Menu

Messages
Tous les évènements ICI

Publicité
CHARMS

 

BIOGRAPHIE

C'est durant l'été 1987 en région parisienne que de jeunes musiciens,  Lou Ray Chastaing (Chant - ex CHARTER), Fabian Le Duc (Guitare), Rick Marseille (Batterie) et Loran De Coudreaux (Basse) se rencontrent.

Affuté et motivé, le quatuor décide de mettre son talent en commun et monte le groupe CHARMS.

Mais il manque un guitariste et après plusieurs mois d'auditions, la bande embauche Xavier Rubens, qui s'occupera également les claviers.

Enfin au complet, il est temps pour les musiciens d'affiner les compositions et d'envisager l'enregistrement de ces dernières

Ceci est fait en Août 1988 lorsque le groupe s'enferme au "
Concorde Studio" à Paris et immortalise les deux titres "Shake me down" et "Lonely, so lonely".

Cette  demo "Hot summer sessions" est destinée uniquement au support promotionnel, permettant au groupe de se faire une carte de visite et de décocher des concerts ou il fait sensation. La presse spécialisée parle également du combo et souligne son professionnalisme, en évoquant son potentiel international, autant musical que visuel...

Il faut dire que la bande ne lésine pas sur le sujet, arborant une tenue haute en couleur dans la plus pure tradition des combos Glam ou Hard US d'alors... D'ailleurs leur musique est souvent comparée à Dokken ou White Lion... Les français de CHARMS sonnent réellement Américain.

Les prestations se succèdent durant toute l'année 1989, dont une affiche exceptionnelle à l'occasion de la fête de la musique le 21 juin 1989 sur le parvis de la gare de Lyon à Paris, avec notamment les groupes TIPSY WIT, HARQUEN, TEASIN' BABES...

Finalement, Rick Marseille (Batterie) décide de jeter l'éponge. Il sera remplacé par Robin Martinelli (ex SWEET LIPS). L'annonce est faite officiellement en janvier 1990 dans la revue  Metal Hammer N°14.

Il est temps de penser à l'avenir.
Toujours en 1989, c'est au studio "Arpèges" à Nantes que CHARMS enregistre 9 titres en 24 pistes, en vue de proposer en licence un album entièrement autoproduit à une maison de disque. Mais suite au manque de budget, il n'en résultera qu'une démo 3 titres de haute qualité, contenant un medley de toutes les compos enregistrées, et les deux titres "Electric love" et "Waiting for heaven".

Cette démo cassette ne sortira qu'en 1991, le combo s'octroyant en effet un break lui permettant de travailler plus encore et de démarcher afin de sortir cet album tant désiré. Un virage est également opéré au niveau musical. Même si elle reste mélodique, la musique de CHARMS s'est un peu plus endurcie, délaissant ce côté léger FM et Glam pour proposer un aspect plus Hard Rock et Hard US inspiré.

Le look est également un peu plus lissé et un nouveau changement de line up est alors opéré puisque Pitt Foster (ex ANGEL KILLER, ex SCHERZO) rejoint la bande à la batterie en Janvier 1991, en remplacement de Robin Martinelli.

CHARMS n'hésite pas à se produire sur des scènes risquées, comme cette première partie de LOUDBLAST le 29 Juin 1991... et c'est un succès ! Les prestations du groupe sont carrées et  suscitent l'engouement des fans et de la presse d'alors.

Une tournée est planifiée pour l'année 1992 en Allemagne avec le groupe germanique TOSS'N'TURN, qui à son tour tournera en France avec CHARMS. Un label Allemand est également intéressé par les fameuses bandes des 9 titres enregistrés préalablement, mais quelques ré-enregistrements seraient nécessaires.

Malheureusement en fin d'année 1991, Lou R Chastaing (Chant) et Pitt Foster (Batterie) décident de quitter l'aventure.

Le groupe continuera néanmoins avec d'autres membres, mais il finira finalement par se séparer et terminera son aventure... Ceci est d'autant plus dommage que le potentiel de CHARMS était évident...

Finalement durant l'année 2013, et alors que personne ne l'attendait, CHARMS refait parler de lui puisque le batteur et neveu du batteur de l'époque à décidé de reformer la bande.

Le CHARMS nouveau est composé uniquement de nouveaux membres avec Rick McNeil (Batterie), Adrian White (Guitare), Vel Harcourt (Basse) et Van Hagen (Chant).

Le groupe reprend d'anciens morceaux du CHARMS d'origine, mais également de nouveaux, toujours dans le même style. Le combo est pour cette nouvelle mouture basé en région Toulousaine.

Rapidement un EP "Made in 1987" contenant deux titres sort sur le net, uniquement au format numérique. Le groupe se produira sur scène, notamment le 24 janvier 2015 au Saint des Seins à Toulouse et le 23 mars 2015 au Connexion Café pour la demi finale du tremplin Emergenza.

Le chant verra un changement avec l'arrivée au micro de Ray Yell. Le titre "Heaven can't wait" sort sur la plateforme BandCamp, uniquement en numérique. Mais finalement en Mai 2015, suite au départ de Rick Mc Neil, batteur et instigateur de cette reformation, CHARMS mettra un terme à son aventure...

Un split qui durera 4 ans puisqu'en début d'année 2019 le groupe annonce son retour. Ray Yell (Chant), Adrian White (Guitare), Vel Harcourt (Basse) et Rick McNeil (Batterie) rebranchent les Jack avec un premier concert qui aura lieu le 11 Mai 2019 au "Caravan Serail" à Saint-Alban...

QUE SONT-ILS DEVENUS ?

Robin Martinelli jouera dans SWALLOWS.

Lou R Chastaing (Chant) est décédé en Mars 1998.

Pitt Foster AKA Thierry Boudart (Batterie) fera partie ensuite des rangs de MARILYN, groupe FM parisien.

Xavier Rubens (Guitare/Claviers), Loran De Coudreaux (Basse) et Pitt Foster (Batterie) créeront le groupe BABOON SCREAM. Groupe de reprises Rock Hard ou Funk. Ils se sont produits principalement sur Paris durant 8 ans, avec plusieurs centaines de dates. Ils obtiendront un contrat de 4 mois à Fort de France. A leur retour, ils changeront de chanteur et de nom en TROLL CONNECTION.

Loran De Coudreaux (Basse) arrêtera la musique en 1997. Il reprendra début 2011 en formant DSK (Dirty Six un thé Kitchen) en tant que chanteur-guitariste, qui sortira une démo. En 2018 il jouera dans le Powerduo END2END en tant que chanteur-bassiste, guitarsound et organsound.

Fabian Le Duc (Guitare) est décédé vers les années 2010.


DISCOGRAPHIE

Demo "Hot summer sessions"
1988

Shake me down
Lonely, so lonely
Line up : Lou Ray Nelson (Chant), Fabian Queenie (Guitare), Shynnie St Charles (Guitare), Lusty De Coudreaux (Basse), Rick Marseille (Batterie)
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site ou faites-là directement en ligne ICI

Demo
19xx

Rock all
Don't call in love
Line up : ?
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site ou faites-là directement en ligne ICI

Demo "Promix 91"
1991

Medley
Electric love
Waiting for heaven

Line up : ?
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site ou faites-là directement en ligne ICI

Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés