Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

COMPTE-RENDU LIVE

 

Le Dimanche 20 Septembre 2009, la salle parisienne "Le Klub" accueillait les groupes HÜRLEMENT, LETHAL MIND, HOLY CROSS et EVIL ONE. Compte-rendu par Duby. Vidéos et photos par BeerBear.


Dès l'ouverture des portes, le public s'engouffre dans les lieux, accueilli par le guitariste de HOLY CROSS, qui s'occupe de la vente des entrées. Les groupes de la soirée joueront dans la grande salle, qui commence peu à peu à se remplir. A 18h30 pétantes, les choses sérieuses débutent et les décibels commencent à pleuvoir...

HÜRLEMENT

Le groupe ouvre le bal. Après leur désormais traditionnelle intro, les premiers riffs déboulent. "Dernier combat" comme mise en place, suivit de "Kamikaze" et "Ordalie".

Le Klub est en feu et la foule s'amasse de plus en plus. Que de chemin parcouru en à peine moins d'un an. En effet, alors inconnu de tous lors de sa première prestation au Paris Metal France Festival III de Janvier 2009, le gang est aujourd'hui plus aguerri et décontracté... et surtout le public connait maintenant les morceaux, lesquels sont d'ailleurs repris en chœur par des "Oh oh oh" ou "Hey hey hey".

Il faut dire que les titres de Hürlement se prêtent à merveille à cela. Chaque ligne mélodique est reprise en chœur dès que cela est possible. Qui plus est, les musiciens ne se prennent pas la tête et l'ambiance est des plus festive entre deux déconnades. Le public s'éclate, les zicos s'éclatent... que demander de plus !

Le speed métal mâtiné 80's fait mouche, et nous aurons également droit à "Prince noir", nouvelle composition qui sera sur le prochain album de la bande. Ce titre est toujours dans la lignée et le style speed que nous propose Hürlement. Le pire, c'est que ce morceau, inconnu de tous, fait son effet et est repris en chœur par la foule à la fête.

Pour finir, le gang nous donne le choix entre une reprise de BLASPHEME ou SORTILEGE. A l'applaudimètre, c'est le premier qui remporte tous les suffrages et c'est donc "Désir de vampyr" qui nous sera joué en guise de conclusion...

Setlist :
Intro - Dernier combat - Kamikaze - Ordalie - NOTK - Moine guerrier - Prince noir - Screaming - Mercenaire - Désir de vampyr (Blaphème cover)

LETHAL MIND

Après une mise en place et quelques réglages (le batteur sera le plus long et se fera attendre), le groupe suivant, à savoir LETHAL MIND, démarre son set.

Après le premier titre, suite à un problème de basse, le gang comblera en nous jouant un intermède... salsa, guidé en cela par l'un des guitariste, Polynésien d'origine. Cet intermède fera retomber la poudre, qui ne tardera pas à se ré-enflammer avec "Refusal", le morceau suivant.

Les musiciens sont très techniques et maitrisent leur affaire. Le public n'est pas insensible au style et, même s'il est moins démonstratif que pour le groupe précédent en terme de participation, il n'en est pas moins attentif. Il faut dire que beaucoup découvraient ce soir ce combo.

"Mental void", "A wall of silence", "Confined", "The apostate", "Without eyes"... finissent de conquérir le public. Ce dernier se lancera d'ailleurs dans un pogo endiablé.

Le groupe dépote dans un style Thrash mélodique technique légèrement prog par moments. Les changements de rythme sont légion et le style fait son effet.

Pour finir, les LETHAL MIND nous joueront "When logic fails", titre éponyme de la dernière galette, au refrain détonnant. Belle fin en la matière.

Les musiciens ont mis les tripes ce soir, et malgré quelques soucis techniques et un son plus que délicat, ils ont su régaler les amateurs du genre.

Setlist :
Digital life - Refusal - Mental void - A wall of silence --- Confined - The apostate - Without eyes - A thousand voices --- When Logic Fails

HOLY CROSS

Les Stéphanois et organisateurs de la soirée investissent la scène. Le mur du fond est affublé de la "Holy Cross", emblème du groupe. Totale découverte pour bien du monde, dont moi-même.

Les premiers morceaux déboulent... "King in hell", "Iron horse", "Gates of time"... et c'est ma foi excellent ! Du bon Heavy Metal, au chant qui n'est pas sans rappeler Rob Halford du Priest. Le chanteur passe les aiguës de la même façon...

La guitare solo était trop en retrait, ce qui n'empêchait néanmoins pas de déguster les titres, dans un style assez Manowar.

Les musiciens prennent bien possession des lieux et le public est réceptif, ponctuant de "Hey" les rythmes des titres proposés. Les morceaux s'enchainent et font donc mouche. Tous sont présents sur l'album du groupe ("Under the flag") qui vient à peine de sortir.

Le dernier titre "Holy Cross", sera terminé avec quelques accords de Slayer et Metallica.

Excellente prestation et public conquis. La croix fera très certainement encore parler d'elle dans les mois à venir...

Setlist :
King in hell - Iron horse - Gates of time - Lightning from the north - Hel the damned - Return to Asgard - Twilight of the Gods - Holy cross

EVIL ONE

L'intro résonne dans le Klub alors que la scène est vide (à l'exception du batteur). Les musiciens entrent en scène les uns à la suite des autres et s'affublent de leurs instruments. C'est simple, mais ça a de la gueule.

Les premiers titres déboulent et le public répond présent. "Militia of death" (nouveau titre), "Thrashback", "Feel the pain" et l'excellent "Wounds of war", qui explose tout sur son passage. Excellent titre taillé pour la scène repris en cœur... Les morceaux speed Thrash du groupe mettent le feu...

Ici aussi, le gang à grandement évolué et fait son petit bonhomme de chemin depuis le Rock en Brousse de Septembre 2008. Le son des Evil One sera le meilleur de la soirée.

Fred est toujours aussi meneur et s'investit pour faire participer le public. Les musiciens interprètent à la perfection les titres de l'album... quasi à la note près !

Nous aurons droit ensuite au titre "In the dead of the night", qui sera présent sur le prochain album de la bande, puis la reprise d'ADX "Suprématie". "Evil never dies" sera le dernier morceau, suivit du rappel "Fast as a shark" d'Accept.

Encore une excellente prestation, et les Evil One ne sont pas loin de remporter tous les suffrages pour celle-ci...

Setlist :
Intro - Militia of death - Thrashback - Feel the pain - Wounds of war - Perverse morality - In the dead of the night - Suprématie (ADX Cover) - The conqueror - Evil never dies - Fast as a shark (Accept Cover)

Une soirée réussie et festive bien agréable comme on aimerait en voir plus souvent. Un public exceptionnel pour un dimanche soir. Une réussite, avec tous nos remerciements aux HOLY CROSS, organisateurs de cette soirée...

Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés