Menu


Messages

Tous les évènements ICI

Publicité

CHRONIQUES

 

# - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - COMPILES

TRUST
"The back sides"
1993
(Sony Music)


Discographie Principale

Trust (1979)
Répression (1980)
Répression (version Anglaise - 1980)
Marche ou Crève (1981)
IV (1983)
Man's trap (version Anglaise 1984)
Rock 'n' Roll (1984)
Paris by night (Live - 1988)
En attendant (1988)
Prend pas ton flingue (1992)
Répression dans l'hexagone (1992)
The back sides (1993)
Europe et haines (1996)
Still A live (1997)
Ni Dieu ni Maître (2000)
Soulagez-vous dans les urnes (2006)
13 à table (2008)


La parution en 1992 du live "Répression dans l’hexagone" a connu un franc succès et démontré que TRUST restait bel et bien présent dans la mémoire collective comme le groupe de hard rock français n°1.

Malgré une reformation avortée, les ventes ont prouvé que l’attrait du groupe restait bien vivace auprès de ses fans et comme le suggère le célèbre adage, il faut battre le fer tant qu’il est encore chaud.

C’est clairement l’intention de Sony Music en mettant sur le marché l’année suivante, en 1993, le mini CD 6 titres "The back sides" qui compile alors face B et inédits du groupe sur sa période de contrat chez CBS.

C’est "Show business", un titre figurant sur la version 45 tours de "Serre les poings" qui ouvre le bal avec sa basse groovy.

Mais l’élément qui donne tout son charme à ce morceau c’est l’utilisation et la maîtrise dont fait preuve Nono à la slide guitare tout au long de cette composition et en particulier sur les soli.

Quant aux textes de Bernie, ils viennent pimenter la musique avec une vision sans concession et toute en ironie de sa rencontre avec le petit monde du show business ("
Frustré dans le show, petitesse du business").

On poursuit l’écoute avec "Limousine", extrait du maxi promo "Serre les poings", qui se révèle être un titre dont la structure et la teneur des textes ne sont pas si éloignés que cela d’un "Saumur".

Il s’agit en effet d’un Blues lancinant (sensation renforcée par un effet traînant qui donne l’impression d’écouter une vieille K7 audio dont la bande est usée) dominé par la basse de Vivi.

Les paroles sont une nouvelle fois succulentes avec un Bernie qui se la joue maniéré pour pourfendre la haute société et ses travers ("
Tu n’étais pas farouche, redonne moi de ta bouche").

"Toutes Barricades" nous ramène en 1983 à l’époque du quatrième album puisque ce titre figurait en face B du 45 tours "Idéal".

Il s’agit d’un titre hargneux, typique du groupe, qui a pour particularité de proposer un duo vocal Bernie / Vivi comme les deux compères avaient pu le faire par le passé sur "Certitude… solitude".

Le résultat s’avère très réussi avec toutefois une fin un brin bordélique donnant un petit côté inachevé qui lui a sans doute coûté une place sur l’album qu’il méritait assurément.

Je passe rapidement sur le remix 93 de "Préfabriqué" dont l’intérêt semble tout à fait relatif bien que ce soit toujours un immense plaisir que de se prendre en pleine figure cette décharge quasi Punk par ce TRUST juvénile à la rage chevillée au corps.

Plus intéressante est la présence de "Darquier". Du pur TRUST des débuts avec des paroles vindicatives à l’adresse d’un certain Louis Darquier de Pellepoix, collaborateur notoire sous l’occupation, personnage d’extrême droite, clairement antisémite et qui a déclaré dans une interview à l’Express en 1978 qu’à Auschwitz "
on a gazé que les poux".

A la libération, ce sinistre personnage s’est réfugié en Espagne où, protégé par le régime Franquiste, il mourut en 1980 sans être inquiété malgré une demande d’extradition et une condamnation à mort par contumace prononcée par la justice française.

On comprend ainsi mieux la haine de Bernie envers cet homme et la virulence de ses textes pour ce titre qui vaut largement mieux que son statut de face B (45 tours "Le mateur") à tel point qu’il fit souvent office de titre d’ouverture des concerts lors de la tournée répression dans l’hexagone.

C’est "Jack le vaillant", seul véritable inédit de ces "Back sides", une composition datant des sessions de l’album IV, qui clôture l’album.

Le groupe nous assène un très bon Hard-Rock, avec un Bernie virulent qui déverse sa bile sur le plus célèbre des ministres de la culture, j’ai nommé Jack Lang !

"
Il te brade la culture, surveille ton langage la sélection sera dure, la récupération a changé de salaud", tout est dit dans le refrain et c’est un excellent titre dans la plus pure tradition "Trustienne" qui nous est proposé.

A l’époque de sa sortie (où internet ne permettait pas encore de trouver plus ou moins facilement les 45 tours du groupe) ce 6 titres s’est avéré du pain béni pour les fans et l’occasion de posséder au format CD l’intégralité des faces B de la période CBS.

Mais le véritable intérêt résidait cependant en la présence de l’inédit "Jack le vaillant", qui aujourd’hui encore dans la discographie de TRUST ne figure que sur cet EP.

Ce mini CD reste donc hautement recommandable et il figure d’ailleurs en bonne place parmi les 11 CDs du coffret "Les années CBS" paru en 2008.

Chronique par Lolo36
Août 2014


01 - Show business
02 - Limousine
03 - Toutes barricades
04 - Préfabriqué (Remix 93)
05 - Darquier
06 - Jack le vaillant

Musiciens : ---



Haut de page


Copyrights France Metal Museum - Tous droits réservés