Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

INTERVIEWS

 

Voici une interview de Renaud Hantson, qui a fait partie de SATAN JOKERS, STARMANIA, FURIOUS ZOO, FURIOSO...

Interview réalisée en Septembre 2005 par Taranis du site Les Fils Du Métal, et diffusée ici avec son aimable autorisation.



Avant de commencer, pouvez-vous nous faire un résumé de votre carrière ?

Furioso I est sorti en 1992, j’ai sorti 7 albums :
1987 Ne plus dire qu’on est seul
1988 Briseur de Cœurs
1990 Petit Homme
Tous trois réédités chez Sony BMG en ce moment avec 7 chansons live supplémentaires par album
1992 A.M.O.U.R
1994 Des plaies et des bosses
1997 Seulement Humain
2002 Renaud Hantson .
J’ai participé en 1988 à la deuxième version de Starmania, j’ai créé le rôle titre de La Légende de Jimmy en 1990 le deuxième Opéra Rock sur James Dean écrit par Michel Berger et Luc Plamondon. J’ai joué Gringoire dans Notre Dame de Paris de 1999 à 2001 et ai participé ou produit des dizaines d’albums (William Sheller, Michel Berger / France Gall, Francis Lalanne, Excess, Pyro, Deborah Lee, Cecil, Solidays etc...)


Vous sortez un nouvel album avec Furioso mais aussi un live de Satan Jokers. Pourquoi sortir un live d'un groupe qui n'existe plus depuis 20 ans ?
Comme je l’explique dans le liner note de la pochette du live de Satan Jokers, je m’ennuie en ce moment lorsque j’allume la télé ou la radio et, ayant retrouvé des bandes live du groupe, j’ai trouvé que nous étions franchement en avance pour les années 80’. Ces enregistrements sont d’actualité et me permettent de prouver que FURIOUS ZOO n’existe pas par hasard, après toutes ces années passées entre comédies musicales et chansons pop.

Pourquoi ne pas l'avoir fait à l'époque où le groupe existait encore ?
Tout simplement parce que j’ai démarré une carrière en solo et que j’ai occulté dans les premiers temps
ces «années métalliques» !

Je viens de me rendre compte que je n'avais pas le 3 ème album de Satan Jokers. A-t-il été réédité en CD comme les 2 premiers, car je ne l'ai jamais vu dans les bacs ?
Le troisième album n’a jamais été réédité. C’est une des raisons de l’existence de ce best of live, car les six titres de Satan Jokers III y figurent enregistrés en public.

Savez-vous ce que sont devenus les anciens membres de Satan Jokers ?
Non, mais je ne devrai pas tarder à avoir des nouvelles !

Parlons maintenant de l'album Furious Zoo. Il contient 6 titres qui étaient déjà sur le 1er album de Furioso. Pourquoi les avoir remis sur cet album ?
Car beaucoup de fans me demandaient une réédition du FURIOSO de 1992. Les douze nouvelles chansons étant chantées, j’ai mis les quatre chansons que je chantais sur le premier et en bonus tracks les deux chansons chantées par Zouille (ex chanteur de Sortilège).

Pouvez-vous nous présenter les 2 musiciens qui vous accompagnent sur cet album ?
J’ai une maison en Haute Vienne et Benoît Cousin (à la guitare) et Cédric Le Coz (à la basse) viennent de Limoges, où ils ont un groupe baptisé Rock Four. Alfi Manas, qui a fait la basse et l’enregistrement sur FURIOSO II, a son studio également à Limoges.

De quoi parlent les chansons de l'album ?
Ce sont les sujets classiques du Rock n’ Roll (amour, sexe, séparation etc…). Le prochain album déjà enregistré cet été, contiendra sept chansons en anglais et sept en français et là, les thèmes seront beaucoup plus pointus…

Quelle est votre méthode pour écrire une chanson ?
Une chanson est une fulgurance. J’écris très vite, mais peux passer beaucoup de temps avant d’être satisfait d’un arrangement.

Avez-vous des projets scéniques pour cet album ?
Nous faisons régulièrement des concerts. Les prochains sont le jeudi 15 septembre au Boucanier à Poissy, et le jeudi 29 septembre à l’Espace Blues à Paris. Pour la suite, allez visiter www.hantson.com. Il y a un lien vers FURIOUS ZOO.

Au début de votre carrière, vous avez complètement changé de registre musical, pourquoi ?
Si je devais manger des frites tous les jours je m’ennuierai. Pour la musique c’est pareil, j’ai besoin de diversité.

Vous avez quitté le milieu du metal pour la variété française. Est-ce que le fait d'avoir fait partie d'une formation hard rock, vous a posé des problèmes à l'époque ?
Non, cela m’a plutôt apporté une énergie positive et une technique vocale différente des chanteurs de variété habituels.

Pensez-vous revenir plus régulièrement à vos premiers amours dans le futur ?
J’ai décidé d’avoir deux casquettes : une dans la chanson pop et une dans le rock. FURIOUS ZOO va donc être un projet parallèle à long terme.

Et pour finir... un mot pour mes lecteurs ?
Comme je le dis à chaque fois, croyez en ce que vous aimez. Le Hard Rock est un genre et pas une mode, il n’est pas prêt de mourir...


Haut de page



Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés