Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

WORSELDER
"MMXIV"
2016
(Autoproduction)


Discographie

Where we come from (2011)
MMXIV (2014)
Paradigms lost (2017)


WORSELDER est originaire de Pamiers en Ariège. Il voit le jour en 2007, suite à la fusion des groupes GUNSLINGER et ARCLITE.

La bande sort un premier EP autoproduit en 2011. "Where we come from" contient sept compositions originales. Puis c'est le 25 septembre 2014 que sort officiellement "MMXIV", un EP contenant cette fois-ci seulement trois titres.

La pochette de l'objet est simple mais efficace. En noir et blanc, elle représente les musiciens de WORSELDER en pleine action musicale... et l'affaire à l'air de dépoter sévère !

Mais c'est tout en douceur sur des harmonies orientales que démarre le premier morceau "The sickening". Le tempo est syncopé, avec toujours une sorte de cithare en arrière plan, égrenant ses notes orientales accompagnant le chant clair de Guillaume "Glen", mais disparaissant peu à  peu au profit de sonorités bien plus énergiques et saturées. Les guitares sont constamment en mouvement, proposant même un break/solo en twins avant de continuer en rythme et de reprendre la mesure sur un morceau au final très Black Sabbath dans le style, mais ne dédaignant pas quelques écarts plus Doom, Heavy, Thrash ou même Hardcore et Stoner...

"Home of the grave" continue dans un style plus Heavy Metal, aussi bien dans les mélodies et riffs de guitares que dans le chant et les lignes vocales. On peut d'ailleurs noter une tessiture assez étendue de la part  de Guillaume "Glen", qui tient le micro de main de maitre avec un chant clair et puissant à la fois. Quelques parties plus énervées viennent de temps en temps varier le propos, avec de-ci de-là des riffs secs plutôt thrashy sur lesquels sont apposés des riffs et soli de grattes très Heavy. Le mariage est parfait.

Le troisième et dernier morceau approche : "The haven" propose un travail sur les voix plus évident, avec des refrains et chœurs plus harmoniques. La mélodie est également imparable, avec des guitares résolument Metallica, mais aussi Maiden, avec des voix claires et d'autres plus de "gorge brutale". Voilà ce qui caractérise le mieux les Ariègeois : un mélange Thrash et Heavy de belle facture. Un morceau très prenant.

Comparé au précédent opus, le son est bien plus mesuré et sonne plus pro. Les titres sont enregistrés et mixés par S. Boutin Blomfield au "Gradus ad parnassum", et masterisés par Bruno "Brew" Varea au "Upload-studio". Les compos sont également mieux pensées et plus cohérentes, possédant de bonnes mélodies et des passages variés, plus marquants et prenants. Bref, le groupe monte en puissance !

WORSELDER prend également une tournure plus Heavy, avec également un chant plus clair et plus axé et typé Heavy Metal (les guitares de Yoric et James n'y sont pas étrangères non plus). Il y a également moins de parties "extrêmes" hurlées, ce qui à mes yeux est une bonne chose, même si on peut quelquefois en entendre, mais sans que cela ne soit trop envahissant.

Pour conclure, WORSELDER aborde et mélange musicalement des styles Heavy-Metal 80's ou 90's, Prog, Stoner et un peu de Hardcore, proposant au final un style particulier bien agréable, maitrisé et surtout très personnel et prenant à l'écoute. Voilà donc un EP plutôt prometteur. Une réussite à confirmer et un groupe à surveiller...

Chronique par Duby
Octobre 2016


01 - The sickening (5:04)
02 - Home of the grave (5:18)
03 - The haven (4:23)

Musiciens : Guillaume "Glen" (Chant), Yoric (Guitare), James (Guitare), Yannick (Basse), Mitch (Batterie)



Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés