Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

WILD MIGHTY FREAKS
"Guns n' cookies"
2016
(Autoproduction)


Discographie

Guns n' cookies (2016)


Mais quel est donc ce groupe étrange répondant au nom de WILD MIGHTY FREAKS ? Il s'agit d'un combo parisien créé en 2015. Après plusieurs projets musicaux, les musiciens se réunissent pour former une entité singulière alliant Hip-Hop et Rock/Metal. Un état d’esprit, associant énergie, partage et un soupçon de folie, définit ce quatuor détonant.

Un quatuor qui attache une importance au visuel et à l'image qu'il véhicule. Grimés, les musiciens oscillent entre bad boys et Ninjas hargneux, parés de masques de mort et de katanas... Un visuel que l'on retrouve sur la pochette de ce MCD "Gun's cookies", qui sort en fin d'année 2016.

C'est sur une rythmique puissance que déboule "The last time". Un titre varié. On y trouve deux chants différents. Le premier par Crazy Joe est clair et limpide. Le second est tenu par le guitariste Flex, plus dans la puissance et la rage. Quasiment Hardcore, gueulant toute sa rage. Les deux chants se renvoient la balle et engagent un travail de sape qui fait son œuvre.

Musicalement, autant prévenir de suite. Le style pratiqué pourrait en dérouter plus d'un. Le groupe œuvre effectivement dans un mélange Metal moderne, Hip-Hop voire électro pour certains arrangements et ambiances.

AEROSMITH à été l'un des précurseurs avec son "Walk this way". Ce chemin est ici poussé dans son paroxysme et pratiqué avec talent par WILD MIGHTY FREAK qui fait preuve malgré son jeune âge d'une belle maturité et d'une grande maitrise de son sujet.

"Freaks" est plus typé Hip-Hop / Electro. Plus calme que le précédent titre aussi. Quelques douces guitares saturées viennent par moments atomiser tout cela. Le chant est ici continuellement clair voire trafiqué façon vocoder avec une mélodie refrain attachante, mais précisons tout de même que nous sommes ici loin d'un titre Metal. Beaucoup d'arrangements et de parties différentes viennent s'apposer à tout cela. Un passage Reggae est même présent ! Le moins que l'on puisse dire, c'est que la musique de WILD MIGHTY FREAKS est extrêmement variée et pioche sans restriction dans différents styles musicaux.

De douces harmonies de guitares accompagnent une voix claire presque parlée carrément Hip-Hop ou même Rap pour entamer "Empty skies" sur un rythme lent et déstructuré. Puis les guitares Metal saturées arrivent pour poser une mélodie plus énervée et un chant à la KISS sur un refrain agréable. Les couplets parlés reviennent ensuite.. Aussi différentes que déroutantes, ces parties se relaient et s'enchainent les unes aux autres. Nous sommes ici quasiment dans une ballade alternant les styles.

C'est un magnifique piano qui démarre "High" dans la douceur. Il m'évoque "Gutter ballet" de SAVATAGE. Puis le chant se pose dessus. Toujours avec ce style vocal particulier et qui est l'apanage du Hip-Hop. Le piano est splendide et ne laisse pas de marbre. Aucune rythmique cependant. Seuls piano et voix sont de la partie. Une parenthèse douce avant de continuer sur...

"Jungle" débute en guitares douces, posant le décor. La voix accompagne tout cela sur un chant typique Hip-Hop. L'intensité monte peu à peu. Quelques orchestrations rendent le tout plus spectaculaire et aérien. Des guitares saturées viennent en de rares occasions énerver tout cela, alternant passages doux et plus énervés. La chanson se termine avec des chœurs lyriques spectaculaires façon ERA, accompagnés de guitares saturées et d'une rythmique Metal. Encore une fois un titre très varié dans ses différentes parties et enchainements.

L'album se termine sur "Get out my way" qui est de loin le titre le plus hargneux et le plus Metal de la galette. Chant Hardcore gueulé et chant plus clair alternent. Guitares saturées de sortie et rythmique puissante mènent une mélodie agréable.

Bien évidemment on évoquera RAGE AGAINST THE MACHINE, SMASH HIT COMBO ou BODY COUNT pour poser le style, mais WILD MIGHTY FREAK y appose également sa propre étiquette.

Alors on ne va pas se mentir. Les aficionados de Metal pur et dur à la PRIEST ou MAIDEN risquent bien d'être déstabilisés par WILD MIGHTY FREAKS et de rester sur leur faim. Nous avons deux compos plus hargneuses sur l'album alors que les autres sont plus connotées Hip-Hop Rock. Ce registre très particulier dans lequel s'engouffre le groupe est osé. Il y apporte une foultitude de petites choses, arrangements ou instrumentalisations. Les idées sont bonnes et force est de reconnaitre que la bande maitrise parfaitement son affaire, proposant un premier CD ma foi pas désagréable... pour qui aime le style...

Chronique par Duby
Mars 2017


01 - The last time (4:51)
02 - Freaks (4:25)
03 - Empty skies (4:14)
04 - High (4:40)
05 - Jungle (5:13)
06 - Get out my way (6:03)

Musiciens : Crazy Joe (Chant), Flex (Guitare, Voix saturée), Tonton (Batterie), Yaboy (Claviers, MAO, Background vocals)



Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés