Menu

Messages
Tous les évènements ICI

Publicité
CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

EPSYLON
"Epsylon"
1985
(Devil's Records)


Discographie

Epsylon (1985)
Second round (1989)


C'est en cette année 1985 que sort dans les bacs le premier album d'EPSYLON. Alors que la vague de Metal français pointe le bout de son nez grâce au label "Devil's Records", c'est tout naturellement sur ce dernier que le groupe nous prodigue son premier opus.

Ce n'est pas moins que par un solo de guitare que les choses commencent sur "Le talisman", un morceau tout en énergie et assez soutenu au break doubles guitares bienvenu.

"Train de vie" nous entraine sur les rails d'un rythme enlevé, tout comme le précédent titre. Les soli sont moins convaincants que sur les autres titres pour un morceau qui finalement me laisse sur ma faim, même s'il n'est pas à mettre aux rebuts...

Le morceau suivant est beaucoup plus abouti et l'on retrouve sur ce "Délire flashé" l'étiquette EPSYLON, avec ses textes au débit à la pelle, ses changements de rythmes et les chœurs des autres musiciens qui enjolivent le tout... Sans oublier un break extra au jeu de guitares marquant et au solo que SORTILEGE ne pourrait pas renier... certainement la meilleure composition de l'album.

Les bonnes impressions sont tout aussi évidentes sur "Moi le fou", qui est également une réussite. Le titre se fait plus mélodique et moins torturé, principalement parce que les paroles ont ici un débit moins conséquent... et par ce fait la composition n'en est que meilleure...

"Réincarnation" alterne speed et rythmes plus en retenue. Un morceau torturé avec cette pâte EPSYLON assez particulière.

La mélodie de "Leçon de morale" restera ancrée dans les abysses de vos cerveaux. Un morceau qui fait mouche et où les ponts instrumentaux de guitares varient le thème de belle manière.

"Fini" commence (sic!) par un jeu de basse seule, avant que les riffs ne se mêlent à la danse. Une mélodie de bonne facture, puis s'annonce le titre "Rock'n'Roll" et son rythme torturé et swinguant. Un morceau varié au pont agréable où les guitares incisives accrochent. La mélodie principale est un peu moins emballante.

Côté musique, le rapprochement d'un SORTILEGE ou d'un WARNING situe le jeu des musiciens d'EPSYLON, avec néanmoins des compositions un peu en deçà, bien que plus swinguantes et au style particulier, EPSYLON ayant sa propre étiquette... nuls doutes que le groupe à trouvé sa voie et son créneau.

Côté mixe, les guitares sont un tantinet trop en retrait (excepté dans les soli) et c'est vraiment dommage.

Le chant de Franck Roumier est surprenant et les textes, chantés en français, sont par moment incompréhensibles. Dommage car le timbre de voix est particulier et contribue largement à l'image du groupe, reconnaissable entre toutes.

Pour situer Franck Roumier vocalement on pourrait dire qu'il est du type de Christian Augustin de SORTILEGE, en moins étendu et moins spectaculaire, mais tout aussi puissant.

Malgré quelques légères imperfections donc, EPSYLON nous gratifie ici avec son premier album de bons moments de décibels...

Chronique par Duby
Mai 2011


01 - Le talisman (4:39)
02 - Train de vie (4:01)
03 - Délire flashé (3:31)
04 - Moi le fou (4:51)
05 - Réincarnation (4:24)
06 - Leçon de morale (5:09)
07 - Fini (4:16)
08 - Rock'n'Roll (4:43)

Musiciens : Franck Roumier (Chant), Fred Rochette (Guitare), Eric Brochard (Guitare), Philippe Haudidier (Basse), Eric Shertzinger (Batterie)




Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés