Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

TRUST
"En attendant..."
1988
(Celluloïd)


Discographie Principale

Trust (1979)
Répression (1980)
Répression (version Anglaise - 1980)
Marche ou Crève (1981)
IV (1983)
Man's trap (version Anglaise 1984)
Rock 'n' Roll (1984)
Paris by night (Live - 1988)
En attendant (1988)
Prend pas ton flingue (1992)
Répression dans l'hexagone (1992)
The back sides (1993)
Europe et haines (1996)
Still A live (1997)
Ni Dieu ni Maître (2000)
Soulagez-vous dans les urnes (2006)
13 à table (2008)


Après un break de trois années, le retour de TRUST à l’occasion des premiers MONSTERS OF ROCK français (en compagnie de HELLOWEEN, ANTHRAX et de IRON MAIDEN) s’est avéré un énorme succès. Et "Paris by night", le premier album live de la discographie du groupe, enregistré à l’occasion de ces deux shows parisiens à Bercy, a permis au groupe de retrouver le goût du succès.

Pour mémoire, TRUST est désormais un quintet, formé des inséparables Bernie et Nono, du fidèle Vivi qui prend désormais en charge la deuxième guitare, tandis que la section rythmique est formée de Farid Medjane à la batterie et de Fred Guillemet à la basse.

Le groupe semble regonflé à bloc, et la collaboration avec ANTHRAX pour la reprise de "Antisocial" par les New-Yorkais a semble t-il ouvert des portes à nos parisiens, puisque la presse se fait l’écho d’un contrat avec le label Megaforce. Et la rumeur d’un album en anglais afin de pouvoir conquérir le marché américain fait son chemin.

L’attente est énorme, et c’est donc pour faire patienter les fans que le bien nommé "En attendant..." est lancé en pâture à ces derniers à la fin de l’année 1988.

Alors qu’avons-nous donc au menu ?

Tout d’abord de l’inédit... il vaut mieux me direz vous, sinon c’eut été sans intérêt.

Nous avons donc droit à deux nouveaux titres. Le premier d’entre eux s’intitule "Good time" et malgré son titre, c’est bel et bien en français que Bernie s’exprime pour ce morceau. Un titre Boogie Rock’n’roll dans l’esprit de "Paris". Le groupe ne revient pas aux sources mais ce titre respire la bonne humeur et s’écoute avec plaisir.

Plus intéressant selon moi est le deuxième inédit "Allez monnaie Blues". Un titre bien Rock’n’roll mais avec cette fois-ci de vraies paroles "Bonvoisiennes", bourrées d’ironie et qui règlent leur compte au charity business. Il semblerait que Bernie n’apprécie que modérément les chansons pour l’Ethiopie ou pour les restos, ou tout du moins la démarche des artistes "engagés". En tout cas, voici un excellent titre qui porte bien le sceau du groupe.

C’est ensuite trois reprises qui viennent compléter le tableau de cet EP. Une version heavy du "Paint it black" des ROLLING STONES, qui a le mérite de se montrer un tantinet originale sans pour autant être indispensable.

Une cover du célèbre "Boom boom" de John LEE HOOKER, dans une version plus convenue mais ce titre est à la source tellement bon, que ça passe plutôt bien malgré une interprétation plus hard et un côté Bluesy moins prononcé que l’originale.

Mais le moment de bravoure reste la reprise déjantée du "Petit papa Noël" popularisé par Tino ROSSI et ici passé à la moulinette rock’n’roll punk. Avec en point d’orgue une fin épileptique où Bernie termine quasiment à bout de souffle. Je ne suis pas sur que les enfants vont adorer mais les rockers eux, vont se régaler. Là encore ça respire la joie et la bonne humeur, et ça fait du bien de se dire que le groupe a retrouvé une attitude positive et fun.

Enfin, pour achever ce mini album en beauté et là je n’exagère pas, nous avons droit à la version live de "Surveille ton look" enregistré lors des "Monsters of Rock" au POPB. Ce titre, le dernier non disponible dans le commerce, permet de posséder désormais l’intégralité des deux shows proposés pour ce festival. Et franchement, ça valait le coup d’attendre car cette version de "Surveille ton look" est somptueuse, dantesque... bien meilleure que sa version studio. La faute à un seul homme : Nono. Le guitariste est en effet somptueux, inspiré, en transe, comme touché par la grâce. Tantôt Bluesy, tantôt virtuose, tout l’arsenal technique du six cordiste y passe pour le plus grand bonheur de l’auditeur. Magnifique !

Au final, ce mini album souffle néanmoins le chaud et le froid, et l'on est à moitié satisfait.

En effet, si "Allez money blues", la reprise du "Petit papa Noël" ou encore la version live de "Surveille ton look" constituent autant de très bons moments, les trois morceaux restants restent en définitive plus que moyens et pour les deux covers, sentent le remplissage.

Alors on se dit que c’est pour patienter et que la sortie prochaine de l’album va rapidement sevrer les inconditionnels du groupe… sauf qu’on attend toujours !

Car Nono, ne voulait pas de la sortie de cet EP et peu après sa sortie, il décida de claquer la porte. Et patatras... tous les espoirs des fans s’effondrent (à croire que le guitariste aime nous faire attendre comme il le fait depuis si longtemps avec son célèbre album solo) et jamais ce line up de classe, un des meilleurs que le groupe ait eu à mon sens, ne gravera dans la cire d’album studio... et il nous faudra bien nous contenter du minimum syndical.

En attendant, que peut être un jour, pour un anniversaire (40 ans de carrière) ou je ne sais quelle célébration, Bernie et Nono daignent ouvrir leurs archives pour nous permettre d’entendre le fruit de leur travail.

En tout cas, c’est en eau de boudin que se termine cette première reformation et l'on prend conscience que Bernie et Nono n’étaient vraisemblablement pas prêts à cohabiter à nouveau dans un aussi bref délai.

Il faudra donc attendre, attendre, attendre… zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz !

PS : La version CD est agrémentée de deux titres supplémentaires qui ne sont autres que les versions anglaises de "Good time" et de "Allez monnaie Blues". Des versions qui ne présentent selon moi que peu d'intérêt dans la mesure où les paroles en anglais ne sont en définitive pas aussi savoureuses que celles en français et je trouve que du coup les titres perdent en impact.

Chronique par Lolo36
Juin 2010


01 - Good time (3:32)
02 - Boom Boom (3:29)
03 - Allez monnaie Blues (4:10)
04 - Paint it black (3:00)
05 - Petit Papa Noël (3:51)
06 - Surveille ton look (live) (8:59)

Musiciens : Bernard "Bernie" Bonvoisin (Chant), Norbert "Nono" Krief (Guitares), Yves "Vivi" Brusco (Basse), Fred Guillemet (Guitare), Farid Medjane (Batterie).




Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés