Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

MOTHER & PEARL
"Inner voice"
2013
(Symbol Muzik/Brennus)


Discographie

Demo (CD 2008)
Demo (MCD 2010)
Inner voice (CD 2013)
Psycho thrill (CD 2017)


Mère & Perle, un rapprochement judicieux et plutôt véridique, chaque Mère est une Perle pour son enfant ! Toutefois, cette union est plutôt surprenante comme choix pour patronyme d'un groupe de Métal !

Mais ici, ce nom de groupe a été trouvé dans un bouquin de botanique : Mother OF Pearl est une fleur. Ce nom a été personnalisé, déstructuré et rendu abstrait en Mother & Pearl... C'est celui qu'ont choisis les frères Coulon, respectivement guitariste (Olivier) et batteur (Mathieu), après le split de leur précédent groupe "Drabness" (néo-métal-Hardcore ayant réalisé une démo), en s'adjoignant les services du bassiste Michel Franchi et du guitariste Jean-François Aragon, transfuges notamment du groupe Bordelais Antidote dans les années 90.

Basés à Lyon, les quatre musiciens sont désireux de créer leur propre univers musical à la fois plus mélodique mais surtout plus sérieux. Un melting pot des différentes influences de ces quatre identités de Porcupine Tree à Slayer, en passant par le groove de Freak Kitchen et la technique de Dream Theater... vaste et ambitieux programme !!!

Nous sommes en 2005 et le chemin va s'avérer tortueux, notamment côté line-up ! Car même si le quatuor restera le même jusqu'à aujourd'hui, plusieurs formules se succèderont pour aboutir à l'entité MOTHER & PEARL de 2013 !!! Tout en peaufinant leur propre identité, le groupe voit se succéder deux chanteuses et un claviériste jusqu'à l'arrivée de Yoann Thomas au chant.

Le quintet enregistre une première démo autoproduite en 2008, plutôt bien perçue, et sur laquelle ils s'autorisent toutes les libertés, longs instrumentaux, rythmiques groovy, des murs de guitares auréolés de solis des plus mélodiques... sans oublier l'invitation de Virginie Goncalves du groupe Kells sur un titre.

MOTHER & PEARL y montre un aperçu de son futur univers musical. Les Lyonnais affirment leur style en sillonnant les salles de la région, privilégiant les grosses guitares jusqu'au départ de Yoann fin 2010. Ce sera le tournant décisif de MOTHER & PEARL, les deux frères Coulon décidant de se partager désormais le chant. La voix rugueuse, âpre de Mathieu prend la place de Lead alors que celle plus claire d'Olivier vient bonifier les compositions à venir.

En mai 2012, le groupe s'enferme au studio Nosefirm, à Ambérieu-en-Bugey, avec Thierry Lebourg (chanteur de Dyslesia) et Sylvain de Nicola (bassiste de Dyslesia et guitariste de Vital Breath) derrière les manettes, pour enregistrer 10 titres. Le mastering et le mix du futur album sont réalisés aux Hofa studios en Allemagne durant l'été.

Faisant appel au célèbre tatoueur Nick de Metal Ink Tatto pour la conception de la pochette, "Inner Voice" voit enfin le jour via une distribution du label Brennus Music sous la marque Symbol Muzik.

MOTHER & PEARL a quelques peu délaissé son Métal Rock Progressif des débuts pour un Métal Moderne. Terme fourre-tout me direz-vous !! Mais, pour citer le groupe : "Inner Voice, c'est d'abord la volonté de mêler la puissance d'un Machine Head, la science du riff d'un Metallica, le sens du contraire d'un Opeth, la frénésie d'un Trivium et les influences extrême d'un Arch enemy" !!! Vaste et ambitieux programme !!! Mais qu'en est-il vraiment ?

Avec ses 6 minutes trente (titre le plus long de l'album), "My emptiness" ouvre les hostilités avec un heavy plutôt traditionnel, agrémenté de quelques passages limite Black. La dualité des voix fait plutôt merveille. Le son est très bon, chaque instrument y trouvant sa place.

A l'image de la pochette de l'album la musique de MOTHER & PEARL est plutôt sombre, mélancolique, sans toutefois plonger dans le Doom. Les solis apportent de vrais arc-en-ciel de fraicheur à toute cette noirceur !

"Russian roulette" est un véritable hymne Trash qui trouverait aisément sa place dans la discographie de Slayer, alors que "Cruel world" se veut plus groovy, agrémenté d'une construction plus progressive.

Une petit intro tout en douceur, nous plonge dans "Ugly" le calme avant la tempête, un chant aux influence Punk, un soli très mélodique et un final dantesque font de cette chanson une réussite.

"Remember the silence" est bonifié par la narration des "frêles jeunes femmes" de la famille Coulon-Forrest, à savoir Anna & Mathilde apportant une nouvelle dimension mélodique à l'univers de nos Lyonnais. "Dextermination" est inspiré de la série Dexter, et c'est de cette chanson que le groupe a trouvé le titre à leur album : "I'm driven by my inner voice, the dark passenger" littérairement traduit : "je suis conduit par ma voix intérieure, le ténébreux passager". Cette voix intérieure qui pousse le héros de Dexter à passer à l'acte et trucider tous ces rebuts de la société !

Un sample d'intro équivoque nous plonge dans "Skin & life" un véritable hommage métallique au monde du tatouage, deux univers qui se côtoient très souvent ! "Temptation" est une autre parfaite réussite, mais certains crieront aux plagiats et feront fortement l'ombre de "Deliverance" d'un certain Opeth !! Mais qu'importe quand la qualité est là !! Mes écoutilles auditives en frémissent encore de plaisirs !!! Toujours soutenu, le duo basse/batterie s'en donne à cœur joie, véritablement efficace !!!

Une petite histoire d'amour nait entre deux êtres qui n'auraient jamais dû se rencontrer dans "Far beyond pleasure", pour conclure de manière plus frivole sur "Dreadful hunger" et sa basse monstrueuse et son final très lourd !!!

Les lyonnais signent donc un premier album des plus prometteurs, riche d'idées, nullement ancré dans un carcan musical. Ils peuvent évoluer vers des sphères qui les verront prendre leur place au firmament du Metal ! MOTHER & PEARL... un nom à suivre de très près !!!!

Chronique par Dom Baillon
Mai 2013


01 - My emptiness (6:32)
02 - Russian roulette (3:48)
03 - Cruel world (6:01)
04 - Ugly (4:00)
05 - Remember the silence (4:05)
06 - Dextermination (4:31)
07 - Skin & life (4:47)
08 - Temptation (4:01)
09 - Far beyond pleasure (3:37)
10 - Dreadfull hunger (5:16)

Musiciens : Mathieu Coulon (Batterie, Chant), Olivier Coulon (Guitares, Chant), Jean-François Aragon (Guitares), Michel Franchi (Basse)




Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés