Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

BLACK BART
"Nous trinquerons avec..."
2014
(Autoproduction)


Discographie

Black Bart (2009)
Nous trinquerons avec... (2014)
Casnewydd Bach (2018)


Après nous avoir concocté un excellent premier album éponyme "Black Bart" en 2009, le groupe nordiste revient en ce mois de juin 2014, avec son nouvel opus "Nous trinquerons avec..."

L'artwork de la pochette est dans un ton beige clair, représentant quatre valeureux gaillards trinquant avec...

C'est sur une basse très Kissienne que "Conquistadors" nous accueille sur un tempo médium et une mélodie swinguante. Un refrain à reprendre en chœurs avant le break à l'ambiance noire digne d'un Black Sabbath de la bonne époque, suivi d'un pont où les interventions guitares mordantes prennent le dessus.

Le titre suivant, "Visions", est plus conventionnel dans son débit de paroles pour un morceau Heavy à souhaits. Le noir "Satan déprime" est le plus abouti en terme de calage de chant. Un titre oppressant au rythme lent, dans une optique très Black Sabbath (encore une fois), finissant dans un speed endiablé et une débauche de riffs bien gras.

Autre belle approche avec "Le repenti", qui est à mes yeux la meilleure compo de cet album. Une mélodie accrocheuse, des grattes grinçantes et un chant équilibré, le tout porté par une section rythmique appuyée. Rien à redire.

Les nordistes varient également les ambiances puisque "She said" est plus mélodique. Les guitares, surtout au début, évoquent ZZ-Top et la mélodie sonne très 70's voire Glamouze...

On ressent encore une fois les influences très 80's de la bande, comme sur le titre "Nous trinquerons avec la mort" qui flirte avec les 10 minutes. Une vraie palette musicale au refrain enjoué et festif. On y retrouve les influences Scorpions, Black Sabbath et consorts, sans oublier les soli assassins et là, ça dépote !

Ca dépote également à l'image du speed "Il est minuit" dont le tempo hyper rapide ne vous laissera pas un moment de répit, porté par une mélodie accrocheuse et un chant agréable. Les guitares tranchantes sont vraiment ici le point fort de la bande.

Comme sur "N'abdique jamais", qui démarre carrément sur un solo superbe ! Encore un bon titre avec la mélodie imparable et la puissance au rendez-vous, même si le chant est par moments limite...

Ce que l'on pourrait reprocher aux compositions, c'est bien souvent des lyrics trop rapides ("Conquistadors"), qui semblent inappropriés avec la musique ("Visions"), sont quelquefois décalés avec les chœurs, ou mal calés avec la musique ("A new hope")... Mais cela n'est pas non plus dramatique.

Etrangement, ces décrochages ont également un certain charme, comme sur "Je perd la tête", qui parvient à retenir notre attention. Encore une fois pour un titre enjoué et prenant.

Malgré quelques points faibles au niveau du chant comme indiqué plus haut, cet opus parvient à nous séduire. Le feeling et la sincérité qui s'en dégagent sans doute. Le son, les grattes et les compos également.

Cet album, les BLACK BART l'ont porté à l'unisson tous ensemble. Il respire la bonne foi et la sincérité. Une bande de potes avant tout qui s'adonne à sa passion avec talent. Un groupe à supporter, et qui prend toute sa dimension sur scène. N'hésitez pas à les soutenir en live près de chez vous ! En attendant, je vais trinquer encore une fois avec...

Chronique par Duby
Décembre 2017


01 - Conquistadors (4:49)
02 - Visions (3:13)
03 - Satan déprime (5:10)
04 - A new hope (4:43)
05 - Le repenti (3:42)
06 - She said (4:04)
07 - Nous trinquerons avec la mort (9:36)
08 - Il est minuit (3:00)
09 - N'abdique jamais (3:48)
10 - Je perds la tête (3:09)
11 - Crise de foie (4:07)
12 - Trader crash (4:02)
13 - Oh oh hissez haut ! (3:08)
14 - Oh oh hissez haut ! (2:23)

Musiciens : Thierry "Zozio" Josien (Chant/Guitare), Jean-Marc "Marco" Leclercq (Batterie), Thierry "Babass" Soyez (Basse/Chant), Rudy "Rudd" Lacosse (Guitare)



Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés