Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

HIGHLAND QUEEN

 

BIOGRAPHIE


En 1983, à la Bassée, près de Lille, cinq gaillards forment leur groupe.

Les nommés HIGHLAND QUEEN sortent un premier 45 tours en 1983, intitulé « Call of the hell ». Celui-ci atteint les 8000 exemplaires vendus.

Après divers changements de musiciens, le combo se stabilise avec Bernard Deleruelle (Guitare), Fabrice Kreicher (Guitare), Pascal Dolinard (Batterie), Patrick Zamparini (Chant) et Claude Brame (Basse).

HIGHLAND QUEEN se produit en concert, avec notamment les premières parties de STOCKS, ATTENTAT ROCK, BLASPHÈME, TOKYO BLADE... Il participe à l’affiche de l’Endurock Festival en avril 1985.

C’est pendant le mois de novembre de la même année, que le groupe rentre au studio Davout.

Le disque suivant est enregistré en cinq jours plus deux de mixage, sous la conduite de Daniel Abraham.

Cet album est en réalité un mini LP de cinq titres. Celui-ci reçoit une bonne critique de la presse spécialisée, qui apprécie une production à la hauteur des groupes anglo-saxons de l’époque.

Un vidéo-clip sera réalisé et diffusé à la télévision.

Le combo se produira en première partie de SORTILÈGE à l'Eldorado de Paris (Critique concert).

HIGHLAND QUEEN se retrouve rapidement propulsé dans la catégorie des espoirs du métal français.

Malheureusement, le gang se sépare peu de temps après...

Une réédition CD aura lieu, contenant les deux titres du 45 tours, le mini LP, ainsi que deux titres live : "Live Wire" et "Highway to the top", enregistrés à Wattrelos en 1985...

QUE SONT-ILS DEVENUS ?

On retrouvera le chanteur et le bassiste, ainsi qu’un ancien membre de H-BOMB dans le groupe SHINE, présent sur la compilation Hard-Rock Rendez-Vous.

 

DISCOGRAPHIE

45 Tours "Call of the hell"
1983

Face

Call of the hell
Open your eyes
Line up : ?
Critique à venir... Vous êtes prêt à faire cette critique ? Écrivez au site

Mini LP
1985

Face

Living after midnight
Break out
Feel right
R.U. ready
Get out
Line up : ?
Chronique ICI

Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés