Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

ENOCH

 

BIOGRAPHIE

ENOCH est un groupe formé sous forme de quatuor en 1983 à Méru sur Oise, entre Beauvais et Persan-Beaumont.

Le groupe est composé alors de Nicolas Mancel (16 ans - Batterie), Stéphane Font (17 ans - Chant), Marc Laplace (25 ans - Guitare) et Christophe Dessaye (17 ans - Basse).

Le gang enregistre une démo en 1986. Cette dernière contient 4 morceaux chantés en français.

Le style musical d'ENOCH est un Heavy Metal bien tranchant, aux guitares saturées et aux mélodies recherchées bien rentre dedans.

Le combo effectuera de nombreux concerts, avec notamment les premières parties de groupes tels que VIKEN, ADX, DER KAISER... et beaucoup d'autres !

Une soixantaine de concerts seront réalisés durant la carrière d'ENOCH, qui durera 5 ans, jusqu'en 1988, année de sa séparation.

QUE SONT-ILS DEVENUS ?

Stéphane Font, le chanteur, montera FRENCH KISS en 1990 puis BIG ONE en 1995. Ensuite, il fera partie de l'aventure PHENIX à partir de 2000.

Christophe Dessaye le bassiste et Nicolas Mancel le batteur, vont monter TRICKY FOX, qui changera ensuite de nom en MONEY LISA. Avec ce groupe de fusion Niçois, ils feront la première partie de FFF au Zénith et énormément de concerts en France et en Europe (Italie, Suisse, Hollande...) jusqu'au début 2000.


DISCOGRAPHIE

Demo "Légendes maudites"
1986


Face

Enoch
Envie de tuer
Guerrier du fer
Class 84
Line up : ?
ENOCH nous lègue en guise d'héritage cette démo qui laissait envisager une carrière plus glorieuse. Quatre titres seulement, mais dont la qualité en épatera plus d'un. Un gros travail dans les solos est remarquable et "Enoch" en est le parfait exemple. Les refrains sont aussi bien recherchés et laissent leur empreinte dans notre petite cervelle. Je pense notamment à "Class 84" (Souvenez-vous de ce film qui avait marqué son époque en montrant des Punks qui terrorisaient leurs profs. Dire que c'était une fiction et que maintenant c'est monnaie courante !). La musique est faite d'un HEAVY bien efficace sans être trop SPEED et la voix est plutôt agréable. Il n' y a pas de doute que cette démo aurait pu satisfaire le plus grand nombre si quelqu'un s'était penché un peu plus dessus. Inutile de remuer le passé et pour ceux qui ont la chance d'avoir mis la main sur cette "Légendes maudites", il n'y a plus qu'à faire profiter vos oreilles de ces petits bijoux.

Chronique :
Infernaldmons

Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés