Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

METRAL

 

BIOGRAPHIE

A Cannes en 1981, le groupe LISBETH voit le jour avec en son sein Fabrice Vacchiano (Chant), Philippe Rona (Batterie), Serge Roland (Guitare rythmique) et Guy Mifsud (Guitare solo). Ce line-up reste actif jusqu’en novembre 1982, puis le groupe accueille Denis Frappier qui remplace Fabrice Vacchiano au chant.

Les changements de personnel continuent par la suite. Après avoir auditionné de nombreux guitaristes solistes, le choix se porte sur Pascal Fiardo. Du coup, Guy Mifsud passe au poste de bassiste. Nous sommes en Août 1985 : METRAL est né.

Le groupe répète et se produit en concerts dans la région PACA, se forgeant peu à peu une réputation régionale à l'aide de compositions personnelles énergiques et mélodiques. La presse parle du groupe, qui passe en live sur Radio Baie des Anges.

Le bassiste Guy Mifsud quitte finalement la bande. Il est remplacé à ce même poste par Lionel Detrey.

Nous sommes en 1985. Une première démo contenant 4 titres est enregistrée afin de faire connaitre le groupe, qui finalement se séparera en 1986 divergences musicales...

Mais cette séparation ne sera pas longue. Il s'agit plus d'un nouveau départ puisque la même année,  Lionel Detrey et Denis Frappier se mettent à la recherche d’un batteur et d'un guitariste soliste et rythmique. Dans un concert à Mandelieu, ils trouvent les musiciens qu’ils recherchent : Jeff (Guitare solo), Marc Abbatista (Guitare rythmique) et Bernie Bureau (Batterie).

Le combo continue son ascension et se produit dès que possible, y compris au delà de ses frontières régionales, tel ce concert à Lyon en première partie de DIATRIBE qui reste un souvenir mémorable.

METRAL s’impose par son style et ses compositions chantées en français, parmi lesquelles "La route sera bien longue", "Génération perdue" ou encore "Freddy", qui resteront à jamais ancrées dans les mémoires des fans.

Il est temps d'enregistrer une seconde démo. Nous somme en 1987 et METRAL enregistre 6 titres qui figureront sur la cassette.

La route continue jusqu'en 1991 où le groupe se dissout suite à quelques divergences musicales et à des problèmes financiers, malgré le projet de sortie d'album sur un label... Une fin qui sonne le glas après une aventure de cinq années...

... mais 20 ans après, en 2011, Bernie reprend contact avec Denis (qui n’a jamais quitté le monde du Hard-Rock) pour reformer METRAL. Denis recontacte Guy, qui entre temps est devenu bassiste. Bernie de son côté contacte Nicolas Raynaud (Guitare rythmique) et Philippe Bargis, qui sera écarté après quelques répétitions (guitare solo). Ils font une répétition de plus de trois heures qui convainc tout le monde de repartir pour l’aventure METRAL.

Malheureusement, peu de temps après avoir décidé de se reformer, Bernie s’envole pour le paradis des musiciens. Malgré la douleur, METRAL décide de poursuivre sa reformation en hommage à son ami disparu.

Plusieurs changements ont lieu par la suite dans la composition du groupe, qui recrute en premier lieu René à la batterie pour succéder à Bernie, ainsi qu'un autre Jeff (qui n'a rien à voir avec celui de 1986) qui deviendra le nouveau guitariste soliste.

La route reprend et les concerts se suivent, tels le Tribal Festival de Peymeinade le 22 octobre 2011 en compagnie du groupe ADX.

Le batteur René quitte METRAL en Décembre 2011. Il est remplacé en janvier 2012 par un jeune batteur de tout juste 18 ans nommé Tristan Pacchiaudi, qui commence sa première répétition avec le groupe le 20 janvier 2012.

METRAL entre en studio les 11 et 12 février 2012 au Sound Suite Studio (Les Pennes Mirabeau) pour y enregistrer les deux titres "La route sera bien longue" et "Génération perdue"  afin de se faire connaitre.

Ces derniers feront l'objet de plusieurs passages radio à travers le monde et permettront au groupe de se faire connaitre sur le net.

En Mars 2012, c'est au tour du guitariste soliste Jeff de voguer vers d'autres horizons musicaux. Il est remplacé en Avril 2012 par Gilles Taormina, un guitariste soliste talentueux qui apporte un plus au sein du groupe.

En Juin 2012, un clip est tourné (voir ICI) sur le morceau "La route sera bien longue". On y retrouve donc Tristan Pachiaudi (Batterie), Nicolas Raynaud (Guitare rythmique), Gilles Taormina (Guitare solo), Guy Mifsud (Basse) et Denis Frappier (chant).

Peu de temps après, c'est au tour de Tristan Pacchiaudi (Batterie) de quitter le groupe en Juin 2012. Il sera remplacé par Emil Memedov en Juillet 2012 derrière les fûts.

Le 22 septembre, la bande joue à L'Altherax à Nice. En Octobre 2012, suite à des divergences musicales, METRAL se sépare de Nicolas Raynaud (Guitare rythmique).

Le groupe retourne au Sound Suite Studio les 3 et 4 novembre 2012 pour y enregistrer les deux titres "Le monde est fatigué" et "Mr Jones".

METRAL édite un MCD contenant les 4 titres enregistrés. Ce dernier s'écoulera à près de 200 exemplaires, notamment en dépôt vente à Hit Import ou lors des prestations du groupe.

C'est l'occasion de (re)découvrir METRAL sous sa nouvelle mouture, au travers de compositions au style Hard-Rock ne délaissant pas la mélodie.

Le gang est sélectionné pour figurer sur la compilation "French Metal XV : La colère des Dieux" contenant 40 groupes,  avec le titre "La route sera bien longue". Cette compilation sort en Décembre 2012.

Le 27 avril 2013 voit METRAL se produire à Cannes, puis c'est au tour du batteur Emil Memedov de quitter le gang en Mai 2013. Son remplaçant est immédiatement trouvé en la personne de Bruno Randriamanana, juste avant un concert au printemps musical le samedi 25 mai 2013 à Mouans Sartoux et un autre le 21 juin 2013 pour la fête de la musique à La Roquette-sur-Siagne. A cette occasion, un concours est mis en place et les groupes peuvent décrocher un pécule. METRAL termine deuxième de ce concours...derrière un groupe de folk variétés.

Après tous ces nombreux changements de personnel, METRAL est finalement composé de Denis Frappier (Chant), Guy Mifsud (Basse), Gilles Taormina (Guitare soliste et rythmique) et Bruno Randriamanana (Batterie).

Un concert est annoncé pour le tremplin Emergenza le 13 septembre 2013 à Nice, un autre le 28 septembre 2013 au Staccato à Nice, le 18 octobre 2013 à Antibes, le 26 octobre 2013 à Nice, le 16 novembre 2013 à L'Altherax...

Les concerts s'enchainent, et le line-up s'agrandit avec l'annonce en décembre 2013 de l'arrivée d'un nouveau guitariste rythmique : Jean-Charles "Djiss" Bidron.

D'autres dates sont annoncées pour l'année 2014, dont le 25 janvier à Nice, le 21 et 22 février à Luynes, le 09 mars à Paris, le 04 avril à Avignon, le 05 avril à St Jean de Vedas, le 12 avril à Nice, le 03 mai à Valette du Var, le 06 juin à Antibes, le 13 juin à Luynes, le 14 juin à Grand Pre de St-Vallier, le 21 juin pour la fête de la musique, le 13 septembre à Port-Brillet, le 05 décembre à Mâcon...

METRAL se produit dès qu'il le peut sur toute la France, travaillant en parallèle sur son album, prévu de sortir fin 2014 sur le label Brennus, le groupe ayant signé un contrat de distribution, de coproduction et de licence exclusive pour une durée de 5 ans avec le label. La pochette de l'album est réalisée par le graphiste Stan W-Decker...

La bande propose son premier concert de l'année 2015 et présente ce nouvel album le 14 Mars 2015 à Nice. D'autres concerts suivent, dont le 20 Novembre 2015 à Nice.

Parallèlement, le groupe annonce rechercher une choriste, ainsi qu'un clavier pour améliorer sa musique. Céline Rozzo intègre la bande au micro.

Mais alors que tout semblait aller pour le mieux, Jean-Charles "Djiss" Bidron quitte METRAL en fin d'année 2015.

Puis ce sera au tour de Céline. La bande lance une recherche de choriste et de claviériste via son FACEBOOK. Malgré tout, METRAL continue sa route et planifie de nouveaux concerts dont le 22 Avril 2016 à Nice et le 18 Juin 2016 à Puget-sur-Argens, le 05 novembre 2016 à Cannes...

D'autres concerts suivront... puis en avril 2017, l'annonce est faite que METRAL subit un gros revers avec le départ de plusieurs de ses membres. Seuls Denis (Chant) et Guy (Basse) continuent au sein du groupe...

QUE SONT-ILS DEVENUS ?

Bernie Bureau (Batterie) décède en 2011.

Lionel Detrey (Basse), Philippe Rona (Batterie), Jeff (Guitare 1986) ont arrêté la musique.


DISCOGRAPHIE

Demo
1985

Nightmare
Ce monde sans passion
Vérité
Soldat de la peur
Line up : Denis Frappier (Chant), Guy Mifsud (Guitares), Lionel Detrey (Basse), Philippe Rona (Batterie)
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

Demo
198
7

Continues ta route
Freddy
Duel
Elles
Génération perdue
Ce monde sans passion
Line up : Denis Frappier (Chant), Lionel Detrey (Basse), Jeff (Guitare solo), Marc Abbatista (Guitare rythmique), Bernie Bureau (Batterie)
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

Demo MCD
2012

La route sera bien longue *
Génération perdue *
Le monde est fatigué **
Mr Jones **
Line up : Denis Frappier (Chant), Guy Mifsud (Basse), Jeff (Guitare solo *), Nicolas Raynaud (Guitare rythmique *), Tristan Pacchiaudi (Batterie *), Gilles Taormina (Guitare solo **), Emil Memedov (Batterie **)
Chronique ICI

Compilation French Metal XV : La colère des Dieux
2012

CD 1 :

01 - THE ARRS : Le triomphe de la mort
02 - T.A.N.K : Inhaled
03 - S-CORE : Handful of nails
04 - KLONE : Rocket smoke
05 - DESTINITY : Reap my scars
06 - HELL MILITIA : Jacob's ladder
07 - LIVARKAHIL : Deny your God
08 - WORMFOOD : Abortion exit
09 - GENITAL GRINDER - Household hostility
10 - MADONAGUN : Grovel at her feet
11 - DEAD SEASON : Modernity
12 - DRAKKAR : Red Erik
13 - DREAMQUEST : Triumph
14 - ANWYNN : Requiescat in pace
15 - LORD SHADES : Fool of wisdom
16 - TAO MENIZOO : Celebration day
17 - HOT HELL ROOM - Wistful sunset
18 - DOBERMAN [CREW] : Walk or die
19 - DANCEFLOOR DISASTER : Lady gras gras
CD 2 :

01 - AZYD AZYLUM : Unity
02 - CROWMORPH : Clash
03 - HANATHEM : Rigor Mortis
04 - A DESCENT IN GRAVES : Your counterfeit self
05 - UNDERFLESH : The scream
06 - RISEI : Overcome
07 - MEL-P : Otium
08 - 13-DIGITS : Bad time
09 - THE WITCH : Fear & loathing
10 - METRAL : La route sera bien longue
11 - REBELL 8 : Einmal Nur
12 - LAST TERRITORY : A hole in my head
13 - NU-TOPIC : Pandemonium
14 - LA HORDE : La horde du contrevent
15 - THANATIC EYES : The tormentor
16 - DESYBES : Liberté d'expression
17 - FIRST RAGE : Une vie pour une balle
18 - SENZA FIRMA : Senza Firma
19 - THE DARK REMAINS : Evil’s Den
20 - ARKANES : Black earth
21 - ABSTRACT : Equestrian vengeance
Line up : Denis Frappier (Chant), Guy Mifsud (Basse), Jeff (Guitare solo), Nicolas Raynaud (Guitare rythmique), Tristan Pacchiaudi (Batterie)
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

Notre regard
2014

01 - Nightmare (06:01)
02 - Il donnera sa vie (04:29)
03 - Les seigneurs (03:16)
04 - Le quartier de l'étrange (06:34)
05 - Notre regard (04:14)
06 - Le monde est fatigué (06:10)
07 - Génération perdue (04:21)
08 - Monsieur Jones (05:16)
09 - La vérité (04:39)
10 - La route sera bien longue (05:40)
11 - Nos proches (03:59)
Line up : Denis Frappier (Chant), Guy Mifsud (Basse), Gilles Taormina (Guitare solo), Jean-Charles "Djiss" Bidron (Guitare rythmique), Bruno Randriamanana (Batterie)
Chronique ICI

Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés