Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

FOOL'S PARADISE
"Monopoly society"
2017
(Autoproduction)


Discographie

Locked mind (2012)
Forest of lies (2014)
Monopoly society (2017)


C'est en 2007 que FOOL'S PARADISE voit le jour. Le quintette de Dunkerque sort une démo "Locked mind" en 2012 uniquement au format numérique, puis son MCD "Forest of lies" en 2014, proposant des compos alliant Heavy Metal à de légères incartades Prog.

Dix ans après sa formation, le groupe nous propose son premier véritable album "Monopoly society", contenant 8 compositions originales pour un total de près de 53 minutes de musiques.

Dès la prise en main du CD, on sent avec l'artwork qui l'habille qu'un cap à été franchi. Outre un nouveau logo, on perçoit que le groupe à voulu bien faire les choses et peaufiné son travail, jusqu'au livret où chaque page à son propre graphique, avec paroles, infos et remerciements. Beau travail graphique de Julien Dufour.

L’album critique la société capitaliste et les conséquences qu’elle peut avoir sur les gens. La pochette montre une nature qui essaie de reprendre ses droits après avoir été étouffée par le big business. Un homme sur sa cabane regarde cette société d’un air désabusé.

Le son est également très bon comparé aux précédentes productions du gang. Il est enregistré par Franck Manceau, mixé par Frank Manier et masterisé par Brett Caldas-Lima au "Tower Records".

Le chant d'Anthony Fournier est aussi plus maitrisé et rigoureux. Il s'essaye même à quelques variations, notamment des intonations plus graves, comme sur le Heavy "Overloaded screens", titre qui ouvre l'opus. On y notera de superbes parties de guitares et des mélodies accrocheuses. FOOL'S PARADISE n'a rien perdu de son talent de composition !

Le riff de "Partners in crime" ne peut laisser indifférent. Simple certes, mais efficace et marquant. Ce titre est encore une fois Heavy, avec cette couleur légèrement Prog, sans sombrer dans les démonstrations longues et ennuyeuses.

Car en effet, plutôt que de se perdre dans les structures et enchainements hasardeux, les chansons de FOOL'S PARADISE possèdent toujours un fil conducteur musical logique et des mélodies accrocheuses.

Chaque titre est une surprise à l'image de "Heaven's image", commençant comme une ballade très sirupeuse, avant que les guitares électriques n'entrent en piste et que tout cela ne déboule sur un speed énergique et purement Heavy Metal, alternant rythmes rapides et tempos plus médiums. Mon morceau favori. On peut par ailleurs s'y délecter du travail à la basse de Bertrand Dehaine et de parties instrumentales somptueuses. Un régal de Heavy (Puissant) Prog (Léger) !

Ce sont des accords presque hypnotiques où quelques notes légèrement musique trad' viennent s'immiscer en intro sur "Misunderstood", qui continue en électrique. Cette intro m'évoque par ailleurs les débuts d'Angra, qui n'hésitait pas à incorporer des accents régionaux à ses compos purement Heavy et Prog. Nous ne sommes pas loin de cette recette ici avec FOOL'S PARADISE... Cassures de rythmes, son de guitares...

"Monopoly's society" est un mélange de subtilité douce et de puissance heavy. Les mélodies sont bien trouvées. Sorte de mélange de Savatage pour l'ambiance et de Metallica pour le phrasé. Un très bon titre qui se fait ici bien plus Heavy Metal. Très bon !

On aborde la power ballade avec "Agony within", qui comporte tout de l'exercice, montant en puissance, avec de superbes parties de guitares et des mélodies attachantes... Belle maitrise, qui comporte quelques orchestrations symphoniques bien tenues, avant de continuer sur le plus énergique "Locked mind" et de terminer sur "Memories of the night", un pavé de prêt de plus de 14 minutes !!!

Et même si je ne suis pas fana des morceaux à rallonge, celui-ci comporte tout de l'univers musical des Dunkerquois. Commençant tout doucettement pour monter à pleine puissance ! Et puis comment ne pas sombrer aux guitares de Olivier Mévaere et Stéphane Lalan ! A la fois suaves, mélodiques, énergiques, avec de belles harmonies et mélodies... et qui peuvent ici pleinement s'exprimer... tout comme Frédéric Hembert sur ses fûts !

Les thèmes des textes sont assez forts et traitent du mal profond de notre société actuelle où chacun pourra se reconnaitre. Les titres peuvent se diviser en deux catégories :
Ceux qui dénoncent le capitalisme et la finance : "Monopoly society", "Partners in crime" (qui dit que même si l'on n'est pas d’accord, on y participe quand même), "Overloaded screens" (omniprésence d’écrans)...

Ceux qui parlent des conséquences sur le mental des gens : "Heaven’s image" (parle des gens qui cherchent toujours à donner une belle image d’eux même dans une société où la concurrence et l’image que l’on donne de soi est essentielle), "Locked mind" et "The agony within" (sur le mal être engendré par tout ça), "Misunderstood" (ce mal être peut engendrer des comportements dangereux).

"Memories of the night" est un morceau à part qui parle de quelqu'un qui a du mal à faire la différence entre rêve et réalité.

Pour résumer, tout comme sur son précédent opus, FOOL'S PARADISE propose comme fil conducteur musical le Heavy Metal, y incorporant de légères notes Prog accessibles à tout un chacun, au travers d'une musique attachante, à la fois énergique et mélodique. Cet album nous démontre que FOOL'S PARADISE progresse à chaque galette et qu'il faudra désormais compter avec lui dans le paysage musical Heavy Metal Prog.

Chronique par Duby
Janvier 2018


01 - Overloaded screens (4:43)
02 - Partners in crime (5:01)
03 - Heaven's image (6:36)
04 - Misunderstood (4:31)
05 - Monopoly society (7:43)
06 - The agony within (3:11)
07 - Locked mind (6:39)
08 - Memories of the night (14:25)

Musiciens : Anthony Fournier (Chant), Bertrand Dehaine (Basse), Olivier Mévaere (Lead Guitare), Stéphane Lalan (Guitare Rythmique), Frédéric Hembert (Batterie)



Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés