Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

H-BOMB

 

BIOGRAPHIE


Nous sommes en 1981. Philippe "Philty" Garcia (basse) et Armando Fereira (guitare) quittent le groupe CYANURE, avec lequel ils avaient tout de même effectués la première partie de ROSE TATOO à Melun en 1981.

Philippe et Armando décident de continuer ensemble et de former un autre combo.

Ils s'adjoignent alors les compétences de Gérard Michel à la batterie et répètent ainsi, en trio, jusqu'à Mai 1982, où Christian Martin (guitare) et Didier "Dizzy" Izard (chant) les rejoignent. La base du groupe alors est solidement construite.

En 1982, le nom de H-BOMB est choisi alors que le groupe répète inlassablement et compose ses propres morceaux.

Il se produit ensuite sur les scènes nationales. Le public est de plus en plus chaleureux par les prestations de nos valeureux guerriers.

Sa réputation de groupe live ne fait qu'augmenter au fil des prestations. Cette reconnaissance lui vaut la première partie de DEF LEPPARD à Melun le 15 Mars 1983. La presse nationale prend le relais et se fait l'écho du groupe dans ses colonnes (Article Metal Attack, Enfer Magazine).

Armés de leur démo, H-BOMB fait la tournée des radios afin de faire sa promotion.

Contre toute attente, c'est le Hollandais "Rave on Records" qui se montre le plus intéressé. C'est donc lui qui signe H-BOMB.

Le premier album du groupe sort en Septembre 1983. "Coup de Métal", mini LP de 6 titres, est produit par Jack "The Ripper" Hustinx.

Le groupe se produit alors en Hollande. Il assure notamment l'ouverture d'ANVIL à Eindhoven le 3 Septembre 1983.

Une semaine plus tard, H-Bomb est tête d'affiche dans cette même ville !

L'album se vend très bien en France et en Hollande. Il est accueillis favorablement par la presse française (Metal Attack, Enfer Magazine, Best), hollandaise (Aardschok), belge (Sucks), allemande (Desaster), anglaise (Metal Force)...

Une semaine de tournée promotionnelle est organisée en Hollande en décembre 1983. Le groupe fait les premières parties d'ACCEPT et de TRUST. Il continu son ascension au début de l'année 1984.

Les concerts sont parfaitement rodés, démontrant une maîtrise et une énergie hallucinantes.

H-BOMB sera classé 3ème groupe espoir, 2ème meilleur disque de l'année et 32ème groupe international dans la revue hollandaise "Aardschock". La revue allemande "Metal Hammer" classe le groupe français 10ème groupe espoir, et la revue française "Enfer Magazine" fait de H-BOMB le 3ème groupe français et 4ème groupe espoir de l'année...

Au milieu du mois de janvier 1984, le guitariste Christian Martin est remplacé au même poste par Paul Ferreira, le frère d’Armando.

H-BOMB se replonge alors dans l'écriture de nouveaux morceaux.

Fin janvier 1984, une tournée, à nouveau en Hollande, révèle le groupe avec ses nouvelles compositions.

Jack Hustinx re-signe le combo, en vue de produire l'album suivant. C'est donc à nouveau sur le label Hollandais "Rave on Records", que sort "Attaque", au mois de Mai 1984. La galette est une nouvelle fois fort bien accueillie.

Le groupe participe le 09 Juin 1984 à Brétigny sur Orge, à un festival regroupant les groupes français HOOLIGAN, FISC, VULCAIN, ATTENTAT ROCK, BLASPHEME, HIGH POWER...

Il s'agissait là en France du premier festival de Hard-Rock typiquement et uniquement français.

Pas plus tard que le lendemain, H-BOMB participe au "Heavy Sound Festival" de Poperinge, en Belgique. C'est le seul groupe à porter les couleurs françaises, à côté des monstres que sont Motörhead, Metallica, Twisted Sister, Baron Rojo, Lita Ford, Mercyful Fate et Faithful Breath.

Ce festival attire plus de 20 000 personnes !

Le groupe continue de tourner et se produit inlassablement sur scène dès qu'il le peut, appuyant un peu plus sa réputation de groupe scénique.

Il faut dire que les shows sont bien emmenés et dégagent une énergie époustouflante !

Le 7 Octobre 1984, H-BOMB se produit en tête d'affiche de la fête de l'amitié à Paris, devant un public de 2000 personnes.

Le lendemain, il joue au Headbangers Ball Festival à Enschede, en Hollande, avec des groupes tels que Manowar, Alaska, Acid Together et Helloise. A cette occasion, le public rappelle trois fois H-BOMB ! Un véritable plébiscite.

La renommée du combo est bien assise.

Le groupe enfonce le clou en entamant l'année 1985 par une tournée de 18 dates passant par la France, la Hollande et la Belgique...

En Mars 1985, H-BOMB se sépare alors de son chanteur Didier Izard et embauche Patrick Diamond à ce poste. Ce choix est stratégique, dans le but d'accéder encore plus au marché international, en optant pour des paroles chantées en anglais...

Pour la petite histoire, Pat Diamond se nomme réellement David Potter. Il était le chanteur du groupe CLOVEN HOOF...

H-BOMB signe alors sur Axe Killer Records, un nouveau label indépendant, français qui plus est. Quatre nouveaux morceaux sortent alors en Picture-Discs, un support très apprécié à l'époque. C'est la première fois qu'un groupe de métal français sortait sa production en Picture-Discs.

H-BOMB se produira sur scène avec cette formation, mais implosera peu de temps après, suite à des dissensions  dans le groupe...

QUE SONT-ILS DEVENUS ?

On retrouve Armando Ferreira en tant que producteur, notamment sur l'album de PYRO "Stop the world", sorti en 1998.

Didier "Dizzy" Izard fera partie du groupe VOX GALLII, ainsi que ABSYNTHE. Il sera également chanteur du groupe WILL POWER (futur WILLER), avec Michel Theodule à la batterie, qui officiait dans VOIE DE FAIT... Il s'occupera plus tard du groupe EXISTANCE dans lequel son fils teindra le poste de guitariste/chanteur.

Philippe "Philty" Garcia fera partie du groupe SEX, avec un ex STATORS. Il sera aussi dans le groupe MR JACK, avec le non moins célèbre Daniel Puzio (ex VULCAIN).

Gérard Michel sera également de l'aventure  MR.JACK.

Paul Ferreira fera partie du groupe SHINE.

 

DISCOGRAPHIE

Demo
198x

-
-
-
-
-
Line up : Didier Izard (Chant), Armando Ferreira (Guitare), Christian Martin (Guitare), Philippe "Philty" Garcia (Basse), Gérard Michel (Batterie)
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

EP "Coup de Métal"
1983


H-Bomb
Dans les griffes d'Attila
Chasseur de frime
Le loup
Condamné à mort
Coup de Métal
To feel is pain (Bonus réédition 1998)
Can't stop lovin' Bonus réédition 1998)
Stop the lights (Bonus réédition 1998)
Space station (Bonus réédition 1998)
Line up : Didier Izard (Chant), Armando Ferreira (Guitare), Christian Martin (Guitare), Philippe "Philty" Garcia (Basse), Gérard Michel (Batterie)
Chronique ICI

LP "Attaque"
1984


Face / Dos

Attaque
Exterminateurs
Dressé à tuer
Gwendoline
Substance mort
Rêve de puissance
Double bang
Le glaive
Crache et crève
Fou sanguinaire
La horde
Line up : Didier Izard (Chant), Paul Ferreira (Guitare), Armando Ferreira (Guitare), Philippe "Philty" Garcia (Basse), Gérard Michel (Batterie)
Chronique ICI

Picture Disc "To feel is pain"
1986


Face / Dos

To feel is pain
Can't stop lovin'
Stop the lights
Line up : Armando Ferreira (Guitare), Paul Ferreira (Guitare), Gérard Michel (Batterie), Philippe "Philty" Garcia (Basse), Patrick Diamond (Chant)
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

Picture Disc "Stop the lights"
1986


Face / Dos

Stop the lights
Space Nation N°5
Line up : Armando Ferreira (Guitare), Paul Ferreira (Guitare), Gérard Michel (Batterie), Philippe "Philty" Garcia (Basse), Patrick Diamond (Chant)
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

Compilation "Révolution Hard-Rock"
1998


Face

H-BOMB : Chasseur de frime, Gwendoline

Parmi les figures emblématiques de l'époque : TRUST, WARNING, SORTILEGE, OCEAN, ADX, VULCAIN, SATAN JOKERS, HIGH POWER, DYGITALS, FISC, MYSTERY BLUE, HIGHLAND QUEEN, SQUARE, VOODOO CHILD, LAWLESSNESS, PRESENCE, SHAKIN' STREET, KILLERS, BLASPHEME, TITAN, ATTENTAT ROCK, SQUEALER.

Line up : ?
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés