Menu

Messages
Tous les évènements ICI

Publicité
CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

EXISTANCE
"Steel alive"
2014
(Mausoleum Records)


Discographie

Existance (MCD 2010)
Existance (CD 2011)
Steel alive (CD 2014)
Breaking the Rock (2016)


EXISTANCE voit le jour dans l'Oise en 2008. Après quelques reprises et concerts, le groupe sort de l'ombre en 2010 avec sa démo 4 titres, puis la sortie en autoproduction de l'album/demo en 2011 confirme tout le bien que l'on pensait du groupe, appuyé par des prestations scéniques toujours plus travaillées.

Les mouvements de personnel freinent quelque peu l'ascension du groupe, qui décide de faire un break de plusieurs mois afin de travailler sur son album suivant. Après écriture des morceaux et finalisation du line-up, il est temps pour EXISTANCE d'entrer en studio.

L'enregistrement à lieu en Septembre 2013 au Boss Hog Studios à Ham en Artois et la masterisation est réalisée par Maor Appelbaum (Anvil, Dokken, Halford, Malmsteen, Sepultura...) à Los Angeles.

C'est ainsi que "Steel alive" sort sur le label Mausoleum Records le 25 Avril 2014, avec le désir évident de la part du groupe de bien faire les choses et de peaufiner l'album dans ses moindres détails.

Et pourtant, cela commence plutôt mal avec la pochette, plutôt moyenne et roots, et qui n'est vraiment pas à la hauteur des attentes. Certes il y a bien pire, mais il y a aussi bien mieux...

Pour le reste en revanche, c'est du tout bon ! En commençant par le son, bien meilleur que l'opus précédent, qui du coup est rallié à l'état de démo. Ce "Steel alive" est excellent au niveau du mixe et mastering.

Le line-up à également évolué, avec l'arrivée de Antoine Poiret (Guitare) et Alexandre Revillon (Batterie), avec toujours les deux piliers que sont Julian Izard (Chant/Guitare) et Thomas Drouin (Basse).

Et musicalement me direz-vous ? Aucune déception ! Nous sommes dans du pur Heavy Metal qui carbure dans les chaumières. De celui qui nous abreuvait dans les 80's. Direct, pur, avec de grandes mélodies, des guitares affutées, des soli tueurs et un plaisir présent de bout en bout. C'est bien simple : aucun morceau n'est à jeter !

Mieux encore, EXISTANCE à techniquement évolué. Les riffs de guitares sont plus aboutis et le chant (toujours en Anglais) de Julian s'est également peaufiné. Plus fluide, plus naturel, il parvient à nous proposer par moments des aiguës surprenantes ("Steel alive", "Close to the end", "From hell").

Les fans de Twisted Sister ("Steel alive"), Accept ("Dead or alive", "Get away"), Saxon ("Slaughter"), Iron Maiden ("From hell"), Judas Priest, Pretty Maids ("Burning angel") ou autres groupes de Heavy Metal traditionnel seront à la fête, c'est une certitude.

Avec EXISTANCE, le Metal français est vivant et bien vivant, "Steel alive" en est le parfait exemple. A consommer sans modération !

Chronique par Duby
Mai 2014


01 - Legends never die (5:15)
02 - Black viper (4:14)
03 - The siren (3:29)
04 - Dead or alive (3:36)
05 - Slaughter (3:41)
06 - Burning angel (4:46)
07 - Steel alive (3:36)
08 - Get away (4:19)
09 - Prisoner (4:22)
10 - Close to the end (5:28)
11 - From hell (4:31)

Musiciens : Julian Izard (Chant/Guitare), Antoine Poiret (Guitare), Thomas Drouin (Basse), Alexandre Revillon (Batterie)




Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés