Menu

Messages
Tous les évènements ICI

Publicité
CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

ERA NOVA
"Children of Alcyone"
2010
(Manitou/Pervade)


Discographie

Sin eater (Demo 2005)
Children of Alcyone (2010)


Après une première démo de trois titres sortie en 2005, les Nantais de ERA NOVA refont parler d'eux en avril 2010 avec la sortie de leur premier album "Children of Alcyone".

ERA NOVA à choisit pour l'occasion Neb Xort (Anorexia Nervosa), l'un des meilleurs producteurs métal en France. L'enregistrement s’étale entre les mois de juin et novembre 2008, les pistes sont masterisées en janvier 2009 et un contrat est signé avec le label Pervade Productions.

Un changement de personnel à également été opéré puisque Benjamin Cointereau (Basse) et Pierre Chauty (Claviers) font leur entrée dans le groupe.

L'album ouvre sur "Sorcerer's bird house" une intro à l'ambiance glauque avant d'enchainer sur "Sin eater", déjà présent sur la première démo du groupe. Un excellent titre énergique et speed alternant également tempos médiums. De légers synthés agrémentent le tout, accompagnant de légers chœurs (ou plutôt double voix) des autres musiciens. Un gros morceau.

Première constatation : le son est énorme. Gros, puissant, rentre dedans. Une réussite totale bien rare et qui fait plaisir à l'écoute.

"Trick and treason" voit l'apparition de quelques interventions Grunt. Un titre plus torturé aux riffs plus modernes voire trashy entrecoupés d'un refrain mélodique avec chœurs totalement différent mais se mariant néanmoins impeccablement, et à la batterie omniprésente. Encore un beau coup pour une belle alternance de styles.

Le speed est de rigueur sur "Bravery hills", un titre enjoué et mélodique que les Helloween n'auraient pas renié, bien que le refrain soit ici très mélodique et mélodieux. Encore une franche réussite pour ce qui est incontestablement mon morceau favori.

L'intro de "Celestial valley" n'est pas sans évoquer celle du "Paradise" de Stratovarius. Un riff simple et tranchant sur une voix incisive. Le reste du titre propose une mélodie accrocheuse et mélodieuse pour un refrain entrainant. A noter un passage évoquant le "Children of the universe" de Black Sabbath... Encore un excellent titre.

"Children of Alcyone" ouvre tout en douceur sur un chant mélodieux tout en retenue, avant d'enchainer sur un morceau aux ambiances et rythmes variés.

Un tempo soutenu pour "Neverending story", qui nous emmène dans une mélodie ou tout coule de source tellement la composition réussie est limpide et agréable à l'écoute. Un riff incisif tout le long du morceau, habillé de légers synthés, appuyés par un solo dévastateur font de ce titre une nouvelle réussite.

"In search of Gralium" incorpore quelques sonorités orchestrales. Un morceau lent dans la lignée d'un "The zoo" de Scorpions revu à la sauce Def Leppard, avec chœurs et sonorités mélodieuses, allant même jusqu'à proposer à un moment un chant Grunt, le tout accompagné d'envolées de guitares omniprésentes. Cet titre était également présent sur la démo passée du gang, mais elle prend ici une toute autre dimension.

"Nhylhyarus", avec ses chœurs très Def Leppard... et l'on se prend à penser que Andréas Martin au chant à un timbre quasiment identique à Joe Elliott. Ce titre énergique au chant plus agressif fait son œuvre.

Et déjà arrive le dernier morceau. "Requiem", également présent sur la démo du gang ouvre sur un bruit de ruisseau et d'orage, bientôt suivi de synthé/guitare sèche, puis de percussions et chant, pour finalement nous servir une ballade toute en finesse... et bien non ! L'énergie ne tarde pas à se montrer pour proposer au final un titre tout en nuances, oscillant entre FM, Prog ou Ballade.

Cet album est une incontestable réussite de bout en bout, sans aucune fausse note, variant les plaisirs dans des morceaux au Métal certain, agrémentés d'un très léger côté prog (vraiment minime) ou FM (très léger aussi) ou le Métal puissant à le dessus.

Chronique par Duby
Avril 2010


01 - Sorcerer's bird house (0:49)
02 - Sin eater (4:50)
03 - Trick and treason (5:23)
04 - Bravery hills (4:54)
05 - Celestial valley (5:58)
06 - Children of Alcyone (5:51)
07 - Neverending war (4:09)
08 - In search of Gralium (5:23)
09 - Nhylhyarus (4:22)
10 - Requiem (6:44)

Musiciens : Andreas Martin (Chant), Christophe Buys (Guitares), Emmanuel Colombier (Batterie), Benjamin Cointereau (Basse), Pierre Chauty (Claviers)




Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés