Menu

Messages
Tous les évènements ICI

Publicité
CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

EXISTANCE
"Existance"
2011
(Autoproduction)


Discographie

Existance (MCD 2010)
Existance (CD 2011)
Steel alive (CD 2014)
Breaking the Rock (2016)


EXISTANCE voit le jour en 2007 dans l'Oise. Ils réalisent une première démo contenant 4 titres diffusée à petite échelle. Après avoir changé de batteur, ils s'enferment en studio afin d'enfanter de leur premier album, qui sort en Février 2011.

Autant le dire tout de suite, cet album est une réelle surprise, une vraie réussite et un grand coup de cœur en ce qui me concerne.

"Son of wolf" démarre les affaires et propose un Heavy Metal survitaminé, spontané et d'excellente facture. Excellent... et il en sera ainsi tout au long de l'album.

Nuls besoins de détailler chaque titre. Ces derniers s'enchainent avec toujours le même plaisir.

"Diary of eternity", "Soul warrior", "Kill me madness", "Innocent", "Waverly hills"... tous sont une réussite. Même la ballade "Dark day", alors que je ne suis pas vraiment adepte de ce genre d'exercice est parfaite. Elle monte en intensité pour finir sur un rythme effréné.

Nous somme en plein retour en arrière, en pleine NWOBHM pour être plus précis, et c'est un véritable délice... surtout quand le résultat est de cet acabit.

Les guitares sont vraiment à l'honneur et les soli proposés sont tout simplement géants. Sans parler des breaks, des duels à doubles guitares ou des harmoniques. Du grand art !

Nous retrouvons dans les compositions tout ce qui faisait la force de groupes comme Iron Maiden, Tokyo Blade, Tygers Of Pan Tang ou Judas Priest.

La voix de Julian Izard convient parfaitement à l'ensemble, et bien qu'elle manque peut-être un peu d'amplitude, le gaillard en est bien conscient et n'en fait pas des tonnes. Ne vous attendez pas à des aigues à la Rob Halford ! Heureusement et c'est très bien comme ça.

Un gros reproche peut toutefois être dénoncé. Un énorme reproche même : C'est trop court !

Je vous le dis, cet album est à posséder impérativement pour qui apprécie les bonnes grattes qui riffent à tous vas, les compositions Heavy Metal burnées mais non dénuées de mélodies, et surtout cet aspect 80's indéniable mais avec la technique d'aujourd'hui et une production très bonne. L'année commence bien !

Chronique par Duby
Février 2011


01 - Son of wolf (5:29)
02 - Diary of eternity (7:33)
03 - Soul warrior (5:14)
04 - Kill me madness (4:57)
05 - Innocent (4:57)
06 - Dark day (5:31)
07 - Waverly Hills (4:21)
08 - Existance (4:15)

Musiciens : Julian Izard (Chant/Guitare), Fred Labasque (Guitare), Thomas Drouin (Basse), Laurent (Batterie)




Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés