Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

PROJECT
"Reach for the sky"
1997
(Autoproduction)


Discographie

Reach for the sky (MCD 1997)
Riding free (CD 2013)
Chapter III (CD+DVD 2016)


7 Mai 1988. Deuxième festival de Rochefort, dans les bons murs de la salle Poudrière habitués à recevoir des tonnes de décibels. Présent comme pour la première édition, je suis là pour m'éclater sur des groupes nationaux œuvrant dans le monde du Hard/Heavy. A l'époque nous ne parlions pas encore de Métal !!! Parmi les groupes se succédant sur la scène, se produit un jeune gang que je ne connaissais pas et répondant au doux nom de Kublaïkan.

Durant un peu plus d'une heure, il nous proposa un Heavy Mélodique des plus attractifs, enchaînant ce qui aurait pu être de véritables hits "Shall we help you", "Feel so right", "Give your love", "We won't rock"... avec des musiciens inspirés et talentueux, et un chanteur charismatique. Le public ne s'y trompe pas et entre à fond dans l'univers musical du groupe, montrant son plaisir à pleins poumons. Bien que la partie était gagnée pour eux, les nordistes enfoncent le clou en servant avec brio trois reprises à la suite. De quoi faire jubiler tout amateur de bon Heavy : "Night games" (Alcatrazz), "Death along driver" (Rainbow) et le "Breaking the law" (de Judas Priest).

Après ce magistral concert, je n'eus pas le temps de m'en remettre qu'un autre groupe montait sur scène. Ce n'est que plus tard chez moi, que je me renseigne sur le groupe qui m'avait fait tant d'impression !!! Seule une démo était parue, et Kublaïkan ne fit plus parler de lui de par chez nous, jusqu'à...

... 1997, programmateur et animateur radio, je reçois régulièrement des news afin de les promouvoir sur les ondes. Parmi ces dernières, dans un colis émanant de chez Brennus Music, je tombe sur le CD d'un groupe nommé PROJECT dont la biographie m'interpelle : il est mentionné qu'au sein du groupe se trouve des ex-Blackwhite, Kublaïkan...

C'est donc tout excité que je me jette sur l'écoute, mais petite aparté avant d'en parler plus longuement, un mot sur PROJECT : le groupe voit le jour dans le nord de la France au milieu des années 90 suite à la rencontre des guitaristes David Clabaux et Philippe Merlen. Ils s'adjoignent les services de Daniel Borrowski (ex-Kublaïkan, Batterie), d'Olivier Bourgois (ex-Blackwhite, ex-Kublaïkan, Chant) et Fabien Schmitt (Basse). Musicalement, PROJECT propose un panel de Rock et Hard-Rock mêlant des éléments Blues et Heavy. En un temps record, le groupe peaufine un solide répertoire qu'il déverse sur les scènes, lors de tournées en Allemagne, Pologne et dans le nord de notre beau pays.

Malheureusement, Olivier ne peut suivre pour ces dernières et c'est donc Ian Gillot qui le remplace au chant. PROJECT décide alors d'enregistrer un premier CD et entre au Blue Lagoon Studio en 1997, sous la forme d'un quatuor, David et Philippe s'occupant du chant, même si Ian est cité comme musicien additionnel. Bien qu'autoproduit, c'est Alain Ricard avec Brennus Music qui se charge de la distribution du disque. La pochette représente un paysage dans un ton ocre, dont le centre est orné du logo du groupe. Le disque ne contient que cinq titres, et c'est le seul défaut qu'on peut lui reprocher, bien que la qualité d'ensemble rehausse largement le fait que sa durée soit si éphémère.

Une nappe de claviers, une guitare qui se la joue "guitar hero", avant d'attaquer tout en puissance avec "Solid as a rock". D'entrée on est agréablement surpris par le son fluide et puissant, qui met à l'honneur cette première chanson qui lorgne du côté du Hard US. Le chant est superbe, les guitares enjôleuses à souhaits, la rythmique efficace ! PROJECT joue la carte de "Guillaume Tell" et décroche ses flèches avec maestria, touchant l'auditeur en plein cœur, mais surtout charmant l'audition !!!

"Then your heart" démarre tout en douceur aux claviers, rejoints par la guitare avant que ces derniers se durcissent. Le refrain repris en chœur est fédérateur. David s'avère un excellent guitariste et ses solos le démontrent aisément.

Plus Rock et plus mid-tempo, "Dead before you're dead" offre un nouveau panel à ses musiciens. La voix se fait également plus grave. Si vous ne l'aviez pas compris, PROJECT est le projet de guitaristes et cela s'entend magistralement.

"I'll be there"' se la joue plus Hard FM, fleurant bon la power ballade. Le refrain est efficace et devrait faire fondre nombre de cœurs de la gente féminine. L'anglais est parfaitement assimilé et retranscrit. La rythmique est des plus efficace sur les quelques petits breaks qui surviennent, avec encore une fois un superbe solo, alors que le le clavier se la joue Europe sans être envahissant.

"Crazy" conclut trop vite ce disque et s'avère être un condensé de ce que le groupe nous a proposé jusque là. Un hard mélodique des plus jouissifs. Le refrain et les chœurs s'en donnent à cœur joie. Les guitares jubilent, suintant des notes ensorceleuses. La fin de la chanson est sublimée par l'ajout de musiciens additionnels : Patrice Dehaeze (Trompette), Jean-Paul Matyus (Sax ténor), Christian Hutin (Sax alto), Pascal Loyer (Sax bariton). Plus de 6 minutes de grand bonheur, avec des musiciens qui se font plaisirs et ça s'entend !!! A préciser que Fabien Schmitt (Basse) est aussi cité dans le groupe de musiciens invités à jouer sur ce "Reach for the sky".

Les Lillois viennent de faire très fort avec ce premier enregistrement, dont le seul reproche est sa durée de seulement 22 minutes. Dans l'attente d'un album complet, il nous reste plus qu'à laisser la touche "repeat all" enfoncée !!! PROJECT doit prendre une bonne place dans la discothèque de tous les amateurs de Hard Mélodique !!!

Chronique par Dom Baillon
Juillet 2013


01 - Solid as a rock (3:52)
02 - Then your heart (4:33)
03 - Dead before you're dead (4:38)
04 - I'll be there (4:48)
05 - Crazy (6:15)

Musiciens : David Clabaux (Chant, Guitares), Philippe Merlen (Guitares, Claviers, Chant), Thierry Soyez (Basse), Daniel Borowski (Batterie)



Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés