Menu

Messages
Tous les évènements ICI

Publicité
CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

STICKY BOYS
"Make art"
2014
(Listenable Records)


Discographie


Sticky Boys (Demo MCD 2008)
This is Rock'n'Roll (CD 2012)

Make art (CD 2014)
Calling the devil (CD 2017)


STICKY BOYS est un groupe parisien ayant sorti un premier MCD démo en 2008, puis un album "This is Rock'n'Roll" en 2012 fort bien accueilli par la critique et les fans.

Le trio, composé de Alex Kourelis (Chant/Guitare), J-B. Chesnot (Basse) et Tom Bullot (Batterie) à écumé les salles de France et de Navarre avant de s'atteler à la confection de son opus suivant "Make art" dont il s'agit ici, et qui sort en 2014 sur le label Listenable Records.

Passons sur la pochette vraiment hideuse. Le groupe nous avait habitués à mieux, surtout avec le précédent opus... Mais le vieil adage
l'habit ne fait pas le moine est ici pleinement justifié, puisque le contenu de ce "Make art" va vous botter le cul, tout simplement...

Et cela commence dès "Mary Christmas", avec un riff assassin, une basse omniprésente et une batterie marteau-pilon. Sans oublier le refrain à se déboiter la tête ! Un morceau énergique, et ça continue avec "Bad réputation" dont l'intro vous évoquera surement VULCAIN, mais aussi et surtout MOTÖRHEAD. La comparaison ne s'arrête pas là, puisque le timbre vocal se rapproche également par moments de Lemmy (C'est également encore plus frappant sur "Mrs Psycho"). Le morceau possède à nouveau un refrain bien marquant...

D'ailleurs la bande maitrise parfaitement les refrains entêtants, qui sont partie intégrante de la majorité des morceaux de la galette, comme sur "High power thunder", au tempo plus médium et à l'ambiance qui lorgne plus vers AC/DC.

Puis vient "Uncle Rock", le morceau à mes yeux le plus terrible de la galette. Une tuerie de riff et de mélodie, avec encore une fois un refrain à tomber. Il faut dire que le groupe est passé maitre dans l'art de nous concocter des refrains prenants.

STICKY BOYS semble élargir sa palette musicale, se risquant sur les sentiers du Punk Metal par certains aspects sur quelques morceaux, tout en conservant quand même en majorité son côté Hard'n'Roll à la AIRBOURNE ou AC/DC. C'est le cas sur le speed "Party time" ou le plus mesuré "The future in your hands". Ce dernier possède par ailleurs des guitares plus subtiles et on n'est pas loin par certains aspects du groupe australien ANGEL CITY.

Ces similitudes sont également présentes sur le dernier morceau de l'opus, le plus subtil "Make art", sorte de Rock nerveux plus popesque, bien que restant résolument Hard.

Le groupe semble techniquement plus affûté, avec des soli plus aboutis, des approches musicales plus subtiles, plus de variété et une impression globale plus soignée. Ne vous attendez cependant pas à du Malmsteen ou du Rondat. C'est simple, direct, efficace et ça bastonne.

La galette possède son lot de merveilles. Comment rester insensible à des brûlots tels "Mary christmas", "Bad reputation", "High power thunder" ou "Uncle Rock", des compos irrésistibles et superbes de bout en bout.

Pour conclure, STICKY BOYS saupoudre ses compos de Ramones, Motörhead, Airbourne, Rose Tattoo, Sum 41, Angel City... en rajoutant ses propres sensibilités musicales. Il en découle une large palette de musique énergique, sans artifices et rentre-dedans, qui vous fera immanquablement taper du pied. Ce "Make art" est une excellente réussite.

Chronique par Duby
Novembre 2014


01 - Mary christmas (3:15)
02 - Bad reputation (3:15)
03 - High power thunder (3:58)
04 - Mrs psycho (3:21)
05 - Uncle Rock (3:56)
06 - Party time (3:11)
07 - The future in your hands (3:39)
08 - Love on the line (3:04)
09 - The game is over (1:52)
10 - Juicy Lucy (3:49)
11 - Make art (4:15)

Musiciens : Alex Kourelis (Chant/Guitare), J-B. Chesnot (Basse), Tom Bullot (Batterie)




Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés