Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

WARNING

 

BIOGRAPHIE

En cette année 1979, Raphaël Garrido, qui chante dans le groupe CARTHAGE originaire de Grandville, quitte le groupe.

Il entre ensuite dans un autre groupe, avec lequel une démo en anglais est produite. Le combo se séparera dans la foulée, suite à des problèmes internes.

Le label POLYDOR ayant reçu la démo est très intéressé. Raphaël Garrido est donc signé.

Il est rejoint par Henri Barbut (Batterie) puis par Didier Bernoussi (Guitare). Nous sommes en 1980.

Le nom du groupe est décidé : WARNING.

C'est au tour de Joël Hervé (ex TRIANGLE - Guitare), de rejoindre le groupe.

WARNING commence les répétitions dans le local du "Bonheur des Dames" et compose ou ré-arrange ses propres morceaux.

Pourtant, Joël Hervé quitte le groupe, engagé par une Star de la scène francophone. Avant de partir, il propose un remplaçant en la personne de Christophe Aubert (ex PLAISIR CHROME), débarquant tout droit de chez Johnny Hallyday.

Enfin, après quelques semaines de négociations et d'auditions multiples, Alain Pernette rejoint WARNING au poste de bassiste.

Enfin au complet, le groupe s'installe dans une péniche du coté de Boulogne et assemble une à une les harmonies de leur premier album.

Trois mois après, WARNING enregistre son premier album produit par Thomas Noton avec la complicité de Dominique Blanc-Francart derrière la console. Nous sommes en 1981.

A grands coups de publicités, le succès de l'album est fulgurant. En dix semaines, 65000 exemplaires sont vendus... jusqu'à atteindre le disque d'or...

La sortie de l'album est suivie par l'organisation d'une tournée, avec de gros moyens. Cette dernière aura un succès mitigé. Alain Pernette ayant dû quitter le groupe pour raisons de santé, c'est Frédéric Guillemet qui prend le poste de bassiste.

Finalement, Frédéric Guillemet et Henri Babut sont respectivement remplacés par Michel Aymé (ex PLAISIR CHROME, Basse) et Gérald Manceau (Batterie).

Pour leur second album, le groupe emploie les grands moyens. Il se rend à Pulheim (entre Düsseldorf et Köln) en Allemagne. WARNING est épaulé dans son entreprise par le producteur Dieter Dierks aux manettes (Scorpions). Ce partenariat est une réussite. Le son est colossal et le groupe prend une autre dimension.

Pourtant, de retour à Paris, l'album est relativement controversé. La critique est mitigée. Aujourd'hui cet album est considéré comme le plus abouti du groupe.

WARNING propose à Jeff une cassette pour son émission radio "Prohibition" sur Radio 7. Cette cassette contient notamment le morceau qui deviendra officiellement le générique de l'émission le 27 avril 1983, avec pour seule et unique parole "Pro - hi - bi - tiooooon !", que les aficionados de l'époque se rappellent encore.

Une tournée de trente dates est prévue. Pourtant, estimant que cela revient trop cher, la maison de disque Polydor décide de mettre un épilogue à cette tournée...

Polydor est alors en pleine restructuration. Les contrats sont revus et certains catalogues sont supprimés...

Le manager de WARNING suggère au groupe de casser leur contrat avec la boite.

Le groupe se retrouve donc sans label. Il continue néanmoins les répétitions.

Rapha décide finalement de quitter l'aventure... Nous sommes en 1983. Francis Petit prend alors la place de chanteur (Voir Metal Attack octobre 1983).

Didier Bernoussi décide à son tour de quitter le groupe, ayant du mal à suivre techniquement les morceaux composés par Christophe.

C'est donc avec Francis Petit (Chant), Christophe Aubert (Guitare), Michel Aymé (Basse) et Gérald Manceau (Batterie) que WARNING sort, en 1984, l'album (ou plutôt mini album contenant 7 titres) "Métamorphose".

WARNING se produira en première partie de TRUST lors de son concert de Ploubalay en Août 1985. Ce concert sera filmé en intégralité par la télévision.

Le groupe se sépare finalement cette même année, en 1985...

Il faudra attendre l'année 2015 pour que WARNING refasse parler de lui avec la réédition remasterisée au format CD de leur troisième album "Métamorphose", le seul non encore édité dans ce format.  Preuve en est que le groupe est toujours dans le cœur des fans, cette réédition fait partie du top des ventes des sites en ligne Amazon ou la Fnac.

Par ailleurs, alors que les fans se délectent de cette réédition, Gérald Manceau s'occupe en coulisses d'une éventuelle reformation du groupe, en vue d'effectuer un ou plusieurs concerts...



QUE SONT-ILS DEVENUS ?

Francis Petit a fait partie de VISION, un groupe de Hard FM qui a sorti un titre sur la compilation "Session de Nuit" en 1988. Cette compilation est éditée par la boite "Music Center" (du Mans apparemment). Il chantera plus tard au sein de MEMORY FULL, groupe de reprises pop, rock et variétés françaises.

Michel Aymé jouera notamment avec Yannick Noah.

Christophe Aubert sortira un album solo en 1993, peu de temps avant sa disparition.

Gérald Manceau jouera avec les  Rita Mitsouko puis Jean-Jacques Goldman.

Après avoir quitté WARNING en 1983, le chanteur Raphael Garrido, s'est exilé en Allemagne de l'Ouest, où il participera aux groupes RATED X, VIVA, VICTORY, avec notamment Hermann Frank qui vient de quitter ACCEPT. Il créera ensuite THE ELEMENT. Il a également créé son propre studio d'enregistrement.

Joel Hervé jouera avec l'orchestre de Patrick Sébastien.

Didier Bernoussi est décédé en début d'année 2011.

Frédéric Guillemet fera quelques apparitions dans le groupe de Johnny Hallyday, et fera partie des groupes TRUST, FACE TO FACE, CLIPPER, BOXER, GL BAND, SHAKIN' STREET...


DISCOGRAPHIE

LP "Warning I"
1981

Face / Dos

Going to USA
Ciné regard
Le casse
Sous le soleil de Mescaline
New Look
Tel que tu l’imaginais
Satan relaps
Alice in wWonderland
Line up : Raphaël Garrido (Chant), Christophe Aubert (Guitare), Didier Bernoussi (Guitare), Alain Pernette (Basse), Henry Barbut (Batterie)
Chronique ICI

45 Tours Promo Test
1981

Face / Dos

Ciné regard
Going to USA
Line up : Raphaël Garrido (Chant), Christophe Aubert (Guitare), Didier Bernoussi (Guitare), Alain Pernette (Basse), Henry Barbut (Batterie)
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

45 Tours
1981

Face

Ciné regard
Tel que tu l’imaginais
Line up : Raphaël Garrido (Chant), Christophe Aubert (Guitare), Didier Bernoussi (Guitare), Alain Pernette (Basse), Henry Barbut (Batterie)
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

LP "Warning II"
1982

Face / Dos

Rock city
Commando
Série noire
Fire fire
Speed moi
Bahamas memorial
Strange way of love
Sexy lubie
Planète reverse
Line up : Raphaël Garrido (Chant), Christophe Aubert (Guitare), Didier Bernoussi (Guitare), Michel Aymé (Basse), Gérald Manceau (Batterie)
Chronique ICI

45 Tours
1982

Face

Rock city
Commando
Line up : Raphaël Garrido (Chant), Christophe Aubert (Guitare), Didier Bernoussi (Guitare), Michel Aymé (Basse), Gérald Manceau (Batterie)
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

LP "Métamorphose"
1984

Face / Dos

Petit peuple
Star
Métamorphose
Rock ball
L'aveu
Portrait robot
L'accident
Line up : Francis Petit (Chant), Christophe Aubert (Guitare), Michel Aymé (Basse), Gérald Manceau (Batterie)
Chronique ICI

LP "Shooting star"
1994

Face / Dos

01 - Fire fire (version instrumentale)
02 - Blue
03 - Challenger
04 - Shooting star (instrumental)
05 - Planete reverse
06 - Warninger
07 - Rock digital (version instrumentale)
08 - Eden Rock
09 - Héritier
10 - Immortel
11 - Jo's cock (instrumental)
12 - L'aveu
13 - Steady machine
14 - Tel que tu l'imaginais (live)
Line up : ?
Un album hommage rendu à Christophe Aubert, décédé le 06 Août 1994. Des titres inédits ou connus et ré-arrangés, sont interprétés par une pléiade d'artistes tels que Didier Bernoussi, Patrick Rondat, Nono, Pascal Mulot, Jérôme Aubert, Deborah Lee... Un album emprunt d'émotion à la gloire d'un virtuose de la six cordes.

Compilation "Révolution Hard-Rock"
1998


Face

WARNING : Fire fire - Ciné regard

Parmi les figures emblématiques de l'époque : TRUST, OCEAN, BLASPHEME, H-BOMB, VULCAIN, SATAN JOKERS, ADX, HIGH POWER, DYGITALS, FISC, MYSTERY BLUE, HIGHLAND QUEEN, SQUARE, VOODOO CHILD, SORTILEGE, LAWLESSNESS, PRESENCE, SHAKIN' STREET, KILLERS, TITAN, ATTENTAT ROCK, SQUEALER.

Line up : ?
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

CD "Métamorphose"
2015

01 - Petit peuple
02 - Star
03 - Métamorphose
04 - Rock ball
05 - L’aveu
06 - Portrait-robot
07 - L’accident
08 - Challenger (bonus track)
09 - Warninger (bonus track)
10 - Héritier (bonus track)
11 - L’aveu (bonus track)
12 - Tel que tu l’imaginais (live France Festival 1985) (bonus track)
Line up : ?
Réédition CD remasterisée sortie en février 2015 chez VERYCORDS / WARNER, avec 8 titres bonus, pour la plupart issus de la compilation "Shooting star".

Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés