Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

YVES DIR
"Combat pour la vie"
19xx
(Autoproduction)


Discographie

Combat pour la vie (19xx)


Peu d’information concernant cet unique 45 tours de Yves DIR, si ce n’est que le garçon et ses 3 acolytes semblent être originaires de la région Champagne Ardennes.

Lorsque parait ce disque (aucune année n’est indiquée sur la pochette ou le disque), Yves, alors chanteur et guitariste, est accompagné de Edmond Gonthier à la basse, de Christian Sibot aux claviers et de Jean François Fouley à la batterie (dont la ressemblance physique avec son compère bassiste est assez troublante).

C’est "Combat pour la vie" qui prend place en face A et démarre sur un gimmick de guitare lead précédant de peu une entrée en matière quasi immédiate du chant.

Une guitare solo qui va s’exprimer tout au long du morceau avec ce gimmick récurrent qui va donner un côté lancinant et hypnotique (renforcé par une guitare en son clair tout aussi répétitive) conférant à cette composition une réelle originalité.

Mais en terme d’originalité, que dire des paroles ?

Tour à tour philosophiques ("
… plaisir d’un lendemain aussi beau que l’instant qui viendra peut être donner goût à ta vie…"), existentielles ("… si un seul être sur cette planète te gêne n’oublie pas que c’est peut être toi-même…"), voire carrément hallucinées ("… si tu reviens sur ta propre existence tu t’aperçois que ce n’est pas la pointe d’une ogive qui est venu pseudomiser l’entaille d’un canon, ni de la procréation…"), les textes donnent un côté totalement déjanté à ce titre et lui donne sa patine d’autant plus qu’il n’y a pas de véritable refrain auquel se raccrocher.

C’est à se demander si Les Inconnus n’ont pas écouté Yves Dir avant d’écrire les textes de "Et vice et versa" !!!

Pour en revenir à "Combat pour la vie" il convient de noter la qualité des arrangements (signés Yves qui compose les deux morceaux présents sur ce 45 tours) que ce soit sur les guitares où les couches se superposent, ou au niveau des chœurs qui renforcent le côté psychédélique du titre.

En revanche, l’abus de répétitions en fin de couplets sent un peu le manque d’inspiration et s’avère quelque peu dommageable.

On retourne la galette et j’ai envie de dire qu’on ne change quasiment rien à la formule.

Le style et le son de "Séquestre" sont identiques avec de nouveau une guitare solo qui se taille la part du lion tout au long du morceau, quant aux paroles elles sont toujours aussi délirantes et singulières.

Cependant, je trouve les parties lead de ce deuxième titre beaucoup plus intéressantes car nettement plus mélodiques.

Les parties instrumentales révèlent un vrai touché de la part de Yves et je vous invite à savourer la longue outro de ce second titre que je trouve très réussie.

Vous l’aurez compris, avec cette unique parution, Yves DIR a accouché d’une sorte d’OMNI (objet musical non identifié) et nous propose un Rock Hard intellectuel et psychédélique aux paroles totalement déroutantes.

Des textes qui contribuent majoritairement à l’originalité de cette rondelle, même s’il faut reconnaître quelques qualités musicales à ces deux compositions (le face B ayant ma préférence à ce sujet).

De nos jours, ce 45 tours reste assez facile à dénicher à un prix correct, reste maintenant à savoir si vous avez envie de tenter l’expérience et de vous replonger dans vos cours de philosophie ?

Chronique par Lolo36
Janvier 2018


01 - Combat pour la vie
02 - Séquestre

Musiciens : Yves Dir (Chant/Guitare), Edmond Gonthier (Basse), Christian Sibot (Claviers), Jean-François Fouley (Batterie)



Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés