Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

ALPHERATZ

 

BIOGRAPHIE

Première Epoque (1980 - 1982)

ALPHERATZ, du nom d’une étoile de la constellation d’Andromède, est créé en Février 1980 dans la région de Rouen par Didier Bruel (Guitare/Chant) et Philippe Inemer (Basse).

Le groupe est complété par deux frères : Fabrice (Guitare – 15 ans !) et Alain Ben Barek (Batterie).

Les premières compos ont pour noms : «Tu n’as rien compris» ou «Ici-bas» et les textes écrits par Didier sont assez engagés et chantés en Français.

Bien que pas encore très carrés musicalement, les premiers concerts, dès le printemps 1980, sont de francs succès auprès du public de la région Rouennaise.

En live, le combo dégage une énergie énorme, avec un jeu de scène très physique et des tenues confectionnées par le groupe lui-même ! Le gang nous prodigue un heavy metal bien racé et énergique, non dénué de mélodies et solos ravageurs.

Plusieurs chanteurs sont testés puis Cécile Hébert, jeune novice de 16 ans, fera un essai concluant fin 1980 et deviendra la chanteuse du groupe. Premiers enregistrements Studio en Février 1981 (Studio Parallèle).

En Avril 1981, les frères Ben Barek quittent le groupe pour former THUNDER. Ils seront remplacés par Alain Mignot (guitare) et Thierry Deuley (Batterie) en Juin de la même année.

Dans l’intérim, le trio (Cécile, Didier et Philippe) enregistre le titre «Heavy Metal kid», avec Eric Mius en intérim à la batterie (également présent notamment pour un concert se déroulant à l'Exo7 à Rouen en Mars 1982. Voir vidéo).

Puis une fois de nouveau au complet, de nouveaux titres apparaissent, auxquels Alain Mignot participe à la composition : «Ange ou démon» et «Le fils de satan» (qui sont enregistrés en Novembre 1981) et le titre «Alphératz» (enregistré en avril 1982). Studio Damame.

ALPHERATZ édite une cassette contenant ces 4 titres enregistrés. Cette cassette sera vendue en 100 exemplaires et leurs titres seront souvent programmés sur les ondes des premières radios locales.

Les concerts reprennent dans toute la région et ALPHERATZ devient vite l'un des meilleurs groupes de hard de Haute-Normandie. La presse locale rapporte souvent leurs exploits scéniques et un méga article paraît dans le journal Paris-Normandie en Novembre 1981.

Après l’enregistrement d’ALPHERATZ, Philippe, co-fondateur du groupe, part pour fonder LES VERMINES, un combo Punk. Il sera remplacé par Roberto Zerbin.

ALPHERATZ donnera encore des concerts (Fête de L’humanité à la Courneuve en Septembre 1982) et se dissoudra début Janvier 1983, après trois années bien remplies.

Résumé première époque : 12 musiciens - 360 répétitions – 21 titres composés - 24 concerts – 1 cassette 4 titres.

Deuxième Epoque (1984 - 1989)

Après une expérience mitigée dans le groupe FOXY en 1983, Didier Bruel ne pense qu’à reformer ALPHERATZ.

Mais seul Thierry Deuley (Batterie) est partant pour l’aventure, et il faut donc trouver de nouveaux musiciens pour mettre à jour ce projet et compléter le groupe.

Ce sont Serge Tshenkoff (Basse) et Robert Lelièvre (Guitare) qui compléteront le nouvel ALPHERATZ, ou Didier tiendra également le poste de chanteur, en plus de celui de guitariste.

En Février 1984, ALPHERATZ renait de ses cendres. Le groupe décide de chanter en Anglais.

Un répertoire est préparé avec des reprises du groupe Y&T, qui est une référence pour les musiciens d’ALPHERATZ.

Dès l’été 1984, de nouvelles compositions personnelles sont écrites. Elles ont pour titres : «Lovin you», «Heart on fire» ou encore «Love & Rock». Les paroles sont bien plus romantiques qu’auparavant.

La très belle ballade intitulée «Julia» est composée en Novembre 1985. Les deux premiers titres sont enregistrés en Décembre 1985 au Studio Damame.

Bien sûr, ALPHERATZ fait aussi son retour sur scène, avec une mini-tournée de 7 dates en Haute-Normandie où ses prestations, notamment à la Fête de la musique 1986 (Rouen), enthousiasment un nombreux public.

L’objectif du groupe est de sortir un 45 tours, mais devant la difficulté de trouver un label, le gang opte pour l’auto-production et Didier se transforme en manageur-producteur.

Les titres «Love Murder» et «By my side» sont choisis pour le 45 tours, enregistré à Rouen en Juillet 1987 au Studio Quasar.

La sortie de ce 45 tours est prévue pour la rentrée avec une mini-tournée régionale avec ANOXIE en première partie.

Les 1000 galettes seront vite vendues, et le groupe décroche un passage télé dans l’émission de FR3 «Rockin Chair», animée par Jean Lou Janeir.

Les deux clips seront filmés à Caen dans les studios de FR3, début Novembre, et programmés dans l’émission qui passe le Samedi après-midi fin 1987.

Malgré cet enchainement de réussites prometteuses, l’année suivante sera une année de transition : en janvier 1988, Thierry et Serge quittent le groupe.

Ils sont remplacés par Bruno Letallec (Basse – ex THUNDER) et Rémy Legendre (Batterie - ex MARIENTHAL).

Le groupe se remet au travail et compose de nouveaux titres, car le combo ambitionne maintenant d'enregistrer son album.

Les concerts reprennent aussi, (dont une première partie de FISC à Bolbec en Octobre 1988).

Mais l’année 1988 passe sans pouvoir concrétiser ce rêve d’album et une certaine lassitude s’installe au sein d'ALPHERATZ.

Bruno quitte le groupe en février 1989, un an après son arrivée. Il est remplacé par Philippe Besnard.

D'autres concerts auront lieu en 1989 (dont le Gibus à Paris en Mai 1989), mais ce n’est plus tout à fait pareil.

La magie n'est plus là et le groupe finit par capituler en Août 1989, suite au départ de Rémy en Juin, après la fête de la Musique et un court intérim de Christophe Lacourt, batteur du groupe ANOXIE.

Une bien triste fin pour un combo qui aurait incontestablement mérité mieux que cela...

Résumé deuxième époque : 6 musiciens - 300 répétitions – 17 compositions - 45 concerts – 4 titres enregistrés – 1 45 tours – 2 vidéo clips – 2 passages télé.

QUE SONT-ILS DEVENUS ?

Fabrice Ben Barek (Guitare) et Alain Ben Barek (Batterie) partiront former le groupe THUNDER.

Cécile Hébert tiendra le micro dans le groupe THUNDER. Elle formera son propre groupe CHARLINE AND THE FOX avec l'aide de Patrick Maineult. Elle deviendra ensuite chanteuse professionnelle et chantera longtemps au casino de Forges Les Eaux. Sa carrière solo se fera sous le nom d'épouse de Cécile Charbonnel.

Didier Bruel participera à FOXY entre les deux formations d'ALPHERATZ. Il sera également manageur du groupe ANOXIE et chanteur de FAHRENHEIT, puis guitariste/chanteur de FXP (FACTOR X PROJECT) de 1992 à 1999.

Philippe Inemer (Ted Caddy) formera le groupe Punk LES VERMINES et jouera dans les RAMINES.

Rémy Legendre jouera dans STORMBRINGER et montera ensuite LIGHTNING.


DISCOGRAPHIE

Demo
198x


Avant / Dos

Heavy Metal kid (1)
Ange ou démon
Le fils de satan
Alphératz
Line up : Cécile Hébert (Chant), Didier Bruel (Guitare & Chant), Philippe Inemer (Basse), Alain Mignot (Guitare sauf sur 1),  Thierry Deuley (Batterie sauf sur 1), Eric Mius (Batterie uniquement sur 1)
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

45 Tours
1987


Face / Dos

Love murder
By my side
Line up : Didier Bruel (Guitare & Chant), Robert Le Lievre (Guitare), Serge Tsenkoff (Basse & Choeurs), Thierry Deuley (Batterie & Choeurs)
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

Compilation "Haute Tension"
198x


Face / Dos

ALPHERATZ : "Power of hate" et "Good time"

Parmi d'autres groupes de métal français tels que ALTAR, EMERSHYNE, HARFANG, VICES et WHY.

Line up : ?
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

CD "Love & Rock"
1996


Face / Dos

Love murder
By my side
Heart on fire
Loving you
Good time
Love & Rock
Julia
Power of hate
Can't take any more
Now or never
Line up : ?
Ce CD 10 titres est édité en 1996 par Love & Rock Production. Il s'agit en fait de tous les morceaux d'ALPHERATZ deuxième époque compilés sur un CD par Didier Bruel. Une réalisation maison.

Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés