Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

WYVERN ATTACK

 

BIOGRAPHIE

WYVERN ATTACK se forme durant l'année 1984 en région Lensoise dans le Pas-de-Calais, sous l'impulsion des deux frères Kriss Van Lierde (Guitare solo) et Ludovic "Warvic" Van Lierde (Chant).

Le duo est rejoint par le batteur Olivier "Olaf" Lyoen alors âgé de 14 ans, puis par le guitariste soliste Freddy Huleux, qui a répondu à une annonce dans un journal local.

Le groupe répète à Douvrin, chez le guitariste Kriss. La bande compose ses propres morceaux et les peaufine peu à peu, se forgeant un petit répertoire personnel d'une dizaine de morceaux.

Mais il manque toujours le bassiste. Alors que la bande commence à désespérer, ce dernier est enfin déniché en la personne de Rudy Audant qui intègre WYVERN ATTACK en Juin 1985.

Une démo est enregistrée durant l'été 1985. Elle comporte les dix premiers titres du gang. Le groupe est donc constitué à ce moment là de Ludovic "Warvic" Van Lierde (Chant), Kriss Van Lierde (Guitare), Freddy Huleux (Guitare), Rudy Audant (Basse) et Olivier "Olaf" Lyoen (Batterie).

Ceci est l'occasion d'immortaliser le répertoire du groupe, avec une dizaine de compositions dans un style musical purement Heavy Metal, avec des ambiances romantico-médievales, antiques... mais toujours dans un esprit NWOBHM.

La bande fignole ensuite ses compositions, les rendant plus Heavy. les titres ont ainsi progressivement été retouchés pour devenir plus speed pour les uns, plus power pour les autres, plus mélodiques pour la majorité.

Le groupe accorde une grande importance sur son aspect esthétique, aussi bien au niveau vestimentaire qu'au niveau jeu de scène.

Le bassiste Rudy Audant, nouveau-venu dans le groupe, est encore au service militaire et n’a eu que les permissions et deux ou trois répétitions pour apprendre les 10 titres du répertoire, avant le tout premier concert du groupe, qui se déroule le 02 Septembre 1985 à la braderie de Lille, en face du Parvis de l'église Saint Maurice.

WYVERN ATTACK n'est absolument pas connu. Pour attirer la foule, le groupe et ses proches déambulent dans les rues de Lille pour faire sa pub auprès des métalleux rencontrés. Au vu du nombre de personnes amassés devant le podium, le bouche à oreille avait fait son effet puisque des centaines de kids étaient présents.

Au départ timide, le groupe est grisé par la réaction du public et prend de l'assurance. Les morceaux s'enchainent, se terminant sous les cris et les applaudissements.

Des personnes de tout bord s'entassent derrière le public des jeunes avisés. Certains spectateurs penseront même que le groupe est anglais…

Ce concert est un moment fort et laisse à tout jamais un souvenir impérissable dans la tête des membres du groupe. Cette prestation convainc la bande de son potentiel et la motive pour continuer sa route et proposer d'autres shows.

La bande déménage ensuite son lieu de répétitions et emménage dans le grenier des parents de Kriss et Warvic. Les répétitions ont lieu chaque samedi après-midi.

Après un gros concert à Calais en Janvier 1987, le bassiste Rudy Audant de quitte les rangs de WYVERN ATTACK. Warvic décide alors de s'occuper de la basse en plus de son chant. Quelques titres sont retravaillés et peaufinés. La bande possède alors à son actif une vingtaine de compositions personnelles.

Durant l'été 1987, c'est au tour du batteur Olivier "Olaf" Lyoen de quitter la bande.

Les recherches commencent pour le remplacer, puis le chainon manquant est trouvé en la personne de Fabrice Dubrulle.

Son jeu apporte plus d'énergie au groupe et après quelques répétitions et mises en place, WYVERN ATTACK est affamé de scènes, qui ont été inexistantes en raison des changements de line-up.

C'est le moment d'enregistrer une seconde maquette, ce qui est fait en 1987 dans un studio au sous-sol d’une radio de Lens, grâce à l’intervention de l'animateur radio Philippe Desailly.

WYVERN ATTACK est alors constitué de Ludovic "Warvic" Van Lierde (Chant/Basse), Kriss Van Lierde (Guitare), Freddy Huleux (Guitare) et Fabrice Dubrulle (Batterie).

Cette démo nommée "Legends Never Die" comporte 5 titres. Le son de la précédente cassette n'étant pas de bonne facture et les compo d'alors ayant évoluées, il est décidé de reprendre 4 anciens morceaux et de n’en enregistrer qu’un nouveau. Il s’agit de "With fire and blood", avec "Once upon a time", "Deluge in the Tartarus", "Love fighters" et "Vision of pain".

Les concerts s'enchainent, mais à cause de son double poste chant/basse, le jeu de scène du frontman est forcément différent et plus statique. Warvic décide donc durant l'été 1988 de laisser tomber le poste de bassiste pour ne se consacrer qu'au chant et au jeu scénique.

Le groupe peine à trouver un bassiste puis à la fin de l'été 1988, un certain Alain Acloque se présente pour le poste. Venant d'Amiens, il est très motivé malgré la route qui le sépare du lieu de répétitions.

Pour l'anecdote, Alain Acloque, Freddy Huleux et Ludovic "Warvic" Van Lierde sont allés à Paris pour jouer les mannequins pour une boutique de fringues de hardeux qui s’appelait "L’Indien", située aux puces de Clignancourt et connue de tous. Tout ceci est paru dans l’un des magazine Metal national en 1988…

Le nouveau bassiste Alain Acloque fut donc le septième membre à opérer dans WYVERN ATTACK. Cependant, son engagement ne tint à peine que six mois puisque le groupe splitta fin décembre 1988 après avoir effectué plus d'une cinquantaine de concerts en quatre ans dans la région Nord…

QUE SONT-ILS DEVENUS ?

Ludovic "Warvic" Van Lierde (Chant) tentera sans succès de reformer WYVERN ATTACK, entre 1989 à 1992 en région parisienne. Il participera à plusieurs groupes Metal sur Paris et auditionnera de 1989 à 1998 pour une foultitude de groupes en Normandie, dans la Marne et dans le Loiret. En 1999, il enregistrera l'album "Heaven host" dans le studio d'Alexis Phélipot (ex-batteur de Misanthrope). Il y joue tous les instruments et le chant à l'exception de la batterie et des solo de guitares interprétés par Alexis. Cet album ne sortira jamais mais il recevra cependant de bonnes chroniques dans des fanzines ainsi que dans le Hard’N’Heavy du mois de Mai 2000. Warvic sortira deux albums avec son projet GUTTURAL ("Set swords to music" en 2003 et "Cross words with us" en 2004).

Rudy Audant (Basse) fera un single de RAP en tant que chanteur. Il rejoindra ensuite une formation de reprises de tubes de chansons de variété, toujours en tant que chanteur. Il est devenu intermittent du spectacle.

Freddy Huleux (Guitare) participera à quelques projets musicaux dans les années 90. Il répètera avec un groupe de l'Aisne sans faire de scène. En 2002, il participe en tant que guest à l'enregistrement des solo sur les titres du second album de Warvic Van Lierde "Set swords to music" (de GUTTURAL). Il réitèrera l'expérience en 2003 pour le premier titre de l'album "Cross words with us" de GUTTURAL. Il fera partie du groupe DARKLIGHT et postera quelques vidéos sur YouTube sous le pseudo "Millbull".

Fabrice (Batterie) participera à quelques formations issues de Saint Etienne, ville près de laquelle il vit depuis 1989.

Alain Acloque (Basse) fera partie de la première formation de GUTTURAL en 2001 avant d'être écarté du projet.


DISCOGRAPHIE

Demo
1985

Phantom Drakkar (Instrumental)
Vision of pain
Hard fight
Daemon
Once upon a time
Love fighters
Repent or die
Hammer down
Try to pull it off
Wyvern Attack
Line up : Ludovic "Warvic" Van Lierde (Chant), Kriss Van Lierde (Guitare), Freddy Huleux (Guitare), Rudy Audant (Basse) et Olivier "Olaf" Lyoen (Batterie)
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

Demo "Legends never die"
1987

With fire and blood
Once upon a time
Deluge in the Tartarus
Love fighters
Vision of pain

Line up : Ludovic "Warvic" Van Lierde (Chant/Basse), Kriss Van Lierde (Guitare), Freddy Huleux (Guitare), Fabrice (Batterie)
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés