Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

COMPTE-RENDU LIVE

 

Le maintenant mondialement célèbre HELLFEST se déroulait à Clisson du 19 Juin au 21 Juin 2009, avec une affiché démentielle. Retour sur la journée du 19. Compte-rendu par Paco.


Incontestablement un festival devenu incontournable surtout depuis que l'affiche est de plus en plus hétéroclite !

Donc, on est arrivé vers 11 h et déjà il y avait une queue monstre pour les festivaliers qui venaient pour les 3 jours. Nous on est passé tranquillement, ouf !
Direction la Crüe Fest Stage qui correspond plus à nos goûts musicaux de ce rendez-vous Métal.



SQUEALER

Les hostilités démarrent donc à 11h35 avec des Squealer tout sourire, et qui n'en reviennent pas de l'accueil qui leur est réservé ! Ils maîtrisent toujours aussi bien la scène et le son est vraiment excellent !
On aura droit à "DFR", "What your gonna do", "London killer"... etc, ainsi qu'un final avec "Hate on the wall" repris en chœur par un public de (vieux !) fidèles et autres.
Une valeur sure du Heavy Metal français que ces Squealer, mais maintenant, il faudrait de nouveaux morceaux avec à la clef un nouvel album pour qu'ils puissent s'ouvrir à un nouveau public... à suivre donc !

KARMA TO BURN

En attendant Girlschool, Karma To Burn nous envoient leur stoner. Dommage que leur rock soit instrumental car il est de bonne composition avec de très bons riffs !

GIRLSCHOOL

Les Girlschool débarquent à 12h55, mais un petit souci d'ampli empêche le démarrage du show... On craint le pire ! Mais une fois le problème résolu, elles nous envoient un "C'mon let's go" qui met tout le monde d'accord !
Effectivement, leur hard-rock 80's en ravira plus d'un, et de plus elles sont toujours aussi charmantes ! Ca fait du bien de réentendre un tel groupe malgré un son plus qu'approximatif pendant les 3 premiers titres.
Tous leurs hits y passent : "Screaming blue murder", "Hit and run"... et le punky "Emergency" en final.



Pas le temps de souffler, le festival est lancé et ça bastonne sur toutes les scénes !!!
Du son partout et déjà beaucoup de monde !!!

BACKYARD BABIES

Backyard Babies seront ma première découverte de ce Hellfest, un quator Rock'n'Roll-Punk-Metal qui assure bien dans le genre.

NASHVILLE PUSSY

Ca fait déjà 5 heures qu'on a passé l'entrée quand débarque Nashville Pussy et c'est de plus en plus difficile d'approcher les premiers rangs. Ils font un très bon show et le public adore les frasques des deux girls des NP !
Faut dire qu'elles ont de très bons arguments !!! Ceci dit, j'ai trouvé leur prestation sans plus, bien que (trop !) rodé à mort ! Donc, on se rattrape en matant les donzelles !

BUCKCHERRY

Buckcherry déboule sur la scène et ça va être ma deuxième (et dernière) découverte de la journée !!! Un show à 100 kmh ! De bonnes chansons, une prestation parfaite et ce n'est pas les Nashville Pussy qui dansent sur le côté de la scène qui démentiront !!
Un peu comme si Rose Tatoo avait débarqué en Californie, même si Buckcherry est plus près du rock bourgeois américain que celui des prolos australiens !
De plus, des titres comme "Rescue me" ou "Talk to me" restent bien en tête.



18h15, on va se réfugier un peu du soleil derrière les consoles, n'étant pas trop loin de la buvette et surtout on peut entamer une causerie et se reposer les tympans !

WASP

On bouge vers la Mainstage 2, où déjà beaucoup de fans attendent WASP pendant que Papa Roach finissent leur set. Dommage que leur musique ne soit pas à la hauteur de leur prestation scénique ! Trop typé zic pour ados américains à mon goût...
Bref, Blackie et sa bande arrivent ! Bon, c'est le Rock'n'Roll Circus qui démarque avec son lot de démagogie et d'égocentrisme ! Pas beaucoup de sincérité et beaucoup de professionnalisme... N'empêche ça marche bien... même très bien !

ANTHRAX

Anthrax, je ne les avais pas revu depuis 1988... Ils démarrent avec "Indians" et ça rappelle bien des souvenirs ce titre ! Bon, moins Trash-Fun que dans les 80's, surtout avec le nouveau chanteur mais quand résonne l'intro de "Antisocial", c'est tout le Hellfest qui exulte !
Leur version est toujours aussi speedée ! S'ensuivent "I am the man", "Madhouse"... gros son et une prestation plus qu'honnête !

HEAVEN AND HELL

La nuit est tombée et il est temps de rejoindre à nouveau la Crûe Fest Stage pour Heaven & Hell... déjà 22h50 et les légendes du Métal ouvrent le show avec "Mob Rules" !!!
On sent déjà qu'on en aura pour notre argent ! Outre un son plus qu'excellent, avec une basse saturée à souhaits, une batterie qui cogne et une guitare au son pur et cristalin, c'est surtout le charisme et l'humanisme de Dio qui met tout le monde d'accord !
S'enchaînent des titres comme "Children of the sea", "Bible black"... Même le fameux riff de "Heaven & hell" est repris en chœur par un Hellfest sur le cul !
Ca remet les pendules à l'heure et je me demande encore pourquoi ils n'ont pas été programmés en tête d'affiche !!! Un show sans fioritures ! Direct à l'essentiel et le feeling avant tout ! La claque du jour... enfin, de la nuit !



MÖTLEY CRÜE

Du coup, je me demande bien comment Mötley Crüe vont s'en sortir après les ancêtres du Métal ?

La réponse à ma question n'en sera que négative ! A contrario d'Heaven & Hell, beaucoup de fioritures !
Vince Neil est à peine reconnaissable vocalement avec une voix suraigüe et un Mick Mars toujours aussi peu à l'aise avec une guitare ! Sans parler des chœurs samplés !
Bien sûr les fans suivent... quand on est fan, on supporte tout ! Leurs tubes s'enchaînent "Girls, girls, girls", "Live wire", "DR Feelgood"... mais la sauce à beaucoup de mal à prendre et même quelques sifflets retentissent !!!
Dommage pour un groupe aussi exigeant par ailleurs ! Bon, on est (presque !) sur la côte Ouest mais pas la bonne...



Vu que les buvettes ne servent plus, la marée métalleuse quitte le site rapidement, fin du premier jour et pour nous de ce Hellfest 2009 !
Vivement l'année prochaine !

Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés