Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

BARNEY
"Paris brûle-t-il ?"
2017
(Autoproduction)


Discographie

Le désespoir des espoirs (2001)
Jean-Marie le charcutier (2015)
Paris brûle-t-il ? (2017)


Originaire du Sud-Ouest, BARNEY avait sorti une première démo ("Le désespoir des espoirs") en 2001. Six des meilleurs titres de cette démo avaient été ré-enregistrés en 2015 pour la sortie du CD "Jean-Marie le charcutier", édité en pressage professionnel à 150 exemplaires.

BARNEY récidive en 2017 avec la sortie du CD "Paris brûle-t-il ?".

C'est tour à tour le cri d'horreur d'une femme qui nous accueille, suivi d'un riff solo de guitare et ensuite d'une basse également seule. Puis la guitare vient se greffer dessus et la batterie démarre sur un rythme speed. Un riff guitare très Heavy prend forme puis le chant se pose dessus. Nous sommes avec ce "Renonce... dénonce..." sur une musique purement Heavy avec un chant plutôt dans un registre Punk, que nous retrouverons d'ailleurs sur tous les titres de cet album.

"Modeste et motivé" arbore un aspect plus Hard-Rock, même si le son des grattes est résolument Heavy. Un autre aspect est abordé avec "Dieu cathodique", un titre sombre au rythme lent et lourd dans un style Doom et à la conclusion tout à fait explicite avec un échange à tomber, entre Mme Boutin et un auditeur plutôt inspiré. Un régal d'échange !

A noter une reprise du chanteur Renaud avec "Hexagone 2017". Ici boostée à 100 à l'heure en un speed endiablé dans un style qui nous évoque immanquablement KILLERS, même si le chant aurait mérité plus de rigueur et de calage. Il faut dire que les paroles sont débitées de façon rapide...

Les textes sont sympathiques et bien amenés. Ils traitent de sujets variés mais toujours engagés, comme le FN, les attentats de Paris, l'homosexualité, la tolérance... alors que d'autres sont plus décalés et déconneurs, sans oublier un titre hommage à Lemmy de Motörhead avec "Quand Dieu rencontre Lemmy", qui possède d'ailleurs un solo de guitare extra et un pont somptueux en doubles guitares.

En globalité, ce qui retient l'attention en premier lieu c'est le caractère direct et roots des compos. Le son est également brut de décoffrage et ne comporte pas kyrielle d'arrangements, ce qui appuie encore un peu plus ce côté direct punk, notamment au niveau du chant.

L'enregistrement à laissé place à ce côté spontané. Tout est donc direct, même si cela comporte le risque de proposer quelques passages délicats qui auraient mérité plus de rigueur, mais cela semble être un choix. Il en résulte une musique sans prise de tête et directe, aux styles variés et mélangeant différentes influences.

Malgré tout, le style global est plutôt Heavy Metal, comme "Zagarramurdi". Un pavé de près de 8 minutes aux rythmes variés passant du médium au lent et lugubre, ou au speed endiablé, toujours dans une influence KILLERS (Première démo)... le tout conduit par un riff guitare agréable et marquant.

A contrario, "P'tit Louis l'bourrin" dure à peine plus de deux minutes. Cette compo speed au chant carrément Punk, termine l'écoute de l'album de façon plutôt énergique.

N'oublions pas de noter la présence de quelques guests tels que Pascal "La Huche" Davant (Ex BONESHAKER, BRAIN DEATH, EXVOTTO, DESTROPOUILLAVES, CADAVERA, etc…) ou MANI (claviériste électro de MAN INTENSITY).

Pour conclure, même si on retrouve quelques aspects Doom, Thrash ou Hardcore, ce "Paris brûle-t-il ?" est plus Heavy Metal que son prédécesseur, avec également plus de variété au niveau des instruments, puisque l'on peut y retrouver l'apport de quelques claviers, du violon ou de la harpe…

Si vous avez apprécié les précédents méfaits de BARNEY, allez découvrir ce "Paris brûle-t-il ?" fait avec les tripes et sincérité, par un vrai passionné, entouré de Jean-Claude Luc à la basse et David Sanz à la guitare, connu pour avoir officié au sein de ARSENIC.

Si vous ne connaissez pas BARNEY, allez écouter sur les sites indiqués en haut de cette page et n'hésitez pas à soutenir le projet.

Chronique par Duby
Avril 2017


01 - Renonce... Dénonce... (4:50)
02 - Modeste et motivé (4:34)
03 - Paris brûle-t-il ? (2015) (3:19)
04 - Dieu cathodique (7:01)
05 - Hexagone 2017 (5:05)
06 - Quand Dieu rencontre Lemmy (5:48)
07 - Zagarramurdi (7:56)
08 - P'tit Louis l'bourrin (2:14)

Musiciens : Benoit "Barney" Dornon (Chant / Guitare), Jean-Claude "J.C.L." Luc (Basse), David "Dave" Sanz (Guitare)



Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés