Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

COMPTE-RENDU LIVE

 

Le Jeudi 07 Mai 2009 à Annecy (74000), les associations "Les petits papiers", "Crescendo" et "Nethic Rock" nous présentaient un concert à l'affiche alléchante, avec pas moins de trois pointures dans leur domaine. Les groupes français ALKEMYST, BLACKRAIN et INNER VISIONS allaient se produire sur la scène du "Brise Glace", pour notre plus grand plaisir. Compte-rendu et photos par Eviloulou.


C'est non loin du lac de la ville d'Annecy que je prends position auprès de la salle. Cette dernière est moderne et l'acoustique est de bonne qualité. Le public présent est diversifié, allant de l'adolescent au cinquantenaire, sans oublier quelques looks pas piqués des vers, nous remémorant la folle époque des groupes Glam des années 80/90. Les portes s'ouvrent, laissant la cohorte (ma foi assez nombreuse) entrer dans l'arène.



ALKEMYST

C'est à Alkemyst que revient la lourde tâche d'ouvrir les hostilités avec son métal progressif de haute volée. Les musiciens sont très en verve et nous retransmettent leurs compositions de fort belle manière. Le chant de Armon Messina est haut perché, et toujours juste (ce chanteur Italien officie également dans le groupe Secret Sphere). Les compositions, toutes en finesses et en nuances, matinées de chœurs, au style prog et parfois aux tempos speed à la Helloween, font mouche. Les titres des différents albums du gang sont interprétés. Le public participe et l'ambiance est chaude pour ce premier concert de la soirée. Près de 50 minutes de show. Une réussite.

Setlist :
Intro - It's time - Restless show - When the morning comes - Hold on to your dreams - The beast within - Through painful lanes - Nameless son



BLACKRAIN

Blackrain, le groupe qui monte, démarre sur les chapeaux de roue et l'ont sait par avance qu'ils vont nous donner des courbatures aux cervicales avec leur Glam Rock survitaminé ! La dégaine des musiciens est aussi détonante que leur musique. Les hits repris en chœur par le public tels "N.A.S.T.Y.", "True girls are sixteen"... et bien d'autres... chaque titre des Blackrain étant un hymne en puissance ! Les musiciens s'éclatent et pareillement pour les spectateurs présents. Nous aurons également droit à un titre inédit avec "Overloading" et les reprises "Rock'n'Roll all night" de KISS, "Ca plane pour moi" de Plastic Bertrand (et oui !!!), "The hellion" de WASP et "Anarchy in the UK" des Sex Pistols. Heinrich n'hésitera pas à se jeter dans le public, qui le soutiendra à bouts de bras ! Pour conclure, un set excellent et plein d'énergie, avec un choix judicieux des titres joués, tous connus et repris en chœur par la foule en délire. Il faut dire que les "oh oh oh", "hey hey hey" et autres font mouche. Un show qui ne donne qu'une envie : revoir le groupe dès que possible. Ils sont Rock'n'Roll ces gars !

Setlist :
N.A.S.T.Y.  - True girls are sixteen - Burn 'n die - Overloading - Innocent Rosie - Rock 'n' Roll all night (KISS)- License to thrill - Rock your city - The hellion (WASP)- Rockstars don't go to jail - Ca plane pour moi (Plastic Bertrand) - Anarchy in the UK (Sex Pistols)



INNER VISIONS

Inner Visions, le groupe de Dominique Leurquin (de Rhapsody of Fire, excusez du peu, et qui était aussi musicien dans le groupe français Dream Child), nous revient après un stand-by de 3 ans. Nous l'attendons donc avec un line up remanié et de nouvelles compositions taillées pour la scène (certaines composées par Dominique durant les années 90). C'est ce soir le premier concert de la reformation. Le set ouvre avec les bombes speed "Behind the grid" et "The great denial". Pas de temps mort. Le groupe est appuyé au chant par Emilie... et de fort belle manière. Un chant racé, hargneux et puissant, qui colle parfaitement au style du gang. Les titres s'enchainent, tous interprétés impeccablement, alternant les tempos speed et médium. Pas manchots les musiciens... Le public est conquis et connait la plupart des morceaux. Un régal d'une cinquantaine de minutes trop vite passées.

Setlist :
Behind the grid - The great denial - In the name of... - Only the wild lives - When we'll be Kings - Breaker of pain - Drums solo - Kadesh battle - Haunted - A dreadful shame - Train of fools

La recette de cette soirée sera reversée aux porteurs du projet "Nethic Rock", ayant pour but la création d’un "web label" alternatif et éthique. Une affiche variée dans les styles, avec des musiciens d'exception, qui nous ont permis de passer une excellente soirée, sans rien à jeter !

Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés