Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

SHAKIN' STREET

 

BIOGRAPHIE

Historiquement, SHAKIN' STREET fait partie, tout comme LES VARIATIONS, GANAFOUL, OCEAN et TRUST, des pionniers du Hard-Rock Français.

SHAKIN' STREET voit le jour en 1976.

Il naît de la rencontre de Fabienne Shine (Chant) et Eric Lewy (Guitare).

Ces derniers écrivent et composent quelques morceaux.

Ils s'entourent ensuite de musiciens pour mener à bien leur projet de groupe, avec Jean-Lou Kalinowski (Batterie), Louis Bertignac (Guitare) et Corinne Marienneau (Basse).

Ils participent à la tournée de l'été 1976 : quatre concerts à Paris et un Festival à Mont-de-Marsan dans les Landes, le 21 août 1976. SHAKIN' STREET y partage l'affiche avec THE CLASH, DR FEELGOOD ou GENERATION X (Le groupe de Billy Idol).

Finalement, Louis Bertignac (Guitare) et Corinne Marienneau (Basse) partent en Novembre 1976 pour former le groupe français TELEPHONE, avec Jean-Louis Aubert...

Plusieurs guitaristes passeront dans SHAKIN' STREET sans faire l'affaire. Le groupe participera en 1977, une nouvelle fois au festival de Mont-de-Marsan puis finira par se faire remarquer et obtiendra un contrat avec le label CBS en Septembre 1977.

"Vampire rock", le premier album de SHAKIN' STREET, est enregistré à Londres et voit le jour dans les bacs cette même année.

Le gang est alors composé de Fabienne Shine (Chant), Eric Lewy (Guitare), Jean-Lou Kalinowski (Batterie), Mike Winter (Basse) et Armik Tigranne (Guitare).

Le groupe n'est pas réellement satisfait du résultat et la critique est acerbe. Il faut dire que les moyens engagés n'étaient pas conséquents, et l'implication de la maison de disques pas réelle...

L'album se vendra néanmoins à plus de 20000 copies. Une réussite, mais les membres du groupe ne sont pas satisfaits...

Il leur est demandé de chanter en français pour l'album suivant, ce que le groupe refuse...

Puis les membres rencontrent Sandy Pearlman, après un concert de BLUE OYSTER CULT en 1978.

Le quidam, qui est le producteur de BLUE OYSTER CULT,  participe à une répétition du gang et décide de les engager.

Dès lors, des négociations entre CBS France, CBS New-York et Sandy Pearlman s'engagent.

Ce dernier présente au groupe un guitariste du nom de Ross "The Boss" (ex DICTATORS). Il intégrera l'équipe en remplacement d'Armik Tigrane.

L'album suivant est enregistré aux USA au "Automatt Studio" de San Francisco. Sans titre, les professionnels le nommeront "Solid as a Rock". La galette sort en 1980. Cet opus connaît un joli succès outre-Atlantique.

SHAKIN' STREET compte alors en ses rangs Fabienne Shine (Chant), Eric Lewy (Guitare), Jean-Lou Kalinowski (Batterie), Mike Winter (Basse) et Ross "The Boss" (Guitare).

Le combo participe aux Etats-Unis à une grande tournée et joue devant de gigantesques audiences en compagnie de AC/DC, BLUE OYSTER CULT ou BLACK SABBATH.

La renommée du groupe commence à se profiler à l'horizon. Il faut dire que SHAKIN' STREET dispose en ses rangs d'atouts considérables pour percer, aussi bien sur le territoire national qu'à travers la planète...

Le quintette compte en effet en ses rangs Fabienne Shine, une chanteuse charismatique, autant agréable et performante au niveau vocal qu'agréable pour les yeux... De plus, les compositions, chantées en anglais sont des hymnes en puissance fort bien composés.

En 1980, Ross The Boss quitte le gang pour former MANOWAR. Il sera remplacé par Andrew "Duck" Mc Donald à la guitare.

SHAKIN STREET continue sur sa lancée et entre en studios pour l'enregistrement d'un troisième album, mélangeant des titres chantés en français et d'autres chantés en anglais.

Malheureusement, l'ambiance au sein du groupe est déplorable. En 1981, SHAKIN' STREET décide finalement de se séparer...

La rumeur dit qu'Eric Levi aurait vendu tous les équipements du groupe alors qu'un troisième album était en préparation...

Durant les années qui suivent, un album live bootleg, du nom de "Live And Raw" sort dans les bacs. Ce dernier a été enregistré durant la tournée de 1980.

L'album "Solid as a rock" sera également réédité bien des années plus tard sur le label Bad Reputation, avec en bonus, le "Live and raw" sur le même CD.

Puis en 2004, les choses s'accélèrent pour SHAKIN' STREET. Fabienne Shine s'entoure de "quelques" musiciens pour un concert exceptionnel à l'Olympia en juin 2004.

Les musiciens entourant alors Fabienne Shine (Chant) sont Norbert "Nono" Krief (Guitare), Ross "The Boss" (Guitare), Mike Winter (Basse), Jean-Lou Kalinowski (Batterie). Voir vidéos ICI.

En 2008, un nouvel album est en préparation. Le groupe travaille d'arrache pied sur ce dernier.

Parallèlement, SHAKIN' STREET participe au fameux Sweden Rock Festival en Juin 2008.

Le groupe est composé pour cette occasion de Fabienne Shine (Chant), Ross the Boss (Guitare), Philippe Kalfon (Guitare), Fred Guillemet (Basse - ex TRUST, BOXER...), Jean-Lou Kalinowski (Batterie) et Philippe Bonanno (Claviers).

En fin d'année 2008, le gang signe avec le label Bernett Records.

Le nouvel "21st century love channel", est annoncé pour Janvier 2009.

Compte tenu de son implication dans son propre groupe et de son éloignement géographique rendant les répétitions difficilement gérables, SHAKIN' STREET cherche un remplaçant au guitariste Ross The Boss.

Le combo a participé le 04 Janvier en tant que tête d'affiche au troisième volet du Paris Metal France Festival qui s'est déroulé le 03 et 04 Janvier 2009 à "La Locomotive" de Paris, avec quand même Ross The Boss à son poste.

Le groupe était donc constitué de Fabienne Shine (Chant), Ross the Boss (Guitare), Phil Kalfon (Guitare), Fred Guillemet (Basse) et Jean-Lou Kalinowski (Batterie).

SHAKIN' STREET s'est également produit sur scène au "Pacific Rock" à Cergy (95), le 09 Janvier 2009 et le 19 Juin 2009, à Attignat (01) le 21 Novembre 2009, au "Rail Théâtre" de Lyon le 28 Novembre 2009... ainsi que d'autres...

En fin d'année 2010, un DVD contenant les shows de Paris de 2009 et du Sweden Rock festival de 2008 est commercialisé à petite échelle. Ce DVD est un véritable objet collector puisqu'édité à seulement 69 exemplaires.

Le groupe est également annoncé pour des concerts se déroulant à La Chapelle Saint-Luc le 02 Juin 2012, ainsi qu'un show au festival THE LOAF en Belgique le 09 Juin 2012...

Parallèlement, SHAKIN' STREET travaille sur son futur album. Le line-up du groupe est dévoilé : Fabienne Shine (Chant), Phil Kalfon (Guitare), Jean Lou Kalinowski (Batterie), Fred Guillemet (Basse) et un "petit nouveau" en la personne d'Olivier Spitzer à la guitare (ex STATORS, ex REBEL, ex SATAN JOKERS, SUPERFIZ...).

La galette, qui se nomme "Psychic", sort dans les bacs le 31 Mars 2014 sur le label Cherry Red. A cette occasion, SHAKIN' STREET se produit en Showcase acoustique à Paris le 10 avril 2014 à "L'Addict Galerie", ainsi que le 15 Avril 2014 au magasin "Gibert".

Un show électrique est également assuré le 25 avril 2014 au "Pacific Rock" à Cergy. A noter que ce show sera filmé par la chaine télé Arte pour l'émission "Tracks".

QUE SONT-ILS DEVENUS ?

Norbert "Nono" Krief (Guitare) jouera dans TRUST, pour Johnny Halliday et fera de nombreuses apparitions sur divers albums de groupes divers.

Ross the Boss (Guitare) fera partie des groupes MANOWAR, MANITOBA'S WILD KINGDOM, THE BRAIN SURGEONS. Il fera également des albums solo.

Louis Bertignac (Guitare) et Corinne Marienneau (Basse) partiront former le groupe français TELEPHONE, avec Jean-Louis Aubert...

Jean-Lou Kalinowski (Batterie) fera partie de AC22 et CHROME.

Eric Lewy (de son vrai nom Eric Levi) participera à quelques répétitions avec TRUST en remplacement de Moho en 1982, avant que ce dernier ne revienne dans TRUST. Eric s'installera à New-York et accompagnera Marianne Faithfull. Il formera TARGET O (Farid Medjane y participera) qui se renommera PARIS. Il deviendra compositeur de musiques de films ("L'opération Corned-beef" en 1990, "Les visiteurs" en 1993, "Subway", etc...) et sortira quelques albums sous le nom d'ERA.

Fabienne Shine tiendra le micro au sein de CHROME. Elle fera également une carrière avec Fabienne Shine & The Planets.

Olivier Spitzer fera parallèlement partie en 2014 du groupe TEMPLE OF SILENCE.

Frédérique Guillemet participera en 2014 à PURPLE LEGEND, un tribute band à Deep Purple, avec Rémy Laëron (FACE TO FACE) et Hervé Raynal (ATTENTAT ROCK).


DISCOGRAPHIE

LP "Vampire Rock"
1978


Face

Vampire Rock
Where are you babe
Love song
Living with a dealer
No time to loose
Yesterday"s papers
Celebration 2000
Blues is the same
Speedy lady
Line up : Fabienne Shine (Chant), Eric Lewy (Guitare), Jean-Lou Kalinowski (Batterie), Mike Winter (Basse) et Armik Tigranne (Guitare).
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

45 Tours Promo
1978


Face

No time to loose
Yesterday"s papers
Line up : Fabienne Shine (Chant), Eric Lewy (Guitare), Jean-Lou Kalinowski (Batterie), Mike Winter (Basse) et Armik Tigranne (Guitare).
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

LP "Shakin' Street"
1980


Face

No compromise
Solid as a Rock
No time to loose
Soul dealer
Susie wong
Every man, every woman is a star
Generation X
So fine
I want to box you

Line up : Fabienne Shine (Chant), Eric Lewy (Guitare), Jean-Lou Kalinowski (Batterie), Mike Winter (Basse), Ross The Boss (Guitare)
Deux ans après le premier album, un bijou injustement sous estimé du nom de "Vampire Rock", Fabienne Shine revient avec Shakin’ Street dans l'espoir de casser la baraque. L'arrivée de "Solid as a Rock" (qui d’ ailleurs ne fut nommé ainsi qu’après sa sortie), en 1980, est une claque pour les amateurs de Hard Rock en France. Une voix claire et puissante, additionnée d’une sauvagerie étonnante chez une chanteuse. Tantôt brutale ("Solid as a Rock"), tantôt sensuelle (début de "Every man, every woman is a star"). Une chanteuse belle et talentueuse aurait contenté bien des groupes, mais Shakin’ Street ne se limite pas à ce cliché. Chaque musicien est un tueur. Le duo basse/batterie formé par Mike Winter et Jean Lou kalinowski est sans faille, les deux se complètent à merveille pour donner au groupe une assise parfaite, les guitares d’Eric Lewy sont inspirées et ne laissent aucune place au hasard. Enfin, last but not least, le groupe accueille en Lead Guitar l’ancien guitariste des Dictators, Monsieur Ross The Boss en personne, alors jeune guitariste américain dont les qualités professionnelles ne faisaient déjà aucun doute. Pas de présentation, le groupe attaque fort dès le premier titre, "No compromise" porte bien son nom, puissance et mélodie, tout est là. Cet album, bien qu’anglophone, fait partie des fondements du Hard Rock français et ravive la flamme allumée plus de 10 ans auparavant par LES VARIATIONS. Shakin' Street fait preuve d’une ouverture musicale caractéristique du hard made in France de sa génération. Les influences musicales sont intégrées à ses compositions sans jamais être plagiaires. Doté d'une production impeccable, cet album fût entièrement réalisé aux Etats-Unis où le groupe s'était expatrié pour cause de pauvreté des structures en France. Shakin’ Street connut d'ailleurs un relatif succès outre atlantique. Au risque de me répéter dans ces chroniques, certains albums font partie de notre histoire et de notre patrimoine et tout métalleux digne de ce nom se doit de les écouter au moins une fois, et de connaître leur existence. Aimer ou ne pas aimer est ensuite une affaire de goût personnel qui doit être respecté, mais sans ces "anciens" pour ouvrir la voie, pas de métal français. Des groupes comme Lofofora ou Gojira n’auraient jamais été signés et nous devrions nous contenter de faire du headbanging sur les "hymnes rock" de Kyo ou d’ Emma Daumas. Le Hard Rock (et par conséquent le Métal sous toutes ses formes) est une culture, pas un simple bruit mis sur CD. Il a donc une histoire qui mérite d’être connue.

Gilles de Troy


45 Tours "Solid as a Rock"
1980

Solid as a Rock
Every man, every woman is a star

Line up : Fabienne Shine (Chant), Eric Lewy (Guitare), Jean-Lou Kalinowski (Batterie), Mike Winter (Basse), Ross The Boss (Guitare)
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

LP "Live and raw"
1981


Face

Intro
What kind of love
No compromise
Soul dealer
Every man, every woman is a star
Solid as a Rock
Box you
Vampire Rock
Mômes des villes
Line up : ?
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

Compilation "Révolution Hard-Rock"
1998


Face

SHAKIN' STREET : "Vampire Rock"

Parmi les figures emblématiques de l'époque : ADX, TRUST, WARNING, SORTILEGE, OCEAN, H-BOMB, SATAN JOKERS, HIGH POWER, DYGITALS, FISC, MYSTERY BLUE, HIGHLAND QUEEN, SQUARE, VOODOO CHILD, LAWLESSNESS, PRESENCE, VULCAIN KILLERS, BLASPHEME, TITAN, ATTENTAT ROCK, SQUEALER.

Line up : ?
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

CD "Live"
2004

Intro
What kind of love
No time to loose
Generation X
Scarlet
Every man, every woman is a star
Box you
Blues is the same
Love song
Susie wong
Where are you babe
I'm your girl
No compromise

Bonustracks (Edition limitée 500 copies)
I'm your girl
Scarlet
What kind of love (avec Jimmy Page)
Heavy Metal kid

Line up : ?
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

CD "21st Century love channel"
2009


Face

Six feet under
Tell me the truth
Viking Rock
Lonely King
Catch it
Sex shop
Dracula
Stick to me
Streets of San Francisco
Goodbye pain

Line up : ?
Chronique ICI

CD "Psychic"
2014

Bad girl
Got a date with my man
Dying for a snack
Dirty rat
Mount Sinai
Kinky sex
It's too late
Between life and death
Coast of paradise
Walk of fame
Breaks my toys

Line up : Fabienne Shine (Chant), Phil Kalfon (Guitare), Olivier Spitzer (Guitare), Fred Guillemet (Basse), Jean Lou Kalinowski (Batterie)
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés