Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

COMPTE-RENDU LIVE

 

Le Mardi 26 Mai 2009 les groupes HEMORAGY, BLACK HORIZON et HÜRLEMENT se produisaient au KLUB, en plein centre de Paris. Retour sur cette soirée... Compte-rendu par Duby. Photos par Fred Cyrrhose.


Le Klub est un endroit particulier, puisqu'il accueille en sous-sol deux salles ressemblant à des caves (avec de quoi s'abreuver) aux petites capacités. La première salle accueille 150 personnes et celle située encore en dessous une soixantaine de personnes. C'est dans cette dernière qu'aura lieu la soirée. Pas de scène. Le groupe jouant à même le sol. La batterie est dans une niche sous une voute de la cave. Le Klub est donc minus, mais offre aussi la promiscuité entre les groupes et leur public. Un contact chaleureux est donc à prévoir dans cet antre. 5 euros l'entrée, comment s'en priver !



HEMORAGY

20h00. Le groupe ouvre la soirée, nous proposant son métal thrash. Mais attention, point de chant guttural ici. Le quatuor enchaine ses morceaux avec quelques reprises telles "Breaking the law" (Judas Priest), "Ace of spades" (Motörhead) et "Holy wars" (Megadeth). Ce dernier sera chanté par Lynda la bassiste, qui connaîtra d'ailleurs quelques soucis techniques durant le set, qui ne feront pas faiblir le show. Comme toujours sur le morceau "Jesus King of wine", un Jésus fera ses pitreries sur scène, accompagné de son cubi de vin, prêt à en distribuer à qui le veut. D'ailleurs, plusieurs spectateurs recevront leur offrande. Ce soir, le Jésus n'est autre que Damien, chanteur du groupe ARES. Et il fait le show le bougre ! Hemoragy suit son petit bonhomme de chemin concert après concert, et le groupe est de plus en plus stable et sur de lui sur les planches. Le gang est actuellement en préparation de son troisième album.

Setlist :
A strange man from hell - How many time to compose it ? -  Breaking the law (Judas Priest) - To kill each other - Don't sleep - Ace of spades (Motörhead) - Back to death - Holy wars (Megadeth) - The final horseriding - Ghost riders - The fortune teller - Jesus King of wine



BLACK HORIZON

C'est sous forme de quatuor que le gang entre en piste, avec Seb pour seul guitariste. Pas de doutes, les musiciens gèrent leur affaire, et le moins que l'ont puisse dire, c'est que Bruno au chant vit ses chansons. Dom à la basse fait le show, n'hésitant pas à venir dans le public pour les motiver un peu (il faut dire qu'il n'avait pas beaucoup de chemin à faire). Enfin, Philippe aux fûts martèle comme un beau diable. Black Horizon pratique un Heavy Metal au chant haut perché, avec des morceaux bien construits aux tempos sans cesse changeants, allant de la ballade au speed endiablé. Rien à dire, tout est carré. Le combo nous jouera d'anciens titres issus de démos et albums passés : "Bastard", "On the battlefield", "Did you see it", "Silence", "The first door" ou "Réagis" (avec son refrain sur un très léger air de RAP). Bien que frileux au début, le public finit par réagir et les morceaux finissent par faire leur œuvre. Le groupe travaille sur un nouveau futur album à sortir en Septembre.

 

Setlist :
Bastard - On the battlefield - Did you see it - Silence - The first door - Réagis - The choice - Time



HÜRLEMENT

La foule s'est amassée pour la prestation des Hürlement. Le Klub est plein comme un œuf. Après une mise en place et plusieurs vannes des troublions, le show démarre avec une intro des plus surprenante, suivie de "Dernier combat" puis "Kamikaze", tonitruants. "Ordalie" assoit le groupe et les morceaux s'enchainent entre deux vannes : "In Rock", "Moine guerrier". Le gang a fait du chemin depuis le Paris Metal France Festival 3. Alors inconnu à cette époque, leur album est sorti depuis et les morceaux connus du public, qui n'hésite pas une seconde pour chanter de concert les morceaux. Les "oh oh oh" et "hey" en rythme sont légion, reprenant les lignes mélodiques des refrains, couplets, solos... L'ambiance s'en retrouve transcendée. Les frissons sont de mise tellement la convivialité et la communion sont là. Les regards en disent long. Le public s'éclate et le groupe prend son pied. Strings et soutifs voleront dans les airs à destination des musiciens... "Screaming" enchaine, avec "Le G@sp" (que certains forumeurs connaissent) aux chœurs, suivit de "la femme du père cenaire", la "Mercenaire", puis des reprises "Désir de vampyr" de BLASPHEME et "Sortilège" de... SORTILEGE, durant laquelle Damien de ARES viendra pousser quelques notes. Tous les morceaux sont excellemment joués. 23h00, le show se termine après 1 heure de délire total. Bon an mal an, le public regagne la "sortie... lèèèèèège" !

 

Setlist :
Intro - Dernier combat - Kamikaze - Ordalie - In Rock - Moine guerrier - The iron fist in a Metal glove - Screaming - Mercenaire - Désir de vampyr (BLASPHEME) - Sortilège (SORTILEGE)

Une soirée ou l'humour, la détente et les frissons étaient présents. Hürlement à mis le feu et confirme tout le bien que l'on pensait de lui.

Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés