Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

NIGHTMARE
"Astral Deliverance"
1999
(Adipocère Records)


Discographie

Waiting for the twilight (1984)
Power of the universe (1985)
Astral deliverance (MCD 1999)
DeLIVErance (2000)
Cosmovision (2001)
Silent room (2003)
The dominion gate (2005)
Travel in the spheres of time (2006)
Genetic disorder (2007)
Insurrection (2009)
One night of insurrection (2011)
The burden of God (2012)
The aftermath (2014)
Dead sun (2016)


Presque 15 ans après leur second album et la séparation du groupe, les Grenoblois de NIGHTMARE réapparaissent avec un mini CD "Astral deliverance" sorti sur le label Adipocère et contenant 5 titres.

Cet album est dédié à Jean-Marie Boix, chanteur du second album de la bande, décédé en cette année 1999. Il figure d'ailleurs sur le graphique de la pochette avant...

Jo Amore, qui était batteur dans NIGHTMARE, s'est essayé au chant au sein de son groupe TEMPLE durant les années intermédiaires. Il reprend alors le micro dans cette résurrection de NIGHTMARE et c'est son frère David Amore qui prend la place derrière les fûts.

Après la courte intro "Astral deliverance", la cavalcade "The legend" commence, nous entrainant dans son galop métallique.

Première constatation : NIGHTMARE possède ici un son comme il n'a jamais eu. Puissant à souhaits, il lui sied à merveille.

Enfin, cette nouvelle mouture de "The legend" (présent sur le premier album) est superbe. Jo Amore s'en sort au micro avec les honneurs et les guitares sont toujours aussi mordantes. Un régal.

"Heart of fire" continue sur les bonnes impressions. Ce nouveau titre est dans la plus pur veine NIGHTMARE que nous connaissons jusqu'à maintenant. Un morceau énergique aux mélodies fort avenantes... et ces guitares, toujours autant destroy...

Autre reprise avec "Princess of the rising sun" (présent sur le second album). Encore une réussite... Le chant est beaucoup moins criard... et quel bonheur de retrouver ce titre avec une telle production !

Déjà le dernier titre de la galette avec "Howlers of insanity". Un morceau plus lourd, qui varie avec les tempo souvent similaires des compositions précédentes du gang. Des chœurs et un léger clavier bienvenus viennent donner du relief à la composition.

Et voilà un retour réussi pour les Grenoblois ! Malgré le peu de titres, l'impression est des plus positives.

Chronique par Duby
Mars 2010


01 - Astral deliverance (0:46)
02 - The legend (4:43)
03 - Heart of fire (4:03)
04 - Princess of the rising sun (3:58)
05 - Howlers of insanity (4:07)

Musiciens : Jo Amore (Chant), Nicolas De Dominicis (Guitare), Jeannot Strippoli (Guitare), Yves Campion (Basse), David Amore (Batterie)




Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés