains, car ils en remettent une couche et enfoncent le clou sur "Welcome to the USA" !

C'est en douceur, du moins dans l'introduction de "Chasseurs d'images", que se conclu en toute beauté avec cette chanson poignante, ce deuxième album d'un groupe qui depuis quinze ans déverse sa passion pour le Métal avec un grand "M" !!! Et aujourd'hui, ils le font avec maestria et assènent une musique qui meurtrit les cervicales !!!

"Hommes ou diables" est un album qui plaira à tous les fans de Hard/Heavy français dans la mouvance d'un TRUST de la grande époque, H-BOMB, ADX et consorts... Le tout fleurant bon l'héritage de la NWOBHM avec la puissance du son du 21ème siècle !!! SPIRIT a sans contestes réalisé ici un album d'une grande maturité, intelligemment composé avec une seule optique : votre adhésion !!! Ils ont d'ores et déjà la mienne !!!

Chronique par Dom Baillon
Juillet 2013


01 - Vida loca (4:41)
02 - Nouvel ordre (5:27)
03 - Jerusalem (4:39)
04 - Fantômes (4:29)
05 - Gori (4:23)
06 - Homme ou diable (6:17)
07 - Johannesburg (4:13)
08 - La havane (3:13)
09 - Le klan (4:53)
10 - Welcome to the USA (4:08)
11 - Chasseur d'images (6:28)

Musiciens : Arnaud Ducrocq (Chant), Thierry Tripenne (Guitares), Christophe Dhedin (Guitare), Christophe Tripenne (Basse), Jean-François Chapelet (Batterie)




Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés