Menu

Messages
Tous les évènements ICI

Publicité
CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

EVIL MINDED
"Into the jaws of death"
2019
(Autoproduction)


Discographie

Rock'n'Roll road (2015)
Into the jaws of death (2019)


EVIL MINDED est originaire de la région toulousaine et voit le jour en 2010. La bande se met en place avec les habituels changements de personnel et sort en premier lieu la démo "Rock'n'Roll road" en 2015, dans un style Hard Rock, avant de continuer sa route et de proposer son véritable premier album "Into the jaws of death" le 17 mai 2019.

Et c'est par le titre éponyme, toutes guitares déployées, que démarre l'écoute sur une intro metallique façon marche militaire Metal. Les guitares saturées sont bien présentes et la rythmique en béton assied tout ça. Le titre se met en place et nous conquiert sans aucun problème au travers d'un Metal typé "Vierge de fer".

"No man's land" est un tantinet plus agressif. Il attaque direct par un solo de guitare à la Metallica. Un petit riff tout au long du morceau est plus tranchant, bien que la ligne vocale soit toujours dans la mélodie Heavy Metal. Plusieurs petits soli incisifs viendront émailler la compo tout au long de l'écoute.

Les twins guitares démarrent un "The old knight" plus que convaincant, où cette fois un (léger) chœur plus guttural vient répondre au chant principal. Ce titre restera marqué comme un moment fort et un titre phare de la bande. Superbe Heavy Metal aux doubles guitares magistrales procurant un aspect épique dans leurs mélodies. Et ce solo !

Ces trois premières compositions se sont enchainées en un trio tueur, tabassant l'auditeur dans ce premier tiers d'écoute. Tout est au point et terriblement carré chez EVIL-MINDED, avec des musiciens techniques et des compositions parfaitement menées.

"Missing paradise" calme un peu le jeu, avec un chant plus mélodique, des guitares plus plaintives et une rythmique plus acoustique, alors que l'intro de "Call of duty" évoque immanquablement la vierge de fer (Décidément !). Le reste de la compo est plus personnel, toujours sur un rythme appuyé et des lignes mélodiques superbes.

Parlons des points forts de ce groupe. Les guitares. Indéniablement. Inspirées et superbes, que ce soit en soli, riffs et autres. Le chant également. Bien que pas très puissant, il colle parfaitement au style. La section rythmique. Telle un métronome, elle assoit les compos de ses fondations parfaites. La compositions des morceaux. Jamais identiques, variés et bien conçus. La production enfin, vraiment très bonne pour une autoproduction. Bref, tout est bon dans EVIL-MINDED.

Au niveau des points faibles. Rien. Même si avec un tel contenu on aurait pu espérer un contenant plus attractif.

Cela ne nous empêche pas de savourer chaque piste, avec pour finir un "Pain", "Holy wars" (Très Metallica/Megadeth), "Evil-Minded" (très Black Sabbath) ou "U235" (Très Metallica aussi). Toujours de l'excellent niveau. Que du bon. Aucun déchet à l'horizon de ce "Into the jaws of death".

Belle surprise que cet album, qui va ravir tous les amateurs de Heavy Metal puissant alliant technicité efficace et directe à de belles constructions de morceaux. Du très bon Heavy Metal. Je kiffe !

Chronique par Duby
Juin 2019


01 - Into the jaws of death (5:46)
02 - No man's land (3:46)
03 - The old knight (3:56)
04 - Missing paradise (4:41)
05 - Call of duty (4:31)
06 - Pain (4:08)
07 - Holy wars (5:09)
08 - Evil-Minded (4:03)
09 - U235 (5:59)

Musiciens : Jonathan Sendrané (Chant/Guitare), Romain Bourgeois (Guitare lead), Damien Oliveira (Basse), Jonathan Jourdan (Batterie)



Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés